Q SCOOP – La vidéo de J. Biden qui s’en prend aux « clandestins » et veut un mur frontalier.


La vidéo de Joe Biden qui s’en prend aux « clandestins » et demande la mise en place d’une clôture frontalière de 700 miles en 2006 devient virale.

Publié le 27.04.2020 par The Scoop



Une vidéo virale de la campagne présidentielle 2008 du sénateur Joe Biden, qui a refait surface, montre ce dernier en train de proclamer son soutien à une barrière physique de 700 miles le long de la frontière sud des États-Unis.

Biden appelle également à une répression sévère des employeurs américains qui embauchent des « clandestins ».

« Mes amis, j’ai voté pour une barrière », dit Biden, en référence à son soutien au Secure Fence Act. « J’ai voté, contrairement à la plupart des démocrates – et certains d’entre vous ne l’aimeront pas – j’ai voté pour 700 miles de clôture. Mais, laissez-moi vous dire que nous pouvons construire une clôture de 40 étages de haut – à moins de changer la dynamique au Mexique et – et vous n’aimerez pas cela, et – de punir les employeurs américains qui violent sciemment la loi alors qu’en fait, ils embauchent des clandestins. Si vous ne faites pas ces deux choses, tout le reste n’est que de la poudre aux yeux ».

Biden poursuit : « Maintenant, je sais que je ne suis pas censé le dire aussi crûment, mais ce sont les faits, ce sont les faits », a déclaré Biden à la foule lors de sa précédente candidature à l’élection présidentielle en 2008. « Et donc, tout ce que nous faisons est entre les deux. Tout ce que nous faisons est en marge. Et la raison pour laquelle j’ajoute que, par parenthèse, je crois que la clôture est nécessaire n’a pas autant à voir avec l’immigration qu’avec la drogue ».

Biden a ensuite déclaré que « les gens traversent cette frontière avec des tonnes, des tonnes, écoutez-moi, des tonnes de tout, des sous-produits de la méthamphétamine à la cocaïne en passant par l’héroïne, et tout cela passe par le Mexique corrompu ».

Les démocrates et la campagne de Biden ne veulent VRAIMENT pas que les électeurs américains voient cette vidéo. Faisons en sorte qu’elle devienne virale pour exposer la vérité.


Source