L’appel de la députée Européenne Christine Anderson à ne pas se faire vacciner !!


L’appel de la députée Européenne Christine Anderson à ne pas se faire vacciner !!

L’union européenne lance un cri d’alerte au monde entier.

Publié le 2.11.2021


PUISSANT : Un député européen fustige l' »élite politique » qui impose des passeports vaccinaux en recourant à « l’extorsion et à la manipulation ».

Plusieurs membres du Parlement européen ont excorié l’élite politique pour avoir imposé des passeports vaccinaux obligatoires à la population.

Christine Anderson, membre du parti populiste conservateur allemand AfD, a prononcé vendredi un puissant discours dans lequel elle a mis en pièces le passeport vaccinal, par nature oppressif, et l’establishment politique qui le déploie dans le monde occidental.

« Ce n’est pas l’objectif qui rend le système oppressif, ce sont toujours les méthodes par lesquelles l’objectif est poursuivi », a déclaré Anderson depuis le parquet du Parlement européen. « Chaque fois qu’un gouvernement prétend avoir à cœur l’intérêt du peuple, il faut y réfléchir à deux fois. »

Traduction du Tweet : Must Watch Très puissant.

« Dans toute l’histoire de l’humanité, il n’y a jamais eu d’élite politique sincèrement préoccupée par le bien-être des gens ordinaires. Qu’est-ce qui nous fait croire que c’est différent maintenant. – Christine Anderson Parlement européen » pic.twitter.com/oSVYzg81p5

  • Sikh For Truth. (@SikhForTruth) 29 octobre 2021
    « Dans toute l’histoire de l’humanité, il n’y a jamais eu d’élite politique sincèrement préoccupée par le bien-être des gens ordinaires. Qu’est-ce qui nous fait croire que c’est différent maintenant ? ».

« Chaque fois qu’une élite politique pousse un ordre du jour aussi fort, et a recours à l’extorsion et à la manipulation pour arriver à ses fins, vous pouvez presque toujours être sûr que votre bénéfice n’est certainement pas ce qu’ils avaient à cœur. »

Anderson a également expliqué la corruption qui se cache derrière l’injection obligatoire de COVID alors que les données à long terme sur ses risques et ses effets secondaires n’ont toujours pas été collectées.

« En ce qui me concerne, je ne me ferai pas vacciner avec quoi que ce soit qui n’a pas été correctement examiné et testé, et qui n’a montré aucune preuve scientifique solide que les avantages l’emportent sur la maladie elle-même et les éventuels effets secondaires à long terme, dont nous ne savons rien à ce jour », a-t-elle déclaré.

« Je ne serai pas réduite à un simple cobaye en me faisant vacciner avec un médicament expérimental. Et je ne me ferai certainement pas vacciner parce que mon gouvernement me dit de le faire et promet qu’en retour, on m’accordera la liberté. »

« Soyons clairs sur une chose : personne ne me ‘donne’ la liberté, car je suis une personne libre », a-t-elle ajouté.

Ces événements surviennent alors que les gouvernements européens continuent d’imposer leur plan « Great Reset » visant à soumettre tout le monde au passeport vaccinal COVID, ce qui a entraîné des protestations massives à travers l’Europe.

En particulier, de nombreux pays européens ont suspendu l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca au début de l’année, suite à des rapports faisant état de graves caillots sanguins.

Plusieurs pays européens, comme la Suède et le Danemark, ont également suspendu récemment le vaccin Moderna pour les personnes de moins de 30 ans, en raison de rapports d’inflammation cardiaque.



Regardez l’intégralité de la conférence de presse de l’UE :