Q SCOOP – UK: L’Angleterre va déconfiner le 2 décembre!


Le gouvernement britannique prévoit de mettre fin au verrouillage du virus CCP en Angleterre le 2 décembre, mais il mettra en place des restrictions régionales plus strictes, a déclaré le bureau du Premier ministre Boris Johnson.

Publié le 22.11.2020 par ALEXANDER ZHANG


Le Premier ministre britannique Boris Johnson s’adresse à la nation lors d’une conférence de presse sur le virus PCCC au 10 Downing Street, Londres, le 22 octobre 2020 (Henry Nicholls- Pool/Getty Images)

Le gouvernement a placé l’Angleterre dans un deuxième lock-out national le 2 novembre afin de tenter d’endiguer la propagation du virus du PCC (Parti communiste chinois), qui a causé la pandémie de COVID-19. Le blocage d’un mois sera levé comme prévu le 2 décembre, et le gouvernement prévoit de revenir au système de restrictions locales à trois niveaux, a déclaré samedi soir une porte-parole du 10 Downing Street.

Canary Wharf
Cette photo montre des personnes marchant à l’heure de pointe du matin dans le Canary Wharf, au milieu de l’épidémie du virus CCP à Londres, le 15 octobre 2020. (Hannah McKay/Reuters)

« Le Premier ministre et ses conseillers scientifiques sont clairs : le virus est toujours présent et, sans restrictions régionales, il pourrait rapidement échapper à nouveau à tout contrôle avant que les vaccins et les tests de masse n’aient eu un effet », a déclaré la porte-parole.

« Cela mettrait en péril les progrès réalisés par le pays et risquerait une fois de plus d’exercer une pression intolérable sur le NHS (National Health Service) ».

Le Premier ministre doit tenir des discussions avec le cabinet dimanche et présenter le nouveau plan d’hiver COVID au Parlement lundi, a déclaré la porte-parole. Avant le dernier verrouillage, un système de restrictions à trois niveaux avait été mis en place en Angleterre. Les trois niveaux sont : moyen, élevé et très élevé, classés selon le taux d’infection des zones.

Les mesures les plus sévères ont été imposées dans le nord de l’Angleterre, où la circulation était limitée et où les pubs étaient obligés de fermer à moins qu’ils ne vendent des repas substantiels.

Après la levée du verrouillage le 2 décembre, d’autres zones devraient être placées dans les niveaux de restriction supérieurs. Les ministres annonceront jeudi quelles zones seront placées dans quel niveau, et les législateurs pourront voter sur le système avant son entrée en vigueur. Les niveaux seront revus. Le bureau de Johnson a également confirmé son intention de lancer un programme de vaccination COVID-19 à l’échelle nationale le mois prochain, en supposant que les autorités réglementaires approuvent un vaccin contre le virus. Le gouvernement va également intensifier les tests de masse afin de supprimer le virus jusqu’à ce que les vaccins puissent être mis en place.

Pendant la fermeture, tous les magasins « non essentiels » et l’hôtellerie ont été priés de fermer pendant un mois, bien que les écoles, les collèges et les universités soient restés ouverts.

Les entreprises britanniques ont été durement touchées par les mesures de verrouillage. Une entreprise sur sept et une entreprise d’hôtellerie sur trois au Royaume-Uni n’ont pas ou peu confiance dans leur capacité à survivre les trois prochains mois, selon les dernières données publiées jeudi par l’Office for National Statistics (ONS).


Source