Q INFOS – Macron ne vous l’a pas dit mais le confinement durera au moins 12 semaines.

Macron ne vous l’a pas dit mais le confinement durera au moins 12 semaines/Macron contre l’immunité collective et confine la France à nouveau “pour éviter 400 000 morts”

PAR JADE · PUBLIÉ 29 OCTOBRE 2020


Macron est avant tout un politicien et il prend des décisions politiques. Il n’a pas osé dire aux Français que le confinement allait durer bien au delà du 1er décembre et probablement jusqu’à la fin du mois de Janvier ( Une source Qactus nous fait dire peut être jusqu’a Avril comme il la annoncé pour un vaccin) . De nombreuses sources proches de l’Elysée l’ont confirmé aux médias.

Via Europe 1 :

Emmanuel Macron a annoncé mercredi soir le retour d’un confinement dans toute la France jusqu’au 1er décembre. Mais cette durée de quatre semaines pourrait être en réalité bien plus longue. Selon les informations d’Europe 1, l’Elysée table sur un autre calendrier pour surmonter cette deuxième vague, qui pourrait être “pire que la première” selon les mots du président de la République.

Le reconfinement pourrait ainsi durer entre huit et douze semaines, soit jusqu’à la fin du mois de janvier dans le pire des cas. Le président de la République ne s’est pas risqué à dévoiler ce scénario lors de son allocution télévisée, et ce pour deux raisons.

La question de l’acceptation sociale des mesures

D’abord, parce que l’exécutif espère un miracle, à savoir une forte baisse de la propagation du virus d’ici le début du mois de décembre. Ce n’est pas impossible sur le plan épidémiologique, même si cette perspective est jugée très improbable par le conseil scientifique.

Et puis l’autre raison, c’est qu’un reconfinement de deux à trois mois est un message impossible à faire passer dans l’opinion. Le chef de l’État en est conscient et est obsédé par la question de l’acceptation sociale de ces mesures. Emmanuel Macron l’a répété mercredi soir : il s’agit de lutter ensemble contre l’épidémie, d’être unis face au virus. Une unité impossible à tenir si l’effort réclamé aux Français leur semblait insupportable.

Via Yahoo :

La France vit jeudi une dernière journée avant le reconfinement Selon les informations d’Europe 1, il pourrait durer de 8 à 12 semaines Jean Castex doit détailler les mesures du confinement ce jeudi à 18h30 Plus de 3.000 Covid-19 patients en réanimation L’Allemagne procède à un nouveau tour de vis Près de 1,17 million de morts dans le monde

Macron a donc menti en ne voulant pas effrayer les Français qui vont se retrouver bloqués chez eux pour les fêtes de fin d’années, alors qu’ils perdent leur travail et qu’ils sont obligés de télétravailler dans un 20m².

Macron a également affirmé hier soir qu’il faut penser aux vies humaines avant tout, en se focalisant uniquement sur les morts liés ou causés par le coronavirus, alors que de nombreux experts de l’OMS se sont prononcés contre les ravages à long terme du confinement, les effets que cela a sur la santé mentale chez les enfants et jeunes adultes, et aussi chez ceux qui ne pourront pas être opérés ou être soignés.

Le programme est évidemment celui de la Grande Remise à Zéro visant à nous mettre au même niveau que le reste de la planète, paver la voie pour une gouvernance internationale de la Chine.


Macron a décidé d’aller à l’encontre des recommandations de l’OMS (voir ici et ici) que les confinements provoqueront plus de souffrance sur le long terme que dans l’immédiat avec un argument totalement bidon, tel un lapin sorti de son chapeau, qu’il y aurait 400 000 morts si la France ne mettait pas un terme aux petits commerçants.

Selon La Provence :

La France risque de connaître “au moins 400 000 morts supplémentaires” d’ici à quelques mois si rien n’est fait face à l’épidémie de Covid-19 dans l’idée de rechercher l’immunité collective, a affirmé mercredi Emmanuel Macron.

“Jamais la France n’adoptera cette stratégie” qui signifierait “le tri entre les patients”, a ajouté le chef de l’Etat au cours d’une allocution télévisée pour annoncer le reconfinement national à partir de vendredi.

Non seulement nous avions la preuve (factcheckée par Libération comme étant partiellement faux car “si ce n’est pas prouvable c’est que c’est faux”) que les grosses entreprises étaient au courant d’un reconfinement au détriment des petits commerces, mais en plus tout l’appareil politico médiatique a dénoncé ces “rumeurs” et “fake news”.

Pour ce qui est de l’immunité collective la Suède s’est très bien débrouillée, elle n’a pas eu à faire des milliers de tests PCR à 60€ l’unité pour provoquer la terreur au sein de sa population afin qu’elle accepte un confinement fatal qui anéantirait les petits entreprises et toute la vie culturelle et familiale à l’approche des fêtes de fin d’année.

Une simple requête sur Google pour les cas et les décès en Suède devrait mettre tout le monde d’accord (vous n’entendrez pas les Décodeurs ni Checknews vous en parler, c’est bien trop embarassant!) :

On aimerait également connaître le nom de ce “Neil Ferguson” français qui a évoqué le chiffre stupéfiant de 400 000 morts si un confinement à la chinoise n’était pas appliqué. Une forme de totalitarisme exportée qui épuisera et déprimera la population pour l’obliger à se soumettre à de nouvelles règles autoritaires – le tout bien entendu au nom de la démocratie, tout de même, Macron va présenter sa quarantaine au Parlement demain pour qu’elle soit approuvée.

Cette exportation du totalitarisme est tolérée par le chef de l’état car il pense que la population finira par accepter son destin inévitable qui est d’avoir un revenu universel de base dans une ère post industrielle où l’automatisation remplacera tous les emplois existants.

* * *

Il est temps de réitérer ce que nous disions (du poison pour Emmanuel Macron) dans notre article du 18 octobre “Le Deuxième Confinement aura lieu entre le 26 et 28 Octobre selon des emails reçus par des entreprises” :

Une information qui a fait le tour sur Twitter ce matin. Malgré le fait que l’OMS a affirmé que les mesures de confinement étaient inutiles, le gouvernement Macron s’apprête à reconfiner la France avant les fêtes de Noël, et possiblement pendant les fêtes de fin d’années. Vous pouvez dire adieu à vos espoirs de reprise économique.

Un article à lire pour bien comprendre la nature totalitaire de cette mesure, bien que l’OMS s’est prononcée à maintes reprises (iciici et ici) contre de telles mesures.

La déclaration de Great Barrington qui devait empêcher une telle situation a été manifestement censurée par les Big Tech, à la solde de Big Pharma et des journalistes/médias – toute la clique politoco-médiatique qui façonne votre réalité.

Tout cela n’est pas un hasard, c’est voulu, ruiner l’occident de l’intérieur.

Tout cela fait parti du plan du forum de Davos baptisé la “Grande Remise à Zéro”

Macron contre l’immunité collective et confine la France à nouveau “pour éviter 400 000 morts”


Source : Aube Digitale