Q SCOOP – Australie: Les pédophiles perdront leur maison, voiture, argent…

#Australie «Les pédophiles perdront leur maison, voiture, argent .. Nouvelle répression contre les délinquant sexuels sur enfants. Des parents torturent et abusent leur enfants pour 35 dollars sur le Dark Web.»


Publié le 14.0.2020, By LAUREN FERRI FOR DAILY MAIL AUSTRALIA

Les délinquants pédosexuels vont perdre leur maison, leur voiture et tous leurs autres biens, car la police fédérale réprime les crimes en confisquant les biens. Le ministre des affaires intérieures, Peter Dutton, a révélé dimanche de nouvelles lois sur la criminalité qui permettront à la police de confisquer les biens des criminels qui gagnent de l’argent en exploitant des enfants. S’il s’avère qu’un délinquant sexuel tire profit ou cherche à tirer profit de l’exploitation d’enfants, il peut s’attendre à ce que son compte bancaire, sa maison ou même sa voiture soient saisis », a-t-il déclaré à la New Corp.

Les délinquants pédophiles vont perdre leur maison, leur voiture et tous leurs autres biens car la police fédérale réprime les crimes en confisquant les biens des pédophiles. En photo : Un homme de Sydney accusé de possession et de partage de matériel pédopornographique
Les pédophiles vont perdre leurs maisons, leurs voitures et leur argent lors des nouvelles mesures de répression. Sur la photo : L’AFP inculpe un homme de Lakemba à Sydney pour possession de matériel pédopornographique extrême

Nous allons cibler ceux qui profitent d’un commerce odieux de la maltraitance des enfants. La police fédérale australienne a révélé que les serveurs du « dark web » ont planté en raison d’une forte demande des Australiens qui regardent les enfants se faire maltraiter en ligne. Les Australiens ne paient que 35 dollars à des parents pauvres dans des pays pauvres pour se filmer en train de violer et de torturer leurs propres enfants.

Dimanche, le commissaire de l’AFP Reece Kershaw a promis de « s’attaquer aux avoirs des pédophiles qui profitent de ces abus ». Il est vraiment révoltant que des délinquants profitent de l’abus, de la dégradation et de la misère des enfants », a-t-il écrit dimanche. M. Kershaw a déclaré qu’il utiliserait « toute la force de la loi » pour enfermer les délinquants et les « dépouiller de leurs biens ». Nous n’abandonnerons jamais notre combat pour sauver les victimes et pour faire le maximum de dégâts à ceux qui font du mal à nos enfants », a-t-il déclaré.

La police fédérale australienne a révélé que les serveurs du « dark web » ont planté en raison d’une forte demande des Australiens qui paient pour voir les enfants être abusés en ligne. Sur la photo : Un homme de Brisbane accusé de matériel pédopornographique

Le groupe de travail sur la confiscation des avoirs criminels (CACT), dirigé par l’AFP, va maintenant cibler les pédophiles avec une nouvelle « stratégie agressive ». La CACT suivra les traces de l’argent en ligne en faisant appel à la police, aux avocats, aux enquêteurs financiers et aux experts-comptables. Si un prédateur sexuel d’enfants profite ou cherche à profiter de l’exploitation des enfants, leur maison, leur voiture, leurs comptes bancaires et autres biens risquent d’être saisis par l’équipe de CACT composée de plaideurs, d’enquêteurs financiers, de juricomptables et d’analystes », a écrit M. Kershaw. Le CACT est très compétent dans son domaine et est déterminé et acharné dans sa quête de justice ».

Le groupe de travail sur la confiscation des avoirs criminels (CACT), dirigé par l’AFP, va maintenant cibler les pédophiles avec une nouvelle « stratégie agressive ». Sur la photo : L’arrestation d’un homme d’Adélaïde qui aurait tenté de rencontrer une jeune fille de 14 ans

Dimanche, l’AFP a révélé que la multiplication des photos et des vidéos d’abus d’enfants vues par les Australiens avait fait planter les serveurs Internet. Les agents de la police australienne ont observé que des sites hébergeant du matériel d’abus sexuel en ligne avaient planté depuis le début de la pandémie COVID-19 en raison de l’augmentation du volume de trafic », a déclaré Lesa Gale, commissaire adjointe de l’AFP. Le trafic des forums du web obscur a plus que doublé sur les forums contenant du matériel pédopornographique lors des mesures de verrouillage prises cette année dans toute l’Australie. Entre juillet 2019 et mai de cette année, l’AFP a porté 1078 accusations d’exploitation d’enfants dans le Commonwealth contre 144 personnes.


Source : Daily Mail