Q SCOOP – Opération de police en Amérique du Sud, Environ 4 000 suspects arrêtés pour trafic d’armes.


Action de la police en Amérique du Sud

Opération de police en Amérique du Sud, Environ 4 000 suspects arrêtés pour trafic d’armes

Publié le 6.4.2021 par DeutschlandFunk.de


Das Interpol-Logo auf einer Wand (dpa / pa / Wallace Woon)
Environ 4 000 personnes arrêtées en Amérique du Sud pour trafic d’armes (dpa / pa / Wallace Woon)

En Amérique du Sud, près de 4 000 suspects ont été arrêtés lors d’une opération de police contre la contrebande d’armes qui a duré plusieurs semaines.

Selon le secrétaire général d’Interpol, M. Stock, environ 200 000 articles ont été saisis lors de perquisitions dans 13 pays, notamment des armes à feu, des pièces d’armes, des munitions et des explosifs. En outre, les forces ont saisi plus de 21 tonnes de cocaïne, de marijuana et de substances chimiques. Plusieurs victimes présumées de la traite des êtres humains ont également été découvertes.

Par l’intermédiaire de l’organisation internationale de police « Interpol », les pays échangent des informations sur les personnes recherchées et signalent les développements dans le domaine du crime organisé. Interpol compte 194 pays membres.

« Les armes à feu constituent une menace très grave pour la sécurité et la stabilité de l’Amérique du Sud », a déclaré le secrétaire général d’Interpol, Juergen Stock, dans un communiqué publié mardi. Selon lui, des milliers d’armes illégales ont été retirées des mains des criminels au cours de l’opération. L’organisation policière fait état de quelque 200 000 saisies, notamment de pièces d’armes, de munitions et d’explosifs.

Des agents d’Interpol escortent Marc Feren Claude Biart, 53 ans, un fugitif de la mafia qui a été retrouvé grâce à ses tatouages visibles dans des vidéos de cuisine qu’il a postées sur YouTube, après l’avoir arrêté à Boca Chica, en République dominicaine, dans cette image fixe tirée d’une vidéo filmée le 24 mars 2021. Police italienne/Handout via REUTERS CETTE IMAGE A ÉTÉ FOURNIE PAR UNE TIERCE PARTIE. PAS D’ARCHIVES. PAS DE RÉSULTATS

Au cours de cette opération, qui a duré plusieurs semaines en mars, dans les 13 pays d’Amérique du Sud, des drogues ont également été saisies, selon l’organisation policière. Les forces opérationnelles ont saisi au total plus de 21 tonnes de cocaïne, de marijuana et de substances chimiques. Plusieurs victimes présumées de la traite des êtres humains ont également été découvertes.

Interpol, dont le siège est à Lyon, en France, est la plus importante organisation policière au monde, avec 194 pays membres. Par l’intermédiaire d’Interpol, les pays échangent des informations sur les personnes recherchées et signalent les développements dans le domaine du crime organisé.

Des armes ont été saisies dans différents pays d’Amérique du Sud. photo : interpol

Source 1

Source 2

Source 3