Q SCOOP – BOOM!! G-Maxwell + 5 Autres!

Après Ghislaine Maxwell, cinq autres femmes sont accusées d’avoir procuré des esclaves sexuelles à Jeffrey Epstein

Chloé Friedmann

Après Ghislaine Maxwell, cinq autre femmes auraient fourni des esclaves sexuelles à Jeffrey Epstein. (Jérusalem, 10 octobre 1991.)AFP Forum

Elle aurait déménagé pas moins de 36 fois en un an. Ghislaine Maxwell, ancienne maîtresse et complice présumée de Jeffrey Epstein, a pourtant été arrêtée le 2 juillet, à Bradford, avant d’être inculpée de trafic de mineures. L’héritière britannique est accusée d’avoir repéré et appâté des adolescentes, souvent en rupture de ban familial, jusque dans les résidences d’Epstein pour des séances de «massages» sexuels rétribuées en moyenne 200 dollars. Mais Ghislaine Maxwell n’aurait pas opéré seule. Quatre autres femmes sont en effet accusées d’avoir fourni des esclaves sexuelles à l’homme d’affaires, a révélé le Sunday Telegraph, le dimanche 12 juillet. Sarah Kellen, Adriana Ross, Lesley Groff et Nadia Marcinkova font désormais l’objet d’une enquête.


Les noms de :

  • Sarah Kellen
  • Lesley Groff
  • Adriana Ross
She appeared downcast and tried to hide her face and refused to talk when asked if she was worried about the new investigation or was paid for her silence
  • Haley Robson
  • Nadia Marcinkova

Le « lieutenant » de Ghislaine Maxwell

Les victimes présumées de Jeffrey Epstein, décédé le 10 août 2019, la surnomment le «lieutenant» de Ghislaine Maxwell. Sarah Kellen, 40 ans, aurait voyagé à bord du jet privé du milliardaire – surnommé le «Lolita Express» – à de multiples reprises. Comprenez, presque autant de fois que la socialite en disgrâce. Sarah Kellen aurait, comme les trois autres prévenues, attiré de jeunes filles dans l’antre de l’homme d’affaires accusé d’agressions sexuelles, et ce, moyennant rémunération, poursuit le Sunday Telegraph. «Quand Jeffrey désirait me voir, vous savez, Sarah Kellen ou Ghislaine m’appelaient pour m’emmener dans sa chambre, et je n’avais d’autre choix que d’y aller», relate notamment Sarah Ransome, 22 ans, présumée victime du milliardaire. Cette dernière a par ailleurs affirmé que les deux femmes lui donnaient des «conseils sexuels» pour satisfaire Jeffrey Epstein.

Une victime présumée d’Epstein parmi les Cinq prévenues

Dans un communiqué publié par ses avocats, Sarah Kellen a admis avoir planifié des rendez-vous pour Jeffrey Epstein et Ghislaine Maxwell. Elle a également déclaré avoir conscience «de la souffrance et des dégâts» causés par le milliardaire. De son côté, Nadia Marcinkova a expliqué qu’elle avait elle-même été victime de l’homme d’affaires à l’âge de 15 ans. Elle arrivait alors de Slovaquie, et venait de s’installer aux États-Unis. Elle aurait, par la suite, aidé Jeffrey Epstein à recruter de nouvelles esclaves sexuelles, selon le Sunday Telegraph.

Si l’on en sait peu sur les cinq accusées, les noms de Sarah Kellen, Adriana Ross, Lesley Groff, Nadia Marcinkova et Haley Robson avaient déjà été cités dans le cadre de poursuites judiciaires contre le magnat, en 2008. Mais ellee avaient bénéficié d’une immunité négociée entre le milliardaire et le procureur du sud de la Floride. Leur destin dépendra cette fois du témoignage de Ghislaine Maxwell, qui disposerait notamment d’enregistrements audios de leurs voyages à bord du «Lolita Express».


Source 1: MadameFigaro

Source 2: FashionBehind

Source 3: Dailymail