Q SCOOP – USA: Biden prévoit de garder Wray comme directeur du FBI.


Pendant ce temps, dans un pays fantastique … Biden prévoit de garder Wray comme directeur du FBI

Publié le 2.12.2020


Le président virtuelement élu Joe Biden aurait l’intention de maintenir Christopher Wray à la tête du FBI si Wray est toujours à ce poste au moment où l’administration Biden commencera.

Un haut responsable de Biden a déclaré au New York Times que l’équipe de Biden « ne renverrait pas le directeur du F.B.I. à moins que D.Trump ne le vire ».

Une telle décision de Biden serait un retour à la norme pratiquée par les administrations précédentes. En général, les directeurs du FBI, qui sont confirmés par le Sénat, sont en mesure de remplir leur mandat de 10 ans. Les experts en sécurité ont fait valoir que cela contribue à créer un sentiment de stabilité dans la communauté du renseignement.

M. Trump a mis fin à cette pratique lorsqu’il a pris ses fonctions et a décidé de renvoyer le directeur du FBI James Comey dans le cadre de l’enquête fédérale en cours sur l’ingérence dans les élections russes et la coordination potentielle entre la Russie et la campagne de M. Trump, ce qui a entraîné la nomination du conseiller spécial Robert Mueller.

Comey a été nommé par le prédécesseur de Trump, l’ancien président Obama. Trump a ensuite choisi Wray, un républicain qui avait déjà servi dans l’administration de George W. Bush, pour remplacer Comey.

Mais Trump, qui exige la loyauté, est vite frustré par Wray, qui cherche à éviter de patauger dans des affaires partisanes.

Trump et ses alliés sont devenus de plus en plus frustrés par le fait que Wray n’a pas répondu aux appels du président pour l’ouverture d’une enquête officielle afin d’examiner les relations d’affaires du fils de Biden, Hunter Biden, et par sa résistance à licencier les fonctionnaires liés à l’enquête sur la Russie de 2016 que Trump a prétendu avoir mal agi.

Certains démocrates de la Chambre ont déjà indiqué qu’ils étaient ouverts à l’idée que Wray reste à son poste lorsque Biden prendra ses fonctions, et ils ont demandé à Trump de ne pas licencier d’autres fonctionnaires avant son départ en janvier.

Selon certaines informations, M. Trump a tout de même envisagé l’idée.

Après avoir perdu virtuelement l’élection en novembre, Trump a licencié le secrétaire à la défense Mark Esper après s’être également aigri à son sujet. Wray était également considéré comme étant sur le billot, mais il a jusqu’à présent conservé son poste.

Un porte-parole de Joe Biden n’a pas immédiatement répondu à la demande de commentaires de The Hill sur ces plans visant à garder Wray à bord.


Source : The Hill