Q SCOOP – USA : L’Assemblée plénière votera pour faire de Washington D.C. un État mardi.


L’Assemblée plénière votera pour faire de Washington D.C. un État mardi.

Publié le 16.4.2021 par WENDELL HUSEBO


The U.S. Capitol is seen on October 30, 2019 in Washington, DC. State Department special adviser for Ukraine Catherine Croft and State Department official Christopher Anderson are expected to appear for closed-door depositions as part of the impeachment inquiry and the latest in a line of career diplomats who have …
Samuel Corum/Getty Images

La Chambre des représentants votera mardi sur l’opportunité de faire de Washington, D.C., un État.

La commission de surveillance de la Chambre, présidée par la représentante Carolyn Maloney (D-NY), a voté le projet de loi, H.R. 51, par 25 voix contre 19, pour que D.C. devienne un État mercredi.

Le point de vue de M. Biggs est soutenu par des juristes, qui se sont opposés à la faisabilité du statut d’État de D.C. sans modification constitutionnelle du 23e amendement. L’Office of Legal Counsel a estimé en 2007 que la transformation était inconstitutionnelle, le ministère de la Justice sous l’ancien président Reagan et l’ancien président Carter a déclaré que la transformation était inconstitutionnelle, de même que le juge de la Cour suprême Antonin Scalia, lorsqu’il siégeait à la cour d’appel du circuit de D.C..

En outre, vingt-deux procureurs généraux d’État ont envoyé mardi une lettre au président Joe Biden et au Congrès, affirmant que Washington, D.C. ne peut pas se transformer en État par voie législative, mais uniquement par le biais d’un amendement constitutionnel.

Les principaux arguments contre le statut d’État de Washington D.C. sont les suivants :

La capitale de notre nation a toujours été destinée à être unique. Les rédacteurs de la Constitution ont établi dans la clause sur les districts que la capitale nationale est un district fédéral, existant au-delà des frontières ou de l’influence de tout État.

Le H.R. 51 est doublement inconstitutionnel, car il viole à la fois le sens ordinaire de la clause relative au district et les implications nécessaires du vingt-troisième amendement.

Même les partisans du statut d’État de D.C. admettent que les résidents du district bénéficient d’avantages particuliers en raison de leur lieu de résidence et qu’ils jouiraient d’une influence démesurée au Congrès.
Ce projet de loi fait partie des propositions radicales présentées par les démocrates au cours des 100 premiers jours de Biden, à savoir : le renforcement de la Cour suprême, l’amnistie, les réparations, les élections fédéralisées, le statut d’État de Washington et l’interdiction du collège électoral.


Source