Q SCOOP – Le courrier de Reaction19 au président de la République.


Le courrier de Reaction19 au président de la République

Dans un courrier au président de la République daté de vendredi 29 janvier, l’association Reaction19 demande au président de stopper le confinement, de retrouver les libertés et de sauvegarder les libertés garanties par la constitution.

Publié le 01.02.2021 par FranceSoir


Me Carlo Alberto Brusa, président de Reaction19, le revendique : « fort de nos membres et sympathisants, le président doit prendre conscience de l’état d’âme du peuple français »

Alors qu’un citoyen membre de l’association Réaction19 s’adresse au Président Macron avec des mots simples

« Monsieur le Président, Stop au confinement !

Nous voulons vivre et retrouver nos libertés! La santé ne peut pas remplacer la liberté ! La vie sans liberté est une prison !

Monsieur  Le Président  écoutez le peuple et cesser de vous faire imposer vos choix politiques par la médecine  !

C’est vous qui avez été élu par le peuple français et c’est vous qui devez décider ce qui est juste pour le peuple.

Vous devez sauvegarder toutes nos libertés qui sont garanties par notre Constitution,  dont vous êtes le gardien.

Merci Monsieur Le Président  !

Un citoyen de la République Française »

Nous reproduisons ci-après leur courrier qui reprend les divers éléments de gestion de la crise sanitaire par l’association fort de 55 000 adhérents et plus de 70 000 sympathisants, et expose la souffrance des Français devant la diminution des libertés parfois considérée comme arbitraire. Pour l’instant aucune suite n’a été été donnée à ce courrier.


Courrier recommandé de l’Association Réaction 19 au Président Macron

Monsieur le Président de la République,

Vous avez entrepris, depuis le mois de mars 2020, un matraquage  règlementaire sans précédent pour diriger le pays à votre guise dans le cadre de l’épidémie de la Covid-19.

Vous avez piétiné, et vous continuez à le faire, l’ensemble des dispositions internationales  et nationales  qui représentent  les garde-fous  des droits et libertés fondamentales du peuple français.

Vous disposez désormais  des pleins pouvoirs,  ayant entre vos mains le pouvoir législatif,  ainsi  que  les  juridictions   françaises  acquises   à  votre  cause,  vous permettant ainsi d’imposer vos choix politiques liberticides que vous décidez dans un conclave secret :    le « conseil de défense».

L’Association REACTION  19,  qui compte aujourd’hui plus de 55.000 adhérents et plus de 70.000  sympathisants, est profondément  choquée  et outrée  face à la dérive de la France, qui est désormais en proie à vos choix dictés par une dictature sanitaire érigée en dogme religieux.

Vous annihilez  les hommes  et les femmes de ce Pays,  et les soumettez,  à travers vos  choix  tyranniques,  à une  forme  d’hystérie  sanitaire, très  loin  de la réalité déformée par la peur, les médias et la propagande  !

Depuis  le mois  de janvier 2020,  les tromperies  honteuses  perpétrées  par  votre gouvernement se multiplient.

Dans  un  premier   temps,  par  le  classement   de  l’hydroxychloroquine  comme substance   vénéneuse,  puis  par  l’inutilité  du  port  du  masque   et  ensuite  par l’obligation généralisée  de le porter imposée de manière ignoble aux enfants de 6 ans et plus!

Sans  oublier  la  commande   du  « Remdesivir »  approuvée  par  les  plus  hautes Autorités  sanitaires  européennes  et françaises  qui fut considéré  comme  l’unique solution contre l’épidémie actuelle et qui s’est révélé comme un « produit » de la plus grande dangerosité  pour l’être humain et notamment  votre peuple  !

La tromperie  supplémentaire est celle qui circule quotidiennement pour les médicaments appelés  « vaccins ». Aucun  débat contradictoire n’est  admis, alors que ces produits médicamenteux fondés  sur l’ « ARN messager»,  dont nous  ne connaissons  pas les effets à moyen et long terme, n’ont jamais été utilisés comme des vaccins  dans l’histoire de l’humanité.

Les Français  sont devenus  des objets,  des cobayes  entre  les mains  des groupes pharmaceutiques.

Vos actions sont aussi réalisées  en dehors de tout cadre juridique constitutionnel, ce qui leur ôte toute forme de légitimité.

Si de nombreux  Français  sont morts de cette maladie, les maladies  telles que les cancers  ou les maladies  cardio-vasculaires sont bien plus  meurtrières  :     150 000 décès dus au cancer recensés  en 2020 et vous, pas un mot !

Le taux de létalité de la Covid-19 demeure,  en effet, minime  et la moyenne  d’âge des personnes dont le décès est déclaré pour cause de Covid-19 est de 84 ans, alors même quel’ espérance  de vie en France des personnes  de cette génération  (enfants nés dans les années  1950) était de 66 ans et est aujourd’hui de 82 ans !

Les  décisions  que  vous  avez  prises  sont  hors  de proportion  et  ont  un  impact catastrophique  sur la société et en particulier  sur la jeunesse.

Les  étudiants  dépriment, perdent  confiance  en l’avenir,  s’éloignent du monde jusqu’à entreprendre  de porter  atteinte  à leur vie, comme  cela est déjà  arrivé  à maintes reprises mais dans le silence des médias.

Les entreprises, les commerçants,  les PME, le monde de la culture à qui vous avez décidé  d’interdire de vivre, de travailler, et que vous tentez  de faire survivre  en utilisant la « planche à billets» et« l’endettement», sont terrassés et leur capacité à se relever s’amenuise de jour en jour, jusqu’à la faillite !

Je doute  que ce courrier, qui porte  la voix  de plus  de 55 000 personnes  et les milliers  de courriels  reçus en 48 heures,  qui réclament  « la liberté » et « stop au confinement»,  puissent  faire  changer  l’approche  que  vous  avez  adoptée  avec votre gouvernement  et qui consiste en la destruction progressive  des forces vives de la nation et de sa jeunesse.

Vous  allez  entreprendre   un  nouveau  confinement,  sous  couvert  d’un  accord formel du Parlement  qui enregistre vos « desiderata  » !

Ainsi, les Français n’auront d’autres choix que de s’opposer à ces règlementations injustes,   dénuées  de  tout  fondement   et  relevant  désormais   de  l’oppression  à laquelle les citoyens ont le droit de résister.

Par conséquent, sachez que nous continuerons  de nous battre, avec le droit et pour le droit, même si tout est fait pour nous faire taire.

Pour votre information,  en 48 heures,  l’Association REACTION   19  a reçu plus de 5500 courriels criant « stop au confinement», demandant que les libertés soient rétablies et que la santé ne soit plus le seul et unique prétexte pour diriger la route de la République.

Je souhaitais  à l’origine joindre  ces courriels  au présent  courrier  mais, compte-tenu   du   nombre   impressionnant,   mon   attestation    doit   vous   suffire   pour comprendre   l’ampleur  de  la  démarche  entreprise  par  les  Français   pour  vous réclamer  la liberté.  Bien entendu, je me tiens à votre disposition,  le cas échéant, pour vous les apporter en personne, si tel est votre souhait  !

Voilà, Monsieur Le Président, l’état d’âme du Peuple Français.

Nous  vous prions  de croire,  Monsieur  le  Président  de  la République,  à nos salutations les plus attristées.

L’Association REACTION 19

Monsieur Carlo Alberto BRUSA

Président


FranceSoir