Q SCOOP – Québec : deux morts et cinq blessés par arme blanche, un suspect arrêté.

Comme nous vous avions prévenu les satanistes son dehors et Qactus vous l’a expliqué dans l’article ICI, voici encore des sacrifices à l’oeuvre!! Questions sur les sacrifices, sont-ils volontaires ou involontaires, comprenez avec commande en programme MK ultra ou sans? Et qui passe les commandes des programmes sinon??

Voir les programmes MK Ultra. ICI


Québec : deux morts et cinq blessés par arme blanche, un suspect arrêté

 Publié le 01 novembre 2020 , modifié à 09h48


Police Québec Canada
© SEBASTIEN ST-JEAN / AFP

La police de Québec a indiqué dimanche matin qu’un homme suspecté d’avoir fait deux morts et cinq blessés avait été arrêté. L’enquête se poursuit, tandis que les Québécois sont incités à ne pas quitter leur domicile.

Un homme a été arrêté dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Québec, au Canada. Il est suspecté d’avoir fait « de multiples victimes à l’aide d’une arme blanche », selon la police de la ville.

Un suspect d’environ 25 ans

Les agressions se sont déroulées samedi en fin de soirée dans le Vieux Québec et le suspect, « un homme âgé dans la mi-vingtaine », armé d’une épée et habillé en tenue « médiévale » a été arrêté, a indiqué Etienne Doyon, porte-parole du Service de police de la Ville de Québec lors d’un point de presse.

La police n’a pas précisé les motifs de ces agressions survenues lors de la soirée d’Halloween. Le suspect, qui n’a pas été formellement identifié, a été « arrêté peu avant 1h du matin » et « transporté vers un centre hospitalier pour être évalué », a-t-il ajouté.

« Tenue médiévale »

« C’est un homme qui était habillé en (tenue) médiéval. C’est un homme qui portait une épée avec lui. C’est des blessures qui ont été faites à l’arme blanche. C’est tout ce qu’on peut dire pour l’instant », a dit Etienne Doyon. La nature et la gravité des blessures sont « variables » en fonction des cinq personnes blessées, a-t-il précisé. La police a ouvert une enquête et a demandé aux habitants de « rester à l’intérieur ».


Source : E1