Q VIDEOS – Vaccins de fœtus humains avortés..

Publié par Laurent Freeman –

Saviez-vous que plusieurs vaccins sont conçus avec des morceaux de fœtus humains avortés ?

Et, ce, sans le consentement de Maman ?

Voici des extraits d’une audition sous serment du Dr. Plotkin 

Évidemment, si vous demandez au gouvernement, vous aurez une réponse comme ceci: “Les vaccins ne contiennent pas de cellules de fœtus ou autres cellules humaines” Et, techniquement, c’est exact.

 https://www.immunizealberta.ca/…/CommonQuestions_DoVaccines… 

Par contre, si vous vérifiez sur des sites de médecines, “La varicelle (varicelle), la rubéole (le «R» dans le vaccin ROR), l’hépatite A et une préparation de vaccin contre la rage sont toutes fabriquées en cultivant les virus dans des cellules de fibroblastes embryonnaires fœtales. Deux vaccins combinés disponibles aux États-Unis contiennent également le virus du vaccin contre la polio cultivé dans des cellules fœtales, Pentacel® et Quadracel®. Les cellules fibroblastes sont les cellules nécessaires pour maintenir la peau et les autres tissus conjonctifs ensemble. Les cellules de fibroblastes d’embryon fœtal utilisées pour faire croître des virus vaccinaux ont d’abord été obtenues à partir de l’interruption élective de deux grossesses au début des années 1960. Ces mêmes cellules embryonnaires obtenues à partir du début des années 60 ont continué de croître en laboratoire et sont aujourd’hui utilisées pour fabriquer des vaccins. Aucune autre source de cellules fœtales n’est nécessaire pour fabriquer ces vaccins.” —

https://www.chop.edu/…/va…/vaccine-ingredients/fetal-tissues 

https://wayback.archive-it.org/…/…/transcripts/3750t1_01.pdf 

Et, ça doit goûter bon des fœtus avortés parce qu’on en met dans la bouffe industrielle aussi pour rehausser les saveurs.

“Senomyx est une société américaine de biotechnologie qui travaille au développement d’additifs pour amplifier certaines saveurs et odeurs dans les aliments. La société prétend avoir essentiellement “procédé d’ingénierie inverse” les récepteurs chez l’homme qui réagissent au goût et à l’arôme, et qu’elle capitalise sur ces découvertes pour produire des produits chimiques qui rendront le goût des aliments meilleur. Le 17 septembre 2018, Firmenich a finalisé l’acquisition de Senomyx.

[1] La société a développé la substance 951, un potentialisateur utilisé pour amplifier la douceur du sucre dans les produits alimentaires, permettant ainsi au fabricant de réduire la quantité de sucre utilisée. [Citation nécessaire] — Senomyx développe des exhausteurs de goût brevetés en utilisant des “systèmes de test basés sur les récepteurs gustatifs exclusifs”, qui ont été précédemment exprimés dans la culture de cellules humaines, dans des cellules HEK293.

[2] Les cellules HEK293 sont une lignée cellulaire largement utilisée dans la recherche biologique et médicale, immortalisée par une modification génétique retirée des cellules rénales embryonnaires d’origine humaine prélevées sur un fœtus humain en bonne santé et avorté électivement au début des années 1970 .

[3]. Les récepteurs du test sont utilisés pour identifier les saveurs; ils ne sont pas utilisés comme arômes eux-mêmes. Aucun récepteur du goût humain n’est utilisé comme ingrédient dans aucun arôme. En utilisant les informations de la séquence du génome humain, Senomyx a identifié des centaines de récepteurs du goût et détient actuellement 113 brevets sur leurs découvertes. Senomyx collabore avec sept des plus grandes entreprises alimentaires du monde pour poursuivre leurs recherches et financer le développement de leur technologie.” —

https://en.wikipedia.org/wiki/Senomyx 

Liste de compagnies utilisant les technologies Senomyx (non-vérifiée)

 

C’est très important que vous reteniez qu’on a fait ça dans les années 60 mais on ne fait plus ça aujourd’hui.

Sauf que deux militants pro-vie ont réussi à piégé en caméra caché, la directrice d’un centre d’avortement, qui admet tout. “Qu’est-ce que vous voulez? Des foies, des cœurs, des reins ? Ça va de $30 à $100 par spécimen.”

La nouvelle a été virale de sorte que les médias de masse ont dû en parler, puis des poursuites judiciaires ont été entamées. Finalement, les prix n’étaient que pour la procédure et n’impliquent aucun profit. Alors, tout va bien circulez! On a mis les deux lanceurs d’alerte pro-vie en prison. Au moins, il y a une justice! 

 


TV5MONDE : Aux Etats-Unis, le planning familial accusé de vendre des foetus pour la recherche médicale Dans une vidéo, un groupe de militants anti-avortement américain a piégé dans une caméra cachée une responsable du planning familial aux Etats-Unis. On y apprend que son organisation vendrait des foetus pour la recherche médicale. Un crime fédéral passible de 10 ans de prison. Récit de R. Vincent.

 

LOS ANGELES, le 14 juillet 2015 – Une vidéo produite à l’aide d’une caméra cachée et publiée ce matin montre un chef de file du Planning familial américain admettant que l’organisme utilise la procédure d’avortement illégale et très controversée de naissance partielle afin de vendre intactes des parties de corps de fœtus avortés. Le prix de vente moyen pour les parties du corps du fœtus? Entre 30 $ et 100 $ par spécimen.

https://www.lapresse.ca/…/01-4943608-planned-parenthood-deu…

Source:

Vaccins de fœtus humains avortés