Toulon : soupçonné de détournement de fonds publics, le maire de Toulon Hubert Falco, placé en garde à vue .


Toulon : soupçonné de détournement de fonds publics, le maire de Toulon Hubert Falco, placé en garde à vue

Publié le 10.10.2021 par VA


Hubert Falco soupçonné de détournement de fonds publics

Le maire de Toulon a été placé en garde à vue la semaine dernière. Selon le « JDD », il est soupçonné d’avoir profité des cuisines du conseil départemental.

D’après une information du JDD paru le 10 octobre, le maire de Toulon, Hubert Falco, aurait été mis en garde à vue la semaine précédente. Un détournement de fonds publics au conseil départemental du Var lui serait reproché.

L’affaire dite « du Frigo » connaît un nouveau rebondissement. D’après une information du JDD du 10 octobre, le maire de Toulon, Hubert Falco (ex-LR), aurait été mis en garde à vue pour détournement de fonds publics la semaine passée. Avec lui, l’actuel président du conseil départemental du Var, Marc Giraud. La cause de ces supposés détournements de fonds ? Depuis qu’il a démissionné de son mandat de président du conseil départemental du Var en 2002 pour pouvoir assumer son mandat de maire de Toulon, Hubert Falco aurait conservé l’habitude de venir régulièrement prendre des repas au siège du conseil départemental. Et ce, alors qu’il n’en est plus membre depuis presque vingt ans.

Selon Le Journal du dimanche et 20 Minutes, qui dévoilent cette information le 10 octobre, Hubert Falco a été placé en garde à vue du 27 septembre au 3 octobre, aux côtés du président du conseil départemental du Var, Marc Giraud. Placés en garde à vue, les deux hommes sont soupçonnés d’avoir organisé un détournement de fonds publics entre 2002 et 2018. Un détournement d’un genre bien particulier, puisqu’il s’agit de restauration. Selon les informations du JDD, le maire de Toulon aurait eu « table ouverte » dans les cuisines du conseil départemental, dont il a pourtant quitté la direction en 2002.

Marc Giraud, son successeur depuis 2015, est plus concrètement soupçonné d’avoir laissé Hubert Falco continuer à faire usage de ce passe-droit. À la tête de la préfecture du Var depuis 2002, ce dernier est un membre historique du RPR, de l’UMP et des Républicains. Un parti qu’il avait finalement quitté aux moments des élections régionales de 2021, soutenant l’initiative de Renaud Muselier de s’allier avec La République en marche. En août dernier, il avait finalement cosigné une tribune d’élus locaux de droite appelant à soutenir Emmanuel Macron en 2022, un virage confirmé fort récemment, Hubert Falco ayant annoncé samedi 9 octobre qu’il rejoignait Horizons, le parti de centre droit fondé par Édouard Philippe et qui soutiendra Emmanuel Macron en 2022.

Frigo

C’est le Canard enchaîné qui révélait, dans son édition du 16 octobre 2019, que le successeur d’Hubert Falco à la tête du département, Marc Giraud, aurait mis à sa disposition un réfrigérateur avec des victuailles permettant à l’ancien maître des lieux de se restaurer lorsqu’il y venait. Marc Giraud balayait, à l’époque, ces révélations d’un revers de main : « Un bol de riz, une tranche de jambon, une bouteille d’eau minérale… », détaillait-il le menu de l’édile toulonnais. C’est le syndicat UNSA qui avait révélé l’affaire au parquet national financier (PNF), lequel s’en est visiblement saisi, en témoigne cette garde à vue.

Source