Q INFOS – Débriefing rapide du 19 janvier 2021 sur la Situation aux USA.

Mardi 19 janvier

  • 19h40 : Un responsable policier confirme à @CBSNews une 1ère affaire de conspiration déposée en relation avec les émeutes du Capitole – implique 3 membres présumés des « Gardiens du serment ».
  • 19h10 : totalitarisme : L’administration Biden qualifiera les partisans de Trump d’ »extrémistes d’extrême droite », forçant les commandants militaires à les retirer de leurs rangs en vertu des règles du Pentagone (NYT).
  • 19h02 : Trump veut quitter Washington avant l’inauguration alors qu’il sera encore officiellement président.
  • 18h59 : Totalitarisme : Biden s’engage à éliminer les réglementations bancaires qui obligent les banques à prendre des décisions basées sur des normes impartiales de risque, plutôt que sur des préoccupations politiques ou de réputation. Il soutient que les banques devraient être libres de refuser de servir les conservateurs.
  • 18h56 : Les membres du caucus Démocrate du Sénat ont discuté des stratégies visant à supprimer des centaines de nominations judiciaires de Trump qu’ils considèrent comme illégitimes, non qualifiées et, dans certains cas, dangereuses. C’est là qu’on voit que les Républicains jouent aux dominos et les Démocrates au kick boxing : quand ils avaient la majorité au sénat, ils n’auraient jamais osé faire ça.
  • 18h53 : Les Démocrates ouvrent une enquête contre le président Trump pour avoir prétendument appelé Poutine le jour de l’émeute au Capitole.
  • 17h09 : dernier taux de popularité du président Trump : 51% approuvent.
  • 16h59 : Le secrétaire à la santé de Pennsylvanie, le Dr transsexuel « Rachel » Levine, a été nommé par Biden au poste de secrétaire adjoint du ministère de la Santé et des services sociaux. Levine sera le premier fonctionnaire transsexuel confirmé par le Sénat. Et je ne vous dis pas à quoi va ressembler les décisions du ministère : ce sera la dictature de la microscopique minorité sur la majorité.
  • 16h58 : Un migrant de la Caravane du Honduras (8000 personnes pour le moment) déclare que Biden « va tous nous aider ». Vraiment futé ce Biden.
  • 16h55 : Biden envisage de mettre fin au permis du pipeline Keystone XL dès le premier jour de son entrée en fonction, afin de progressivement faire en sorte que les Etats-Unis perdent leur indépendance énergétique et se retrouvent de nouveau les otages des pays du Golfe. Y’a rien à dire, il est vraiment futé ce Biden.
  • 16h50 : Trump va distribuer au moins 100 grâces et pardons présidentiels avant l’inauguration.
  • 16h22 : Mike Huckabee veut lancer une procédure d’impeachment contre Kamala Harris.
  • 16h15 : quand la Russie a été soupçonnée d’interférence dans les élections en 2016, les médias, ces hypocrites corrompus, étaient scandalisés, c’était la fin de la démocratie.

