Q INFOS – D. Trump a offert 850 millions de dollars aux victimes du terrorisme.


D. Trump a offert 850 millions de dollars aux victimes du terrorisme pour sauver l’accord Soudan-Israël


Publié le 14.12.2020 par LAURA KELLY 



L’administration Trump a offert jusqu’à 850 millions de dollars aux victimes américaines d’attaques terroristes dans le cadre des efforts visant à sauver un accord avec le Soudan pour établir des liens diplomatiques complets avec Israël.

Le président Donald Trump parle au téléphone avec le premier ministre israélien Benjamin Netanyau au sujet d’un accord de paix Soudan-Israël, dans le bureau ovale le 23 octobre 2020 à Washington.

L’offre, selon deux sources familières avec les négociations, comprenait 700 millions de dollars pour les victimes des attaques terroristes du 11 septembre et jusqu’à 150 millions de dollars pour les centaines de citoyens américains naturalisés qui sont victimes des deux attentats à la bombe de 1998 contre les ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie.

Mais ces offres se sont effondrées lundi après-midi, selon une source, au milieu des négociations acharnées entre la Maison Blanche et le Capitole qui se poursuivent depuis vendredi.

« Nous sommes au point mort. Nous sommes sous assistance respiratoire », a déclaré la source.

L’offre de 850 dollars faite par l’administration Trump pour indemniser les victimes américaines du terrorisme fait partie des efforts de la Maison Blanche pour parvenir à un accord avec le Congrès afin d’adopter une loi rétablissant l’immunité souveraine du Soudan, la paix dite légale, dans le cadre de son retrait de la liste des États qui parrainent le terrorisme (SST).

ABC News a d’abord rapporté vendredi que les administrations Trump offrent 700 millions de dollars aux victimes du 11 septembre qui poursuivent des plaintes contre le Soudan.

On ne sait pas exactement où l’administration Trump obtiendrait les 850 millions de dollars, mais on pense qu’ils proviendraient probablement du contribuable américain.

L’administration Trump a annulé lundi la désignation du Soudan comme SST, une décision saluée par les membres bipartisans du Congrès et une reconnaissance de la transition démocratique révolutionnaire du pays après le renversement de la dictature de Omar al-Bashir en avril 2019.

Mais l’adoption d’une « paix juridique » est dans l’impasse au Congrès en raison des inquiétudes que les victimes et les familles des victimes du terrorisme pourraient ne pas être en mesure de poursuivre leurs revendications contre le Soudan. Cela inclut les deux attentats à la bombe perpétrés en 1998 par Al-Qaïda contre les ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie, ainsi que les attaques terroristes du 11 septembre.

La Maison Blanche, qui s’est concentrée sur l’ouverture des relations entre Israël et les nations arabes et musulmanes, a refusé de commenter.

Le président D.Trump sur les républicains qui n’acceptent pas le résultat des élections : « Ils sont hors course » Biden déchire le refus de Trump de concéder après le vote du Collège électoral Les sénateurs du GOP reconnaissent Biden comme président élu après le vote du Collège électoral PLUS a annoncé en octobre que le Soudan établirait des liens diplomatiques avec Israël, suite à la percée des relations entre Israël et les Émirats arabes unis et Bahreïn.

Le président a célébré ces percées diplomatiques, connues sous le nom d’accords d’Abraham, comme l’une de ses plus importantes réalisations en matière de politique étrangère. La Maison Blanche préparerait une cérémonie de signature avec le Soudan avant le président virtuellement élu Joe Biden

Joe Biden Hogan sur les républicains qui n’accepteront pas le résultat des élections : « Ils sont hors course » Biden déchire le refus de Trump de céder après le vote du Collège électoral Le GOP sénatorial met en garde Biden contre le choix de Sally Yates comme procureur général pour l’inauguration de MORE.

Les responsables soudanais ont fait savoir qu’ils étaient prêts à renoncer au réchauffement des liens avec l’État juif si l’administration Trump ne parvenait pas à obtenir une législation protégeant Khartoum des poursuites liées au terrorisme.

Une source proche des négociations a déclaré que le maintien des liens avec Israël est la seule garantie dont dispose le Soudan pour s’assurer que la législation soit adoptée avant que l’administration Biden n’entre en fonction.

Il existe un solide soutien bipartisan au Congrès pour soutenir le gouvernement démocratique de transition du Soudan. Mais plus d’un an de négociations entre la Maison Blanche, le Département d’Etat et le Capitole n’a pas permis de parvenir à un accord satisfaisant les préoccupations des victimes du terrorisme et du Soudan.

Les critiques reprochent à l’administration d’avoir laissé le Congrès en dehors des premières conversations avec Khartoum sur le règlement des revendications des victimes du terrorisme qui faisaient partie des critères pour retirer le Soudan de la liste des États qui soutiennent le terrorisme.

Le Soudan a placé 335 millions de dollars sur un compte séquestre destiné à indemniser les victimes américaines des attentats à la bombe contre les deux ambassades en 1998. Pourtant, l’argent ne sera versé aux victimes qu’après l’adoption de la loi de paix. Si cette loi n’est pas adoptée d’ici novembre 2021, l’argent sera restitué au Soudan.

Les négociations sont de plus en plus tendues, car l’administration Trump souhaite faire adopter la loi de paix avant la fin du mandat du président.

Charles Schumer, leader de la minorité au Sénat Chuck Schumer,

Un projet de loi sur les dépenses du gouvernement pour inclure des dispositions bipartites sur l’énergie ÉNERGIE DE NUIT :

les pays déploient les objectifs de l’Accord de Paris pour 2030 en l’absence des États-Unis | Biden regarde les nouveaux choix de l’EPA alors que Nichols serait en perte de vitesse | Kerry fait face à un gros travail sur le climat, la crédibilité des États-Unis fait face à un repli bipartite et international sur la reconnaissance du Sahara occidental PLUS (D-N.Y. )

et Bob Menendez Robert.

Les législateurs demandent d’inclure la création de musées d’histoire des femmes latino dans l’accord de fin d’année Trump a offert 0 million aux victimes du terrorisme pour sauver l’accord Soudan-Israël Overnight Defense : Biden défend la sélection d’un général à la retraite pour le Pentagone | La Chambre des représentants adopte un projet de loi de dépenses de fin d’année | Le Sénat rejette les efforts pour bloquer la vente d’armes de Trump aux EAU MORE (D-N.J.) disent qu’ils ont proposé au moins deux options législatives.

« Les principaux démocrates de la Chambre et du Sénat soutiennent les deux versions du projet de loi Menendez-Schumer, et nous sommes prêts à adopter l’une ou l’autre avant la fin de l’année », ont déclaré Schumer et Menendez dans une déclaration la semaine dernière.

« Nous soutenons fermement une transition réussie vers la démocratie au Soudan ; faire en sorte que cet accord fonctionne pour les victimes du terrorisme ne devrait pas être en contradiction avec cet objectif. Alors que les négociations avec l’administration Trump se poursuivent, nous appelons les républicains du Sénat et le Département d’État à se mobiliser et à travailler avec nous pour faire de cet accord une réalité », ont-ils ajouté.


Source 1

Source 2