Q SCOOP – Toulouse: Bouygues va retirer des antennes du groupe chinois Huawei.

Toulouse. Bouygues va retirer des antennes du groupe chinois Huawei en raison de la présence d’Airbus


Chez Qactus nous avons 3 questions?

  • Cas de conscience de Bouygue ou du gouvernement pour la santé de l’humanité?
  • Simple conflit entre groupe multinationale?
  • Nos groupes et l’État Français prennent-ils réellement conscience de l’espionnage chinois??

Beaucoup de questionnement sur cette affaire. Chez Qactus nous pensons que l’État prend conscience de l’espionnage sans froisser les Chinois bien sûr mais qu’il nous fera un beau discours édulcoré pour nous expliquer que c’est pour notre santé, le fameux en même temps de E.Macron!!


Publié le 28 Août 20 à 13:16

L'opérateur Bouygues Telecom va retirer quelque 3000 antennes dans plusieurs villes de France, dont Toulouse.
L’opérateur Bouygues Telecom va retirer quelque 3000 antennes dans plusieurs villes de France, dont Toulouse. (©Pixabay / Illustration)

Bouygues Télécom a annoncé jeudi 28 août 2020 qu’il allait retirer d’ici à 2028 quelque 3000 antennes de téléphonie mobile Huawei dans plusieurs villes de France, dont Toulouse. 

Huawei suspecté d’espionnage 

L’opérateur télécom répond ainsi à la demande du gouvernement français, qui, pour des raisons de sécurité du futur réseau 5G, ne veut pas d’antennes Huawei dans les zones très denses, rapporte Le Figaro

« Huawei, numéro deux mondial du téléphone portable et surtout numéro un des équipements 5G, est dans le collimateur des États-Unis qui le soupçonnent d’espionnage potentiel au profit de Pékin« , indique le quotidien. 

Qui fait appel à Huawei en France ?  Comme le rapporte le site spécialisé Numerama, « en France, Bouygues Telecom est l’un des deux opérateurs à faire appel à Huawei pour ses installations de télécommunications. L’autre est SFR. En revanche, Orange et Free Mobile ne passent pas par l’industriel chinois pour équiper leurs antennes-relais (du moins, en France, car à l’étranger, Orange achète bien du matériel de Huawei). Ils misent à la place sur deux groupes européens : Nokia et Ericsson ». 

Des antennes retirées… en raison de la présence d’Airbus

Bouygues va donc procéder au démontage de ces milliers d’antennes sur une période de huit ans. Où sont situées ces antennes ? 

Dans le détail, Bouygues Telecom ne pourra notamment pas utiliser d’antennes Huawei pour la 5G à StrasbourgBrestToulouse et Rennes, a expliqué l’opérateur. Des villes qui n’ont pas été choisies au hasard… 

« Dans ces villes se trouvent des installations stratégiques pour la France, comme le port militaire et une base de sous-marins nucléaires à Brest, le siège d’Airbus à Toulouse, ou des centres opérationnels clef en cybersécurité à Rennes », souligne encore Le Figaro


Source : actu.fr