Ukraine : Soros a aidé le célèbre acteur et comédien Volodymyr Zelenskyy à devenir président de l’Ukraine en lavant le cerveau du pays avec une série télévisée appelée « Serviteur du peuple ».


Soros a aidé le célèbre acteur et comédien Volodymyr Zelenskyy à devenir président de l’Ukraine en lavant le cerveau du pays avec une série télévisée appelée « Serviteur du peuple ».

▶️ L’engagement de George Soros en Ukraine est connu, son nom est associé à la révolution orange et aux changements de régime dans le pays. Comme en Géorgie.

▶️ George Soros a admis dans une interview à CNN qu’il avait activement contribué à la chute de l’ancien président ukrainien Viktor Ianoukovitch en 2014.

Publié le 26.2.2022 par Leo Zagami


G. Soros a aidé le célèbre acteur et comédien Volodymyr Zelenskyy à devenir président de l’Ukraine en lavant le cerveau du pays avec une série télévisée appelée « Serviteurs du peuple ».

Affiche de la série télévisée « Serviteurs du peuple

L’engagement de George Soros en Ukraine est connu, son nom est associé à la Révolution orange et aux changements de régime dans le pays. Tout comme en Géorgie. Dans une interview accordée à CNN, George Soros a reconnu avoir activement contribué à la chute de l’ancien président ukrainien Viktor Ianoukovitch en 2014. « J’ai créé une fondation en Ukraine avant qu’elle ne devienne indépendante de la Russie. « La fondation fonctionne depuis lors et a joué un rôle important dans les événements actuels », explique le financier qui a créé en avril 1990 en Ukraine l’International Renaissance Foundation dans le cadre des Open Society Foundations.

Cette fameuse fondation, initialement placée en Ukraine par le Nouvel Ordre Mondial pour soutenir la transition vers la démocratie et l’économie de marché, est devenue une sorte de gouvernement parallèle qui a immédiatement lancé une série de projets dans différents domaines, sans jamais vraiment aider le pays, et a finalement confié le rôle de président de l’Ukraine, en poste depuis mai 2019, à un comédien/clown nommé Volodymyr Zelenskyy, qui a fait sa fortune apparente avec une série télévisée politique satirique ukrainienne, mais financé en secret par un ami de Soros, l’oligarque ukrainien Igor Kolomoisky, dont le nom est apparu dans les révélations faites grâce à l’enquête des Pandora Papers, la plus grande collaboration journalistique au monde, à laquelle ont participé plus de 600 journalistes, et qui a révélé les propriétaires cachés de sociétés offshore, de comptes bancaires secrets, de jets privés, de yachts, de villas et d’œuvres d’art de valeur d’un certain nombre de personnes influentes de l’élite du Nouvel ordre mondial. Plus de 100 milliardaires, 29 000 comptes offshore, 30 chefs d’État en exercice et anciens et 300 fonctionnaires ont été cités dans les premières fuites d’octobre 2021, qui ont incité de nombreux gouvernements à lancer leurs propres enquêtes sur les activités financières révélées dans les documents.

L’enquête mondiale a été déclenchée par un vaste rapport de révélation du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), auquel ont également participé des journalistes du média ukrainien Slidstvо.Info, qui a établi un lien entre les activités financières douteuses de la société de production télévisuelle de Zelensky, Studio Kvartal 95, et l’oligarque ukrainien Igor Kolomoisky, déjà mentionné. Slidstvo a découvert que l’argent blanchi passait par la filiale chypriote de la banque privée appartenant à Kolomoisky, selon les autorités de poursuite pénale.

Il y a dix ans, les populaires Kvartal 95 ont commencé à diffuser leurs émissions sur la chaîne de télévision ukrainienne 1+1, détenue par Igor Kolomoisky. Leurs spectacles et émissions étaient des succès sur la chaîne de Kolomoisky, qui soutiendra plus tard Zelensky et l’équipe non seulement en tant qu’animateur, mais aussi en tant que politicien, soi-disant à l’instigation de nul autre que George Soros lui-même. Aujourd’hui, Kolomoisky fait l’objet d’enquêtes en Ukraine, en Grande-Bretagne et aux États-Unis, qui ignoreront probablement les résultats.

Bien sûr, la Fondation Soros a voulu lutter contre la corruption en Ukraine en renforçant la transparence et la responsabilité dans le pays et en soutenant la création du Bureau national anti-corruption de l’Ukraine en 2014, mais rien n’a vraiment été fait et, l’année suivante, en 2015, The Guardian a qualifié l’Ukraine de « nation la plus corrompue d’Europe » et, selon une enquête réalisée par Ernst & Young en 2017, les experts ont estimé que l’Ukraine était la neuvième nation la plus corrompue au monde.

La Fondation Soros a également déclaré vouloir soutenir des projets de journalisme d’investigation ainsi que le développement de médias indépendants en Ukraine, mais en 2010 et à nouveau en 2021, Freedom House a constaté des « tendances négatives en Ukraine », avec la fermeture de médias d’opposition critiques envers le gouvernement, ce qui montre le caractère autoritaire du gouvernement pro-occidental dirigé par un ancien comédien.

Comme vous pouvez le constater, l’Ukraine est gouvernée par un clown financé par George Soros, qui a fait fortune avec une série télévisée appelée « Serviteur du peuple », dans laquelle Volodymyr Oleksandrovych Zelenskyj joue le rôle principal de Vassyl Petrovych Holoborodko, un professeur d’histoire trentenaire qui est élu de manière inattendue président de l’Ukraine après qu’une vidéo filmée par l’un de ses élèves le montre en train d’insulter sauvagement la corruption dans son pays. Malheureusement, l’affirmation de Zelensky lors de sa campagne politique selon laquelle il nettoierait son pays comme son personnage fictif dans la série télévisée n’était que de la propagande, car l’Ukraine se transforme en une mauvaise blague orchestrée par Soros et le studio Kvartal 95. Ce studio opère en Ukraine depuis 2003 et appartient officiellement à Zelenskyy, mais il serait financé par le pote de Soros, Igor Kolomoisky, dont les principaux dirigeants sont ensuite entrés dans le gouvernement de Zelensky en tant que directeurs adjoints de l’administration présidentielle ukrainienne et l’un d’entre eux en tant que directeur adjoint des services secrets ukrainiens.

Vous pouvez maintenant comprendre pourquoi Vladimir Poutine ne prend pas Zelenskyy et son gouvernement trop au sérieux, car ils sont littéralement un canular orchestré par George Soros et ses amis pour contrôler et rendre docile par lavage de cerveau le peuple ukrainien, qui se trouve désormais au milieu d’une possible guerre sanglante.

Source