Q SCOOP – Vaccin AZ : le mannequin Stephanie Dubois décède à 39 ans.


Vaccin AstraZeneca : le mannequin Stephanie Dubois décède à 39 ans après avoir fait part d’effets secondaires préoccupants

Publié le 26.5.2021


Cela faisait quelques jours que la mannequin britannique Stephanie Dubois inquiétait ses abonnés. Le 6 mai dernier, la jeune femme avait annoncé sur ses réseaux sociaux avoir reçu la première dose du vaccin Oxford-AstraZeneca à Chypre, où elle est domiciliée. Mais peu de temps après l’injection, elle avait déjà ressenti des effets secondaires. « Je déteste les aiguilles, aujourd’hui ne faisait pas exception… Et maintenant je me sens mal… Pizza et lit pour moi », avait-elle fait savoir à ses abonnés. Le 14 mai, son état s’était sérieusement détérioré. Au point qu’elle avait dû être transportée en urgence à l’hôpital : « Je me suis réveillée en me sentant bien et en une heure, j’ai eu des tremblements de tout le corps, toutes mes articulations se sont grippées et j’avais du mal à respirer et j’avais froid jusqu’aux os avec un mal de tête persistant et des étourdissements ». Testée négative à la Covid-19, elle avait alors immédiatement pensé au vaccin qu’elle s’était fait injecter quelques jours plus tôt.

Le 19 mai dernier, après plusieurs jours de souffrance, Stephanie Dubois était tombée dans le coma. « On ne s’attendait pas à ce qu’elle s’en sorte », avait témoigné son ami Andrew Powers, qui ne s’est malheureusement pas trompée. Selon le média britannique Independent, la belle brune de 39 ans aurait été victime d’une hémorragie cérébrale et serait décédée dans l’après-midi de ce samedi 22 mai. Pour l’heure, les responsables de l’hôpital d’Etat de Chypre dans la capitale, Nicosie, (…)

Lire la suite sur le site de Voici


PHOTOS Elodie Gossuin : l’ancienne Miss France dévoile un avant/après hilarant sur Instagram

Sylvie Tellier, elle aussi, grande actrice méritant un oscar.

Ça se voit tellement qu’elle ne s’est pas faite piquer même pas de pression avec le pouce sur la seringue pour injecter le pseudo vaccin, pas de mouvement de recul de la main pour sortir l’aiguille, c’est ridicule !

Aussi normalement en piquant, la personne émet une légère pression sur le bras de chaque côté avec sa main entre le pouce et l’index pour avoir assez de matière pour planter l’aiguille, suite à quoi à la toute fin l’infirmière pose généralement une compresse pour appuyer contre l’endroit de la piqûre… Là il n’y a juste rien qui va ️quoi .

Sans parler de l’attitude de Mme Tellier qui a l’air de tout sauf du naturel… Bref Tellement grossier

PS : sa story à déjà été supprimée… Tiens tiens tiens étonnants.