Q SCOOP – Le Chili se reconfine face à une deuxième vague de Covid-19, malgré sa vaccination record.


Publié le : 25/03/2021 par RFI


Des soldats chiliens contrôlent des automobilistes après le durcissement des restrictions pour freiner la pandémie de Covid-19, à Santiago, le 18 mars 2021. © REUTERS/Ivan Alvarado

Le Chili a le troisième le meilleur taux de vaccination contre le coronavirus au monde : 44,3% de sa population a reçu au moins une dose. Pourtant, ce pays de 19 millions d’habitants fait face à une très forte seconde vague de l’épidémie alors qu’il vient à peine de sortir de l’été. À tel point que le gouvernement a décidé de reconfiner très strictement 70% des habitants à partir de jeudi 25 mars.

Avec notre correspondante à Santiago, Justine Fontaine

Couvre-feu maintenu à 22h, deux permis de sortie par semaine maximum et aucun pendant le week-end : c’est le retour au confinement strict pour la majorité des Chiliens dès jeudi 25 mars.

Car la seconde vague de l’épidémie est encore plus grave que la première, d’après l’infectiologue Claudia Cortés. « Les permis de vacances accordés ont été beaucoup trop flexibles : cinq millions de personnes se sont déplacées à travers le pays pendant l’été austral, explique-t-elle. Il y a eu aussi trop de triomphalisme autour de la vaccination, et puis jusqu’à maintenant, on n’a pas réussi à améliorer la traçabilité. »

Record de nouveaux cas

Au moins 15 % des habitants ont déjà reçu deux doses de vaccin, mais cela n’a pas suffi à éviter un nombre record de nouveaux cas vendredi dernier.

Dans le centre-ville de Santiago, Jennifer Aravena considère qu’il était temps que le gouvernement prenne des mesures plus strictes. Cela notamment en vue de l’élection de l’assemblée constituante, prévue les 10 et 11 avril prochain.

« Il faut qu’on réussisse à faire baisser le nombre de nouveaux cas quotidiens, pour que les élections puissent avoir lieu, estime la Chilienne de 39 ans. Car ce qui se joue lors de ce vote, c’est notre futur, pour les quarante années à venir. »

La situation sanitaire va-t-elle empirer ?

Pour l’instant le gouvernement assure que la date des élections sera maintenue. Mais plusieurs experts craignent que la situation sanitaire empire d’ici là.

La pandémie de coronavirus a fait près de 30 000 morts au Chili. Le gouvernement espère vacciner 80% de la population d’ici juillet 2021.


Source