Q SCOOP – USA: Toutes les agences gouvernementales doivent fermer définitivement le 24 décembre.


C’est NESARA !!! C’est la République restaurée ! !!

Trump les a tous renvoyés avec un ordre exécutif : Toutes les agences gouvernementales doivent fermer définitivement le 24 décembre.

Ordre Exécutif de poursuite de l’urgence nationale, Re : Interférence étrangère dans les élections nationales : Fédéral Register

Fuite massive du PCC, POTUS met en garde le Collège électoral, 2018 : l’observation électronique va tout changer du jour au lendemain

Rumble


Start Printed Page 56469

Avis du 10 septembre 2020


Maintien de l’urgence nationale concernant l’ingérence étrangère dans les élections aux États-Unis ou l’érosion de la confiance du public dans ces élections


Le 12 septembre 2018, par le décret 13848, j’ai déclaré une urgence nationale conformément à la loi sur les pouvoirs économiques en cas d’urgence internationale (50 U.S.C. 1701 et suivants) pour faire face à la menace inhabituelle et extraordinaire pour la sécurité nationale et la politique étrangère des États-Unis que constitue la menace d’une ingérence étrangère dans les élections américaines ou d’une atteinte à la confiance du public dans ces élections.

Bien qu’il n’existe aucune preuve qu’une puissance étrangère ait modifié les résultats ou le décompte des voix lors d’une élection américaine, les puissances étrangères ont toujours cherché à exploiter le système politique libre et ouvert de l’Amérique. Ces dernières années, la prolifération des appareils numériques et des communications basées sur Internet a créé des vulnérabilités importantes et a amplifié la portée et l’intensité de la menace d’ingérence étrangère. La capacité de personnes situées, en tout ou en grande partie, en dehors des États-Unis à interférer ou à saper la confiance du public dans les élections américaines, notamment par l’accès non autorisé à l’infrastructure électorale et de campagne ou par la diffusion secrète de propagande et de désinformation, continue de constituer une menace inhabituelle et extraordinaire pour la sécurité nationale et la politique étrangère des États-Unis. Pour cette raison, l’état d’urgence national déclaré le 12 septembre 2018 doit rester en vigueur au-delà du 12 septembre 2020. Par conséquent, conformément à la section 202(d) de la loi sur les situations d’urgence nationale (50 U.S.C. 1622(d)), je maintiens pour un an l’urgence nationale déclarée dans le décret 13848 en ce qui concerne la menace d’ingérence étrangère dans les élections aux États-Unis ou la menace de saper la confiance du public dans ces élections.

Début de la page imprimée 56470
Cet avis sera publié dans le registre fédéral et transmis au Congrès.

  LA MAISON BLANCHE, 10 septembre 2020. Fichier 9-10-20 ; 11h15]
[FR Doc. 2020-20315

Code 3295-F0-P

85 FR 56469