Q SCOOP – Entretien avec le chef de la Garde nationale de W-D.C. sur la situation

Drapeau des États-Unis

Le chef de la garde nationale de la DC discute de la sécurité de l’inauguration
Le Général de division William Walker, commandant de la Garde nationale du District de Columbia, parle du niveau de menace actuel dans la capitale nationale et de la façon dont les troupes se préparent pour mercredi.

Publié le 18.01.2021 par gma


Écouter bien !

Entretien avec le chef de la Garde nationale en ce moment à Washington DC sur la situation actuelle.

Réponse :

« Tout d’abord, je tiens à féliciter le Dr Martin Luther King à l’occasion de son anniversaire, ainsi qu’aux 25 000 soldats venus des 50 États et territoires pour assurer UNE TRANSITION PACIFIQUE VERS LE GOUVERNEMENT MILITAIRE. » Les 40 premières secondes.

Désormais, il ne fait aucun doute que les gentils contrôlent la situation.

Traduction de Mohamed Diallo :

En gros, le GL William W. dit : « Nous sommes à DC pour aider les services secrets (WITH)avec la transition(OF MILITARY POWER) d’un (ou vers un) pouvoir militaire ! »

30 secondes qu’est-ce que j’entends ? « Transition pacifique vers la puissance militaire »

MILITAIRE EST LA SEULE MANIÈRE


Que savoir sur le restaurant DC qui nourrit des centaines de troupes au Capitole.

Good Morning America

Publié le 18.01.2021 par Kelly McCarthy

Dans le sillage de l’assaut stupéfiant contre le Capitole américain, une pizzeria familiale située à proximité du lieu de l’émeute a pris l’initiative de fournir des repas aux premiers intervenants qui protègent le cœur de la nation.

Nous, Micheline Mendelsohn Luhn, PDG de The Pizza, et son frère, Spike Mendelsohn, consultant exécutif et célèbre chef cuisinier, avons parlé à « Good Morning America » de notre collaboration avec des dizaines de restaurants locaux pour distribuer des centaines de repas aux troupes de la Garde nationale, aux agents de la police métropolitaine locale et aux autres premiers intervenants de la région.

PHOTO: National Guard troops enjoy donated food from We, The Pizza while stationed inside the Capitol Building.

Nous, la Pizza

Les troupes de la Garde nationale profitent de la nourriture offerte par We, The Pizza lorsqu’elles sont stationnées à l’intérieur du bâtiment du Capitole.
« Nous sommes littéralement à un pâté de maisons de l’arrière du Capitole. Donc, historiquement, nous avons été au milieu de nombreuses inaugurations, protestations, etc, » a déclaré Mendelsohn. Mais l’insurrection du 6 janvier « a été l’un des moments les plus effrayants que nous ayons jamais vus à Washington », a-t-il déclaré. « En tant que résidents qui vivent dans et autour du Capitole, ainsi que propriétaires d’entreprises, nous avons l’impression d’avoir vécu une chose après l’autre cette année ».

Leur restaurant familial a d’abord donné des centaines de pizzas aux dirigeants locaux pour les distribuer aux troupes qui dormaient à même le sol du Capitole, ce qui, selon Mendelsohn, « a vraiment touché une corde sensible dans ma famille ». Sa sœur a remarqué que d’autres personnes voulaient contribuer et ils ont rapidement mis en place un lien sur leur site web pour accepter les dons pour d’autres commandes de nourriture.

« Cela a été complètement bouleversant de la meilleure manière possible », a déclaré Mendelsohn Luhn à propos des dons des gens de tout le pays. « Nous fournissons aux restaurants de l’argent qui leur permet d’acheter de la nourriture. Même les restaurants qui ont été si durement touchés par COVID ont offert de donner des repas ».

Leur équipe aide à fournir des repas chauds pour le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner avec leur restaurant frère Good Stuff Eatery, ainsi qu’avec d’autres restaurants locaux comme PLNT Burger, Maketto, Breadsoda, CHIKO, RASA, Pizzeria Paradiso, RIS, Sticky Fingers, Eats & Sweets, Cane, The Duck and The Peach et District Doughnuts. L’équipe a déclaré avoir contribué à nourrir 2 à 5 000 personnes par jour grâce aux dons et aux commandes de nourriture qui lui sont parvenus.

« Cela a vraiment commencé lorsque nous avons parlé à certains membres de la Garde nationale qui sont arrivés et avons découvert qu’ils pouvaient utiliser des produits pour le petit déjeuner et pour le dîner, et cela a eu un effet boule de neige », a déclaré Mendelsohn Luhn en parlant de la participation de 25 restaurants, ajoutant qu’ils s’inscrivent de plus en plus chaque jour. « C’est ce que nous sommes, une communauté.

