Q SCOOP – Vidéo choquante d’enfants en bas âge lâchés par des contrebandiers du haut d’un mur frontalier de 4.30 M


Vidéo choquante d’enfants en bas âge lâchés par des contrebandiers du haut d’un mur frontalier de 4.30 M

Publié le 1.3.2021 par Brenda Brown


Le dernier enregistrement qui a été diffusé mercredi par le service américain des douanes et de la protection des frontières nous présente des images inquiétantes. On peut y voir deux petites sœurs se faire lâcher du haut du mur frontalier de 4.30 m de haut par des passeurs.

Comme on peut le deviner, l’incident a eu lieu à la frontière entre les États-Unis et le Mexique, près d’El Paso !
L’événement a eu lieu le mardi de cette semaine. La caméra de la patrouille frontalière a enregistré l’incident. Il s’agissait d’une caméra à infrarouge, et l’opérateur de la caméra de la Border Patrol a remarqué les contrebandiers.

D’après leur point de presse, nous pouvons conclure que les filles parachutées étaient des enfants équatoriens, âgés de trois et cinq ans.

Le service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis a déclaré : « les deux passeurs suspects ont abandonné les fillettes sans défense du côté nord de la ligne de frontière internationale ».

Lorsque l’opérateur a vu ce qui s’est passé grâce aux caméras, il a immédiatement prévenu le reste des agents, leur montrant le lieu de l’incident.

Lorsque les agents ont localisé les filles, ils ont été alertés. Les filles ont été immédiatement transportées dans l’établissement médical le plus proche pour un contrôle et une évaluation, et plus tard elles se sont retrouvées dans un hôpital.

Cependant, pour le moment, les filles sont sous la garde temporaire de l’agence.

Gloria I. Chavez est l’agent de patrouille en chef du secteur d’El Paso et a déclaré dans le communiqué du CBP :
« Je suis consternée par la façon dont ces contrebandiers ont vicieusement lâché des enfants innocents d’une barrière frontalière de 14 pieds la nuit dernière. »

Voir la vidéo choquante ci-dessous.


« Sans la vigilance de nos agents utilisant la technologie mobile, ces deux frères et sœurs d’âge tendre auraient été exposés pendant des heures aux rudes éléments du désert », a déclaré Mme Chavez.

« Nous travaillons actuellement avec nos partenaires des forces de l’ordre au Mexique et tentons d’identifier ces impitoyables passeurs de clandestins afin de les tenir pour responsables dans toute la mesure permise par la loi », a-t-elle ajouté.

De plus, l’agent Chavez a partagé un tweet dans lequel elle décrit l’incident.
« Des passeurs, sous couvert de la nuit, ont escaladé une barrière frontalière de 4.30m et ont cruellement déposé deux jeunes enfants au milieu du désert du Nouveau-Mexique. »

« Les filles, âgées de 3 et 5 ans, ont été abandonnées à des kilomètres de la résidence la plus proche. »

« Merci, agents STN, d’avoir sauvé ces enfants ! », a conclu l’agent.


Source

thepoliticalinsider.com