Q INFOS – Un des livres en rupture soi-disant ? D’Attali, refait surface…


Supprimé de beaucoup de posts et pour ceux qui nous prétendent toujours qu’Attali ne peut pas écrire des choses pareilles ou n’aurait jamais écrit ça, le livre étant en rupture de stock, comme par hasard ??. ressort en nouvelle édition ??

D’ailleurs, nous recherchons aussi celui de 1981, qui lui est purement retiré des ventes, car bien sûr, trop précis dans ce que nous vivons aujourd’hui. Alors pour nous difficile à prouver que nous avions raison. Mais qui cherche trouve et tous les livres ne peuvent pas disparaître de la planète aussi facilement.

Voici ce qu’écrit Jacques ATTALI dans son livre « Une brève histoire de l’avenir » sortie en 2010 la vraie version, alors qu’Amazon propose la nouvelle édition certainement remaniée et avec des passages supprimés. Nous avons la première sortie, soit 11 ans qu’il a écrit ça avant que nous le vivions, sacré médium le sataniste d’Attali ou bon organisateur avec G. Soros et sa clique de démoniaque?? Posez-vous les bonnes questions, qui étaient au pouvoir en 2010 dans :

Le Monde ? Davos ? Bilderberg ? Attentats ? Etc… Ils (les satanistes du Deep State) ne peuvent s’empêcher de montrer par leurs symboliques ce qu’ils désirent ou pour qui ils sont à la solde a leurs sorties de réunions (les complotistes ont toujours raison.) voilà la « SURVEILLANCE, LE MAÎTRE-MOT DES TEMPS À VENIR »… Rien que ces deux pages sont édifiantes… 

Et la dernière phrase de la page 259 : chacun sera devenu son propre gardien de prison !!!! Comment la vie de toute une population d’êtres humains peut-elle être dictée par une poignée de fous furieux ????

La préface : « Jacques Attali raconte ici l’incroyable histoire des cinquante prochaines années telles qu’on peut les imaginer à partir de ce que l’on sait aujourd’hui de l’histoire et de la science. Il dévoile la façon dont vont évoluer les rapports entre les nations, dont les bouleversements démographiques, les mouvements de population, les mutations du travail, le terrorisme, la violence, les changements climatiques, l’emprise croissante du religieux vont affecter notre quotidien. Il montre enfin qu’il serait possible d’éliminer la pauvreté, de faire profiter chacun équitablement des bienfaits de la technologie et de préserver la liberté de ses propres excès comme de ses ennemis, de laisser aux générations à venir un environnement mieux protégé, de faire naître, à partir de toutes les sagesses du monde, de nouvelles façons de vivre et de créer ensemble. » Ben voyons « imagine » ???