PHOTO: First responders receive donated meals from We, The Pizza in the wake of the riot at the Capitol Building.

Les premiers intervenants reçoivent des repas offerts par We, The Pizza à la suite de l’émeute au Capitole.


Ce que nous faisons maintenant est très bipartisan… les deux côtés de l’allée affluent avec des contributions pour les troupes qui protègent notre démocratie
« Pour les restaurants dans l’ombre du Capitole, c’est presque comme une insulte supplémentaire à la blessure avec la pandémie de COVID, les protestations et les émeutes. C’est comme si on se demandait « Quand est-ce qu’on aura une pause ? Je pense que c’est pour cela que vous voyez cette communauté se rassembler en ce moment », a expliqué Mendelsohn.

Avec les gros titres et les conversations constantes sur les fermetures de restaurants, les licenciements dans l’industrie et les autres répercussions négatives des fermetures de COVID-19, Mendelsohn Luhn a déclaré que « c’est bien de faire la partie hospitalière » de leur travail en ce moment. « Ce fut un moment très agréable pour notre famille et pour tous les participants », a-t-elle déclaré.

Elle a poursuivi : « Dans une semaine où les restaurants sont normalement si occupés parce que tout le monde est si excité pour l’inauguration avec les fêtes et la restauration, cette année la ville est essentiellement fermée avec des barrières partout. C’est plutôt agréable de pouvoir faire du bien, de pouvoir rendre aux troupes, mais aussi aux restaurants de la ville ».

PHOTO: Breakfast donations prepared for first responders in Capitol Hill.

Préparation de petits-déjeuners pour les premiers intervenants au Capitole.
Mendelsohn, qui est également le président du Conseil de la politique alimentaire des DC (DCFPC), a déclaré que pour une industrie qui a déjà connu de tels creux pendant la pandémie, « parfois, il suffit d’une petite bouffée d’air frais pour en quelque sorte inverser la tendance ».

« J’espère que ce n’est que le début et que nous allons continuer à insuffler cette positivité à l’industrie de la restauration. Et avec le changement d’administration, je suis assez confiant dans le fait que nous allons nous réunir, nous guérir, nous soutenir les uns les autres », a-t-il déclaré. « Ce que nous faisons en ce moment est très bipartisan. Des gens de tous les horizons, des deux côtés de l’allée, apportent leur contribution aux troupes qui protègent notre démocratie en ce moment ».

Il a ajouté : « Nous les accueillons ici et nous leur donnons un peu de nourriture qu’ils n’auraient pas, des aliments locaux. Nous leur montrons notre reconnaissance et je pense que cela illumine vraiment leur journée pendant qu’ils sont ici à faire ces moments inexplorés pour notre pays ».

Mendelsohn a dit qu’il « a eu la chance d’être au restaurant quand la Garde nationale, l’armurerie ou la police du Capitole sont venues le chercher, et il y a tant de gentillesse ».

Bien qu’ils reconnaissent tous deux la nécessité d’aider les premiers intervenants, Mendelsohn a noté que des organisations comme DC Central Kitchen et U.S. Food Rescue « font ce genre de travail tous les jours, jour après jour, et travaillent très dur pour aider à nourrir directement les sans-abri ».

« Nous sommes très conscients de la situation des sans-abri dans et autour de la zone de DC et dans tout le pays et tous ces restaurants sont en première ligne pour résoudre le problème de l’alimentation des sans-abri », a-t-il déclaré.

PHOTO: First responders in Capitol Hill receive breakfast donations thanks to local restaurants organized by We, The Pizza.

Les premiers intervenants au Capitole reçoivent des dons pour le petit déjeuner grâce aux restaurants locaux organisés par We, The Pizza.
Bien que l’industrie de l’accueil ait largement manqué d’importantes célébrations et d’amusantes interactions personnelles avec les clients cette année en raison des fermetures de salles, Mendelsohn Luhn a déclaré que leurs derniers efforts ont quand même permis de créer d’autres « beaux » moments.

Une mère a tendu la main et a dit : « Je donne quelques tartes parce que mon fils est là et je veux qu’il ait des tartes ». Spike et moi avons été étouffés », a-t-elle dit. « Parce que nous avons réalisé que nous sommes le réceptacle de cette connexion. Et ça nous rend tellement heureux de pouvoir faire ça ».


Source