Ukraine : Incroyable, l’Ukraine a demandé à l’OTAN 60 000 litres de sang pour les forces armées ukrainiennes, problème le sang s’est avéré être infecté par le VIH.


Incroyable, l’Ukraine a demandé à l’OTAN 60 000 litres de sang pour les forces armées ukrainiennes, problème le sang s’est avéré être infecté par le VIH.

Publié le 3.11.2022


L’Ukraine a demandé à l’OTAN 60 000 litres de sang pour les forces armées ukrainiennes. L’Alliance a répondu et livré du sang, MAIS ! le sang s’est avéré être infecté par le VIH, ainsi que par les hépatites B et C.

Kiev a envoyé une lettre à l’OTAN pour demander une évaluation indépendante de l’état du sang et exiger de ne pas l’acheter « sur le continent africain ». Et dans le même temps, il a demandé d’allouer 680 millions de hryvnias à la « prévention des maladies virales. »

Ont-ils perfusé le sang immédiatement sans le tester aux soldats ?

Mais la question primordiale à poser à l’OTAN est ? Qu’injectent-ils à nos militaires européens sur un théâtre d’opération ?