USA : Le gouvernement américain est prêt à aider le président ukrainien Zelensky à quitter Kiev pour éviter d’être capturé et/ou tué par l’armée de Poutine.


Le gouvernement américain est prêt à aider le président ukrainien Zelensky à quitter Kiev pour éviter d’être capturé et/ou tué par l’armée de Poutine.

Ces jours sont comptés comme Trudeau et tous les roquets du DS, sont très fort dans leur film et impressionne, mais dans la réalité ce sont des rats qui fuient au moindre claquement, rappelez-vous Trudeau en fuite, Macron venez me chercher « 2000 policiers pour le protéger et l’hélicoptère qui l’attendait » et maintenant Zelinsky et combien d’autres marionnettes.

Publié le 26.2.2022


Le Washington Post, qui a un lien direct avec le Parti démocrate, a été le premier à rapporter la décision des États-Unis d’aider le président ukrainien Zelensky à quitter Kiev pour éviter d’être capturé et/ou tué par l’avancée des forces russes.

Alors que l’armée russe a intensifié ses attaques vendredi, un président Zelensky plein de défi s’est engagé à rester à la tête de son gouvernement malgré les graves risques personnels encourus. « Selon les informations dont nous disposons, l’ennemi m’a désigné comme la cible n° 1, ma famille comme la cible n° 2 », a-t-il déclaré aux Ukrainiens dans un discours prononcé tôt le matin. « Ils veulent détruire l’Ukraine politiquement en détruisant le chef de l’État ».

NYT’s – Alors que les missiles russes bombardaient la capitale ukrainienne Kiev vendredi, le président Volodymyr Zelensky semblait avoir disparu. Le premier ministre italien a même déclaré à son propre parlement, d’une voix tremblante, que M. Zelensky avait manqué un appel prévu avec lui.

Le Premier ministre Volodymyr Zelenskiy et sa femme, Olena Zelenska

Plus tard, alors que les forces russes annonçaient qu’elles avaient coupé la ville de l’ouest du pays et capturé des sites stratégiques au nord de Kiev, le leader ukrainien est apparu avec un message :

Tendance : Biden annonce la nomination d’une candidate à la Cour suprême des États-Unis… Elle est mariée à un membre de la famille de l’ancien président du GOP, Paul Ryan.

« Nous sommes ici », a-t-il déclaré dans une vidéo enregistrée vendredi soir, debout devant le bâtiment de la présidence, flanqué de ses principaux conseillers. « Nous sommes à Kiev. Nous protégeons l’Ukraine. »

« La Russie tentera de briser notre résistance de toutes ses forces », a prévenu M. Zelensky.

Le dirigeant en difficulté, 44 ans, qui a déclaré jeudi que les services de renseignement de son pays estiment qu’il est la « cible numéro un » de la Russie, et sa famille la seconde, a affirmé qu’il ne reculerait pas.

« Notre armée est là, notre société civile est là, nous sommes tous là », a-t-il déclaré dans la vidéo, tenant lui-même la caméra et portant du vert militaire. « Nous défendons notre indépendance, notre État, et nous continuerons à le faire ».

Le président Zelensky s’est à nouveau adressé aux citoyens de sa nation ce soir, lançant un avertissement sinistre sur le danger qui guette la capitale Kiev, alors qu’il a déclaré aux Ukrainiens : « Le sort de l’Ukraine se joue en ce moment même. »

Soros a aidé le célèbre acteur et comédien Volodymyr Zelenskyy à devenir président de l’Ukraine en lavant le cerveau du pays avec une série télévisée appelée « Serviteur du peuple ».

▶️ L’engagement de George Soros en Ukraine est connu, son nom est associé à la révolution orange et aux changements de régime dans le pays. Comme en Géorgie.

▶️ George Soros a admis dans une interview à CNN qu’il avait activement contribué à la chute de l’ancien président ukrainien Viktor Ianoukovitch en 2014.

Ci-dessous l’affiche de la série télévisée « Serviteurs du peuple ». L’engagement de George Soros en Ukraine est connu, son nom est associé à la Révolution orange…


La Russie se montre indulgente envers l’Ukraine. Il suffit de voir que les Ukrainiens peuvent encore passer des appels téléphoniques et accéder à Internet. C’est un gros risque pour une force d’invasion. La Russie a les moyens d’anéantir l’infrastructure civile en Ukraine. Mais elle ne l’a pas encore fait.

La question, bien sûr, est pourquoi ? Pourquoi la Russie se laisse-t-elle faire ? Est-ce à cause de maladresses militaires ou de quelque chose d’autre ? Poutine a déclaré que sa guerre était contre le régime de Kiev, pas contre le peuple, ni même contre l’armée ukrainienne.

Les troupes ukrainiennes (les hommes de main du DS) ne laissent pas sortir les gens de Mariupol. Ce que les médias ne vous disent pas.

Il y a un combat en cours à Kiev. Ils se battent probablement encore entre eux.