    Quand des informations du Directeur du renseignement national indiquent que des réseaux chinois ont amplifié les messages qui présentaient Trump comme un partisan de la suprématie blanche, les médias restent silencieux. Quelque chose cloche : on ne peut pas à la fois être concerné par l’interférence de pays étrangers, et indifférent à cette même interférence.
  • 16h12 : A 24 h de la fin de son mandat, à qui pense Trump ? Aux Américains. La preuve : Le président Trump a signé un décret ordonnant aux agences américaines d’évaluer tout risque de sécurité lié aux drones de fabrication chinoise dans les flottes du gouvernement américain, et de donner la priorité à leur retrait.
  • 16h10 : L’ancien attaché de presse de la Maison Blanche Sean Spicer demande à devenir membre de l’Association des Correspondants de la Maison Blanche.
  • 16h08 : Les fédéraux cherchent à savoir pourquoi le bouton de panique a été enlevé du bureau de la députée du Squad Ayanna Pressley avant les émeutes du Capitole.
  • 14h02 : Parler.com a trouvé un hébergeur en Russie. Malgré les menaces et le harcèlement des défenseurs de la démocratie favorables à la censure, et des droits de l’homme par la violence pour faire taire les insoumis, pas un seul employé de Parler n’a démissionné.
  • 07h42 : Susan Rice, la proche d’Obama qui a menti aux Américains concernant l’attaque terroriste contre l’ambassade de Benghazi, sera le « président de l’ombre », selon Richard Grenell, qui pense, et Dreuz a le même point de vue, que les Démocrates ont élu Biden parce qu’il est influençable.
  • 06h57 : Trump signe un décret étendant la capacité des procureurs fédéraux à porter une arme à feu.
  • 06h57 : Trump signe un décret étendant la capacité des procureurs fédéraux à porter une arme à feu.
  • 06h28 : Une nouvelle caravane de 9 000 migrants se dirige vers les États-Unis, ou plus exactement, vers Joe Biden, sachant qu’il va leur apporter une assistance complète, au détriment des Américains.
  • 06h21 : Le président Donald Trump a signé un décret interdisant aux bureaucrates de carrière d’avoir le dernier mot sur les nouvelles décisions réglementaires. Dreuz se demande pourquoi ce décret n’a pas été pris en 2016.

« Le président choisit les dirigeants des agences fédérales qui exercent l’autorité exécutive et mettent en œuvre son programme de réglementation. Le peuple américain, en élisant le président, a donc un rôle à jouer dans le choix des personnes qui le gouvernent », précise le décret présidentiel.

« Cependant, certaines agences ont choisi de brouiller ces lignes de responsabilité démocratique en permettant à des fonctionnaires de carrière d’autoriser, d’approuver et de servir de dernier mot en matière de réglementation. Cette pratique transfère le pouvoir du président de fixer les règles qui régissent la vie quotidienne des Américains, par l’intermédiaire de ses subordonnés exécutifs, à des fonctionnaires à l’abri de la responsabilité qu’entraînent les élections nationales. Cette pratique sape le pouvoir du peuple américain de choisir qui le gouverne et j’ordonne que des mesures soient prises pour y mettre fin ».

  • 05h55 : Le vice-président Mike Pence a déclaré dimanche qu’il était fier que l’administration Trump n’ait pas entraîné l’Amérique dans une nouvelle guerre. Le président Donald Trump est le premier leader américain depuis Ronald Reagan à ne pas avoir déclenché de guerre.

« Je suis fier d’annoncer qu’à quelques jours de la fin de notre administration, notre administration est la première depuis des décennies à ne pas avoir entraîné l’Amérique dans une nouvelle guerre », a déclaré M. Pence sur Twitter. « La paix par la force, c’est cela. »

  • 05h33 : Le nouveau slogan de Joe Biden : « L’Amérique d’abord, sauf si la Chine veut quelque chose ».
  • 05h27 : Mike Lindell, le président de la société My Pillow, un pro-Trump très engagé, a répondu à la lettre de l’avocat de Dominion qui le poursuit en diffamation : « Je veux que Dominion intente un procès parce que nous avons la preuve à 100% que la Chine et d’autres pays ont utilisé leurs machines pour voler les élections »
  • 05h21 : Riley June Williams, une jeune femme de Pennsylvanie, s’est rendue aux autorités après avoir été accusée d’avoir volé un ordinateur dans le bureau de Nancy Pelosi lors de l’émeute du Capitole. Son ex a dit aux fédéraux qu’elle avait l’intention de le vendre à la Russie. Les journalistes honnêtes vont maintenant creuser pour connaître son affiliation politique. Les autres vont la cacher si elle les dérange.
  • 05h03 : Pendant 4 ans, les médias ont fabriqué des Fake News de tension entre Melania et Donald Trump. Voici la preuve ultime de leurs mensonges : elle soutient à 100% son mari.

    Melania Trump sera la première première dame à ne pas inviter la femme qui la remplacera à la Maison Blanche pour une visite des appartements privés.
  • 04h51 : Le 20 janvier, Biden prévoit de délivrer un décret concernant la lutte contre le coronavirus, et à annuler deux des meilleures décisions internationales du président Trump.

© Team 100 jours pour Dreuz.info.