Q SCOOP – Kirghizistan: Le président du Conseil municipal d’Och, battue par la foule.

Drapeau du Kirghizistan

Révolte au Kirghizistan : le président du Conseil municipal de la ville d’Och s’est fait battre par la foule après être venu à la rencontre des manifestants.



Insurrection au Kirghizistan : des manifestants ont attaché le Président du Conseil de Kochkor ont été attaché à un arbre. Les manifestants obligent les Présidents de Conseil et Maire à démissionner dans tout le pays.


Image


Situation dans la ville d’Och LIVE

Les membres du conseil municipal d’Och ont voté la démission de Taalaibek Sarybashov en tant que maire le 6 octobre dernier lors d’une session extraordinaire. La session a été suivie par 41 députés sur 45. Ils ont voté à l’unanimité pour la démission du maire.

Le 6 octobre, les gens se sont rendus sur la place centrale de la ville d’Och. Couverture en direct :

21:00

Le député Duison Torokulov a déclaré qu’ils ont pris l’initiative de contrôler la situation à la mairie. « Nous avons vu comment les votes des électeurs ont été volés. Nous nous sommes débarrassés des hypocrites au pouvoir. Vous avez tous été témoins de la saleté des élections à Och. Nous avons parlé à Taalaibek Sarybashov et nous sommes parvenus à un consensus pour qu’il n’y ait pas de sang versé. Nous devons rétablir la stabilité dans la ville. Si Melis Myrzakmatov arrive à Och, les négociations se dérouleront pacifiquement », a-t-il déclaré.

20:20

Trois groupes de foule se sont rassemblés sur la place centrale dans la soirée – des partisans du député Duishon Torokulov, des partisans de l’ancien maire Melis Myrzakmatov et des habitants du district d’Alai (vraisemblablement des partisans de Taalaibek Sarybashov).

19:35

Le frère de feu Almambet Anapiyaev, Galmamat Anapiyaev, est entré dans le bâtiment de l’administration de la région d’Och avec ses partisans. Ils s’entretiennent avec Tologon Keldibayev, qui a été nommé gouverneur de la région d’Och par le conseil de coordination.

18:50

Un groupe de personnes se rend à la tribune du monument de Lénine et se bat pour prendre un micro afin de parler : des partisans du député Duyshon Torokulov d’un côté et des partisans de Melis Myrzakmatov de l’autre.

17:50

Le député Duyshon Torokulov est entré dans le bâtiment de la mairie d’Och accompagné d’un groupe d’une douzaine d’hommes.

Les partisans de Torokulov ont échangé de vives discussions avec les partisans du maire Talaaibek Sarybashov. Torokulov et Sarybashov étaient en train de négocier dans le bureau.

15:50

Il y a toujours des manifestants sur la place.

13:10

Certains des manifestants suggèrent l’ex-maire Melis Myrzakmatov pour le poste de maire d’Och. Il viendrait bientôt à Och en provenance du Kazakhstan.

12:50

Le président du conseil municipal d’Och, Japar Ormonov, candidat du parti Mekenim Kyrgyzstan au parlement, a décidé de venir voir les manifestants. Certains des participants l’ont attaqué. Les gens d’Ormonov ont essayé de l’éloigner de la foule, mais les gens ont commencé à lui jeter des pierres et à le poursuivre. En conséquence, Ormonov a été battu.

??????? ????? ???????

12:30

Les membres du conseil municipal d’Och ont voté la démission de Taalaibek Sarybashov en tant que maire le 6 octobre lors d’une session extraordinaire.

11:45

La personnalité publique Tologon Keldibaev a prononcé un discours. Il a blâmé le gouvernement actuel pour ce qui se passe maintenant. Il s’est exprimé en faveur de l’arrivée des jeunes à la tête du pays pour changer totalement la situation. Il a menacé de punir de nombreuses personnes pour les dernières élections, y compris les directeurs d’établissements d’enseignement supérieur.

11:30

Certains manifestants ont demandé que Sadyr Japarov soit désigné comme leader du pays, et que Melis Myrzakmatov soit nommé leader de la région d’Och.

11:15

Pendant ce temps, les membres du conseil municipal de Och se sont réunis pour une session extraordinaire. Selon certains rapports, la destitution du maire et la nomination d’un nouveau dirigeant figurent parmi les principales questions à l’ordre du jour.

11:05

Un groupe de citoyens a déclaré qu’ils n’étaient pas venus pour soutenir le président sortant Sooronbai Jeenbekov, mais qu’ils étaient là pour l’unité de tout le pays.

10:45

Le président de la Fédération de karaté à Osh Bekmyrza Ergeshov s’est adressé à la foule pour soutenir le président Sooronbai Jeenbekov. Il a dit l’avoir élu comme président, la foule l’a applaudi.

La foule a crié à haute voix « le pouvoir au peuple » en kirghize.

10:29

Une bagarre a éclaté entre les partisans du parti Reforma et les autres participants du rassemblement après que quelqu’un ait crié « Président Ketsin ! ». (« Le président doit partir » en kirghize).

09:55

Le député Asylbek Jeenbekov a commenté aux médias l’actualité du pays. Il a blâmé « certaines forces » d’essayer de réaliser leurs propres plans. Il a appelé à agir dans le cadre des lois. « Certaines forces se préparent à la fin des élections. Nous devons vivre selon la loi et obéir aux organes élus par le peuple. Le peuple élit le président en votant. Les quelque 10 à 15 000 personnes descendant dans la rue ne doivent pas s’opposer à la majorité. La minorité doit obéir à la majorité », a-t-il déclaré.

09:40

Le député Asylbek Jeenbekov s’est adressé à la foule.

Il a déclaré que le Président Sooronbai Jeenbekov est arrivé au pouvoir de manière légitime et qu’il ne va nulle part. « Le peuple doit rester uni, l’harmonie interethnique doit être préservée. Nous n’avons pas besoin de diviser le pays entre le nord et le sud. Nous avons l’héritage laissé par nos ancêtres et diviser le pays ne profite qu’à nos ennemis extérieurs », a-t-il déclaré.

09:20

Environ 400 personnes se sont réunies sur la place centrale. Les participants affirment que de plus en plus de personnes viennent des régions.

Le maire de Taalaibek Sarybashov a rencontré la foule. Il a déclaré que les autorités ne seront pas contre le peuple et a appelé à l’unité. « J’appelle à préserver l’unité interethnique, la paix et la tranquillité. En tant que maire de la ville, je voudrais demander à chacun d’agir dans le respect de la loi. Il est de mon devoir de travailler pour le peuple, je ne vais nulle part », a déclaré le maire.

Le 5 octobre au soir, des milliers de manifestants se sont rendus sur la place centrale de Bichkek pour protester contre les résultats des élections législatives. Des affrontements ont eu lieu entre la police anti-émeute et les manifestants. Selon le ministère de la santé, 590 personnes ont été blessées et un civil a été tué dès 8 heures le 6 octobre.

Dans la nuit, un groupe d’inconnus a pris le contrôle de la Maison Blanche. Des politiciens emprisonnés, dont l’ancien président Almazbek Atambayev et l’ancien premier ministre Sapar Isakov, ont été libérés.


Source : AKIPRESS.COM