Q SCOOP – D. Trump : « Les tirs de roquettes palestiniens sur Israël ont été provoqués par la « faiblesse » de Joe Biden. »


Donald Trump : les tirs de roquettes palestiniens sur Israël ont été provoqués par la « faiblesse » de Joe Biden.

Publié le 11.5.2021 par WENDELL HUSEBØ


L’ancien président Donald Trump a publié une déclaration condamnant l’administration Biden pour avoir fait preuve de « faiblesse et de manque de soutien envers Israël » au milieu des raids terroristes palestiniens.

« Lorsque j’étais en fonction, nous étions connus comme la présidence de la paix, car les adversaires d’Israël savent que les États-Unis se tenaient fermement aux côtés d’Israël et qu’il y aurait des représailles rapides si Israël était attaqué », peut-on lire dans le communiqué.

Trump a expliqué : « Sous Biden, le monde devient plus violent et plus instable parce que la faiblesse de Biden et son manque de soutien à Israël conduisent à de nouvelles attaques contre nos alliés. »

« L’Amérique doit toujours se tenir aux côtés d’Israël et dire clairement que les Palestiniens doivent mettre fin à la violence, à la terreur et aux attaques à la roquette, et dire clairement que les États-Unis soutiendront toujours fermement le droit d’Israël à se défendre », a affirmé Trump.

Trump a conclu en fustigeant les démocrates qui « continuent à soutenir la représentante Ilhan Omar, une anti-Américaine cinglée, et d’autres, qui attaquent sauvagement Israël alors qu’ils subissent des attaques terroristes. »

En effet, la représentante Ilhan Omar (D-MN) a tweeté mardi qu’Israël ne devrait pas menacer « les enfants palestiniens ».

La représentante Rashida Tlaib (D-MI) a tweeté lundi que Biden devrait défendre ceux qui lancent des roquettes sur Israël. « Israël l’attaque pendant le ramadan. Où est l’indignation @POTUS ? », a-t-elle déclaré.

La représentante Alexandria Ocasio-Cortez (D-NY), a tweeté un message similaire samedi. « Nous sommes solidaires des résidents palestiniens de Sheikh Jarrah à Jérusalem-Est », a-t-elle écrit sur Twitter. « Les forces israéliennes forcent les familles à quitter leurs maisons pendant le Ramadan et leur infligent des violences. C’est inhumain et les États-Unis doivent faire preuve de leadership pour sauvegarder les droits humains des Palestiniens. »

Politico rapporte que Jen Psaki, de la Maison Blanche, a qualifié la situation de lundi de quelque chose que l’administration « surveille ».

« C’est quelque chose que notre équipe de sécurité nationale suit de près, évidemment, dans tout le gouvernement », a déclaré Mme Psaki. M. Biden est « tenu au courant et suit également la situation de près ».


Source