USA : Bingo, une ancienne joueuse de football de VA Tech gagne un procès de 100 000 dollars contre son entraîneur pour l’avoir punie après avoir refusé de s’agenouiller avec ses coéquipiers.


Bingo une ancienne joueuse de football de VA Tech gagne un procès de 100 000 dollars contre son entraîneur pour l’avoir punie après avoir refusé de s’agenouiller avec ses coéquipiers.

Rappelez-vous de la folie du genou à terre, symbole de soumission à Satan au travers des BLM, avec l’affaire George Floyd, tous les « démoncrates » avaient lancé cela couplé avec leur allégorie politisée et leurs masques sur le visage ? Le culte a Molock !!!

Publié le 14.1.2023


Mardi, une ancienne joueuse de football de Virginia Tech a gagné un procès contre son ancien entraîneur après avoir été discriminée en raison de ses convictions politiques personnelles.

En 2020, Kiersten Hening en était à sa troisième année dans l’équipe de football de Virginia Tech, entraînée par Charles « Chugger » Adair. Avant l’un de leurs matchs en septembre, une « déclaration d’unité » a été lue pendant que l’équipe s’agenouillait en soutien au mouvement Black Lives Matter. Alors que le reste de l’équipe s’est agenouillé, Hening a refusé et est resté debout.

Kiersten Hening

Après cette démonstration, son entraîneur l’aurait « agressée verbalement » devant ses coéquipières et l’aurait retirée de l’équipe, réduisant ainsi considérablement son temps de jeu.

La façon dont Adair a traité Hening est devenue si intolérable qu’elle s’est sentie obligée de quitter l’équipe.

Hening a également déclaré que l’atmosphère autour de l’équipe de football féminin était « toxique » et « étouffante ».

Tendance : USA : Un homme portant un T-shirt « Jésus sauve » est expulsé du Mall of America pour avoir « offensé les gens » [VIDÉO].

Elle a intenté un procès contre Adair en mars 2021, affirmant qu’il avait violé ses droits au premier amendement. Adair a accepté un règlement à l’amiable de 100 000 dollars qui ne comprend aucune admission de faute de la part de l’ancien entraîneur.

L’entraîneur Charles « Chugger » Adair

Bien que le procès ait abouti, 76 joueuses actuelles et anciennes de l’équipe de football de Virginia Tech ont publié une déclaration commune dans laquelle elles insistent sur le fait que les allégations de Hening contre Adair sont « sans fondement » et qu’elles présentent une « représentation déformée des faits ».

La déclaration a été publiée lundi et diffusée sur Twitter. Elle dit, en partie,

« En tant que joueuses actuelles et anciennes, nous comprenons que le football universitaire féminin est exigeant, tant physiquement que mentalement, et qu’il est exceptionnellement compétitif. À cet égard, nous croyons tous que le comportement de [Adair], passé et présent, a toujours été du plus haut calibre professionnel. Nous croyons que l’entraîneur Adair a et continuera à faire de son mieux pour mettre l’équipe dans des situations de compétition au plus haut niveau.

Enfin, nous comprenons qu’un procès peut être réglé pour une multitude de raisons différentes, dont aucune n’est liée à la culpabilité ou à l’innocence. Nous croyons fermement que ces allégations ne sont rien de plus qu’une représentation déformée des faits.

[…] Nous soutenons l’entraîneur Adair et Virginia Tech, et ce que nous croyons être la vérité. »

Traduction du Tweet :

#Hokies,

Déclaration de 76 membres actuels et anciens de @HokiesWSoccer concernant l’entraîneur principal Chugger Adair.

L’entraîneur Adair a également publié une déclaration au début du mois, disant : « Je suis heureux que l’affaire contre moi ait été classée et je suis libre d’aller de l’avant, libre de tout acte répréhensible. »

« Aujourd’hui, nous avons la certitude que cette affaire n’avait aucun intérêt, et sans preuve, la vérité a prévalu », a-t-il ajouté.

En utilisant une logique douteuse, Adair s’est convaincu que le fait de perdre le procès et d’accepter un règlement de 100 000 dollars est la preuve qu’il n’a rien fait de mal.

Après sa victoire au tribunal, Hening est apparue dans l’émission « The Ingraham Angle » de Fox News où elle a parlé de son expérience et expliqué pourquoi elle avait refusé de s’agenouiller pour BLM en 2020.

« Personnellement, je ne sentais pas que j’avais besoin de m’agenouiller pour soutenir quelque chose », a déclaré Hening. « Personnellement, je sentais que je pouvais rester debout et soutenir quelque chose ».

Hening a ajouté qu’elle avait le sentiment que le kneeling « était très synonyme du mouvement de Colin Kaepernick et du mouvement BLM, et je n’ai pas senti que j’en avais besoin. »

« C’est malheureux le climat politique qui a été fait dans le sport universitaire – et même pas le sport universitaire, mais juste partout, vous savez, mettant cette pression sur les athlètes qui – personnellement, je ne crois pas que la politique ait une place dans le sport », a déclaré Hening.