Q INFOS – Débriefing rapide du 16 février 2021 sur la Situation aux USA.

Mardi 16 février

La destruction de l’Amérique par Biden et la gauche.

  • Pourquoi le conseil des superviseurs du comté de Maricopa, en Arizona, n’est-il pas en prison ? Parce qu’ils ont aidé un Démocrate à frauder les élections. Ils sont en pleine illégalité en refusant de remettre les bulletins de vote des élections de 2020.

    Le conseil des superviseurs du comté de Maricopa est tenu par la loi de remettre les bulletins de vote au trésorier du comté après que l’élection ait été sollicitée. Ils refusent. Rien ne va leur arriver parce que la justice protège la gauche – qui dénonce l’injustice.
  • Des habitants du Michigan ont manifesté le week-end dernier dans le froid et la neige pour s’opposer au boycott de la chaîne d’épicerie Kroger du Michigan contre le PDG de My Pillow, Mike Lindell, un soutien inconditionnel de Donald Trump.
  • « Bonne fête du Président ! » – Elle croit vraiment qu’elle a été présidente ? Ils vivent dans une réalité alternative ! Hillary Clinton s’affiche avec Obama et Biden le jour du President Day (et oublie Bill Clinton)
  • Nigel Farage, le leader du Brexit que la presse promettait qu’il serait une catastrophe alors que la Livre Sterling est maintenant au plus haut, a fait l’éloge de son ami Donald Trump et a suggéré qu’il sera leur meilleur candidat en 2024. « Qui d’autre au parti républicain a la personnalité, l’énergie, la vigueur, le charisme et le courage de Trump ? » a dit Farage.
  • Le parti républicain de Pennsylvanie discute d’une éventuelle censure de Pat Toomey, un never-Trumper, suite à son vote de destitution.
  • Andrew Cuomo, le gouverneur de l’Etat le plus mortel au monde par le coronavirus, nie les accusations de ses fautes criminelles à propos des maisons de retraite où il a obligé les personnes contaminées de se rendre, l’an dernier, puis blâme les travailleurs de la santé pour les décès par covid dans les maisons de retraite juste après avoir blâmé Donald Trump. Les lecteurs de Dreuz qui ont suivi les faits l’année dernière savent ce qui s’est réellement passé, et combien de personnes Cuomo a tué alors qu’il était salué par les médias, et récompensé par un prix, parce qu’ils pensaient qu’il serait candidat démocrate à la présidence si Biden s’écroule avant novembre.
  • Le groupe « Our Vote Matters » poursuit Facebook, Dominion, Mark Zuckerberg et des représentants de l’État pour avoir enfreint le droit de vote, de réunion et de liberté d’expression.
  • Un email révèle que James Comey a dit à Clapper que le FBI ne pouvait pas « corroborer suffisamment » le dossier Steele contre Trump – puis il a tout de même signé un mandat pour la cour secrète FISA pour pouvoir espionner la campagne Trump. Et parce qu’ils sont Démocrates, il n’y a rien à faire contre cela.

    En janvier 2017, James Comey a envoyé à James Clapper, alors directeur de la Sécurité intérieure, un email l’informant que le bureau n’avait pas pu vérifier le contenu du dossier Steele qui accusait Trump de collusion, et Comey a ensuite signé le second mandat FISA sur Carter Page, un collaborateur de la campagne Trump, afin d’espionner ses mouvements.
  • Plus de 887 000 personnes ont regardé le défilé de Trump pour President Day, tandis que 47 000 personnes ont regardé le discours de Joe Biden, le président le plus populaire de toute l’histoire des États-Unis.
  • La gauche dans toute sa dimension fasciste que ne révéleront jamais les médias, sa complice. Tandis que les gauchistes accusent la droite de violence, d’être des dictateurs en herbe prêts à mettre les gens et les juifs dans des camps, qu’elle parle d’incitation à la haine et la violence avec la plume des journalistes, c’est elle qui se conduit de manière criminelle et commet des atrocités : L’avocat de Trump, Michael Van Der Veen, déclare qu’il a envoyé ses enfants dans un lieu secret, qu’il a engagé des gardes armés pour le protéger chez lui et à son bureau en raison de menaces de mort explicites qu’il reçoit de la part des Démocrates, et des « visites » non-amicales à son domicile et devant l’immeuble de ses bureaux. Mais c’est la droite que les médias accusent d’être fasciste…

© Team 100 jours pour Dreuz.info.