Q SCOOP – La Chine effectue des « exercices de combat » alors que les diplomates de Biden arrivent à Taïwan.


Pour Biden l’ami du PCC, ça devient difficile de jouer un double jeu!! L’art d’être un traitre tout en montrant un autre visage a la face du monde.

La Chine effectue des « exercices de combat » alors que les diplomates de Biden arrivent à Taïwan.

« Notre détermination à mettre un frein à l’indépendance de Taïwan et à la collusion entre Taïwan et les États-Unis n’est pas un simple discours », a déclaré un porte-parole du PCC.

Publié le 14.4.2021 par Nicholas Sherman Reuters.


Chinese military in front of party flag

Les faits :

Mercredi, la Chine a décrit les observations de ses militaires près de Taïwan comme des exercices militaires, les qualifiant spécifiquement d' »exercices de combat ».

Des représentants des États-Unis sont arrivés à Taïwan pour affirmer le soutien de l’administration Biden à la nation insulaire et à sa démocratie alors que ces prétendus exercices se déroulaient.

« L’organisation par l’Armée populaire de libération d’exercices de combat réels dans le détroit de Taïwan est une action nécessaire pour faire face à la situation sécuritaire actuelle dans le détroit de Taïwan et pour sauvegarder la souveraineté nationale », a déclaré le porte-parole Ma Xiaoguang, selon Reuters.

Lundi, la ville taïwanaise de Taipei a rapporté que 25 avions de l’armée de l’air chinoise, dont des chasseurs et des bombardiers à capacité nucléaire, ont pénétré dans la zone d’identification de défense aérienne (ZIDA) du pays, ce qui en fait la plus grande incursion de militaires chinois dans l’espace souverain taïwanais.

« Les exercices militaires et les opérations d’entraînement de l’APL envoient le signal que notre détermination à mettre un frein à l’indépendance de Taïwan et à la collusion entre Taïwan et les États-Unis n’est pas un vain mot », a déclaré Xiaoguang.

M. Biden doit rencontrer jeudi la présidente de Taïwan, Tsai Ing-Wen, ce contre quoi le Parti communiste chinois a mis en garde.

« Nous nous opposons résolument à l’exagération par les États-Unis de l’argument de la soi-disant ‘menace militaire chinoise’, et nous nous opposons résolument à ce que les États-Unis jouent la ‘carte de Taïwan’ et continuent à envoyer des signaux erronés aux forces indépendantistes de Taïwan », a déclaré le porte-parole chinois Ma.


Source