USA : Une gauchiste déracinée se lance dans un délire bizarre face à un manifestant anti-mandat de vaccination : « Rentrez chez vous, bordel ! Arrêtez d’envahir notre territoire ! » [VIDÉO]


Une gauchiste déracinée se lance dans un délire bizarre face à un manifestant anti-mandat de vaccination : « Rentrez chez vous, bordel ! Arrêtez d’envahir notre territoire ! » [VIDÉO]

Publié le 24.1.2022


Le régime Biden a complètement échoué à résoudre la pandémie de Covid-19, alors que le nombre de cas continue d’atteindre des sommets avec la variante Omicron. Plutôt que de trouver une solution, Biden et ses partisans ont intensifié leur rhétorique agressive contre les non-vaccinés et les sceptiques des vaccins. Le mois dernier, l’administration de Biden a envoyé un communiqué de presse affirmant que les personnes non vaccinées seraient confrontées à un « hiver de la mort ». La semaine dernière, Biden a demandé aux sociétés de médias sociaux de censurer les personnes qui publient des « informations erronées sur les vaccins ». La rhétorique haineuse de son administration contre les personnes non vaccinées et les sceptiques des vaccins a déteint sur ses partisans. Selon un récent sondage, près de la moitié d’entre eux pensent que les personnes non vaccinées devraient être jetées dans des camps de concentration et les sceptiques des vaccins emprisonnés. Aujourd’hui, lors d’une manifestation contre les vaccins obligatoires à Washington D.C., une activiste de gauche a réprimandé les manifestants.

Regardez :

Tendance : Les Navy SEALs décimant Pelosi dans une vidéo épique

On peut entendre l’activiste accuser les manifestants d’être des suprématistes blancs avant de traiter le président Trump de « perdant ». Elle termine sa diatribe en disant aux manifestants de « rentrer chez eux », tout en s’en prenant à l’un d’entre eux.

La persécution des personnes non vaccinées et des sceptiques des vaccins est allée si loin que certains ont affirmé qu’elles ne devraient pas recevoir de soins médicaux. Aujourd’hui, un homme non vacciné est décédé après qu’un hôpital l’a négligé et menacé de couper son assistance respiratoire.

Une étude récente a révélé que les personnes qui font preuve d’une prudence excessive à l’égard de la covid sont moins douées pour le traitement de l’information et ont une vision déformée du risque, ce qui contribue peut-être à leurs réactions hystériques envers les personnes non vaccinées.