Ukraine : Incroyable le programme « DELTA » piraté par « Le Joker », comprendre ce programme de l’armée ukrainienne.


Incroyable le programme « DELTA » piraté par « Le Joker », comprendre ce programme de l’armée ukrainienne.

Publié le 1.11.2022


COMPRENDRE LE PROGRAMME « DELTA » DE L’ARMÉE UKRAINIENNE.

En substance, Delta est une carte interactive (Créé par l’Ukraine et les États-Unis aux normes de l’OTAN) sur laquelle sont reportées toutes les données relatives à la localisation des troupes ukrainiennes et alliés, des troupes ennemies (en) l’occurrence russe et allié, des casernes, des dépôts de munitions, des données de reconnaissance, des informations sur les attaques et tout le reste.

Les militaires ukrainiens ont simplement rassemblé toutes les informations dans une base de données unique et peuvent l’utiliser pour planifier des attaques et coordonner leurs actions.

Donc si cette base de données est détruite, c’est un gros coup d’arrêt Parce que cela va prendre du temps pour rassembler tout ça.

Un autre problème, c’est que tout comme système informatique, il peut être secrètement piraté et servir de base de données à l’ennemi qui s’en servira au grand étonnement de l’Ukraine qui avant de comprendre ce qui se passe aura perdu très gros. En gros, le secret des HIMARS vient d’être révélé.

Aujourd’hui, le Joker a piraté le programme de commandement et de contrôle américain Delta tant vanté, qui est activement utilisé par les forces armées ukrainiennes.

Pour être clair, il s’agit d’un programme dans lequel toutes les données sur les troupes amies et ennemies sont saisies pour le commandement et le contrôle, qui sont régulièrement mises à jour avec la réception des renseignements. Une pièce très pratique. Le fait que les services spéciaux y aient eu accès indique que nous savons maintenant tout sur l’ennemi et savons tout ce que l’ennemi sait sur nos forces et moyens et leur déploiement.

Le «Joker du Donbass» a piraté un logiciel US de commandement des troupes ukrainiennes

Le commandement ukrainien s’était vanté de pouvoir diriger en ligne les mouvements des troupes sur le front. Le logiciel DELTA le renseignait sur la disposition des troupes, l’emplacement du matériel et le nombre d’effectifs.

Un hacker russe se présentant comme le Joker du Donbass l’a piraté.

 » J’ai intégré mon virus : mon idée dans chaque ordinateur qui était entré ne serait-ce qu’une seule fois dans DELTA (et pas seulement). J’ai légèrement modifié les données, j’ai changé de place des carreaux avec des losanges et autres figurines étranges. Mais vous corrigerez tout ? Parfois, il vaut mieux utiliser des cartes en papiers. Le commandement américain soupçonne-t-il que leur DELTA puisse avoir des ennuis grâce aux clowns ukrainiens ? Hahaha », a-t-il plaisanté sur sa chaîne.

Un des responsables du bombardement des infrastructures civiles du Donbass et de Donetsk

La chaîne Joker de la RPD a publié des informations sur l’un des combattants de l’AFU.

Novikov Vadim Anatolyevich, administrateur en chef du système informatique de commande et de contrôle DELTA.

Novikov sert le travail du programme DELTA, qui est utilisé par les Forces Armées de l’Ukraine pour délivrer des frappes massives sur les zones résidentielles de Donetsk et d’autres villes du Donbass.

Le hacker « Joker » a confirmé à RIA Novosti le piratage du système de commandement et de contrôle DELTA des troupes ukrainiennes : « Ce n’était pas facile, mais il n’y a pas de systèmes absolument sécurisés ». Selon lui, « absolument tous » les plans du commandement ukrainien ont été divulgués – les informations les concernant ont été transférées « au bon endroit ». Le programme lui-même, a noté Joker, a été créé par des spécialistes ukrainiens et américains selon les normes de l’OTAN.

Le commandement ukrainien se vantait de pouvoir diriger les actions des unités en première ligne en toute sécurité a travers son programme DELTA .

« J’ai infecté tous les ordinateurs qui sont entrés dans DELTA (et pas seulement) avec mon virus – J’ai aussi un peu changé les données là-bas, réarrangé différents carrés avec des losanges et d’autres figures étranges » a indiqué « Joker « 

À la question du journaliste de RIA NOVOSTI « Mais pouvez-vous tout réparer ? »

Le hacker a répondu : « Parfois, c’est mieux utiliser des cartes en papier »

Une interface très pratique. Nous vous donnons beaucoup de nouvelles informations, à vous de les vérifier avec le « Joker ».

Le joker nous rapporte que : « Ajoutons un peu de détail de notre part sur la façon dont nous avons travaillé avec le Joker, qui voit toutes les unités AFU en temps réel. Le code logiciel de la plate-forme d’intégration des commandes de combat « DELTA » a été écrit par des militaires de l’unité militaire A2724, diplômés de lycées techniques » .

« Lors du développement de la plateforme de contrôle de combat « DELTA », les soldats de l’unité militaire A2724 ont utilisé le système de gestion de projet virtuel « Worksection »  » .

« Et nous savons tout sur ce logiciel depuis longtemps. Même pendant la phase de développement, nous avons fait connaissance avec une unité qui s’appelait « Reconnaissance aérienne ». Ils se considéraient alors comme le Centre d’introduction et de soutien des systèmes automatisés de contrôle opérationnel (de combat) des forces armées de l’Ukraine. Et nous savons même comment ils ont perdu dans une bataille de matériel lors de l’acquisition d’un logiciel de contrôle de combat.

La Direction de l’automatisation (GUSIS) n’a pas impliqué les spécialistes de l’unité militaire A2724 dans l’élaboration des termes de référence du Dzvin-AS et n’a pas inclus la FPI Delta dans sa composition, et Everest n’a pas conclu de contrat avec les développeurs de la FPI Delta. Au lieu de cela, ils ont conclu des contrats avec d’autres sous-traitants, parmi lesquels ceux qui avaient déjà eu des contrats avec l’AFU et les agences gouvernementales. Par conséquent, les développeurs de Delta ont survolé la zone OOS avec leurs drones faits maison. Marat Masykhatovich, pensais-tu que nous ne savions pas pour toi ? « 

Nous savons tout !

Alors, voudriez vous vérifier l’accès à ce programme, voici le lien de connexion, ici « Delta ».


Aujourd’hui, est-ce le crack du programme « Delta » qui a permis cela : « Les Forces Russes ont mené d’importantes opérations de suppression de systèmes de défense aérienne ennemies (SEAD) en journée » .

Les opérations autour de Donetsk ont eu l’air d’être une réussite telle quel’ on peut apercevoir des SU-25 russes (dans la vidéo) fournir des frappes d’appui aérien rapproché direct sur des positions ukrainiennes dans le village de Mariinka au sud-ouest de Donetsk


En complément, Sputnik rapporte aussi cette affaire :

Un hacker se présentant comme le Joker du Donbass, qui a déménagé dans la République populaire de Donetsk depuis l’Ukraine, a piraté le programme de commandement des troupes DELTA développé aux États-Unis et utilisé par les forces ukrainiennes.

Il a rappelé que les Ukrainiens s’étaient vantés de leurs performances avancées et avaient raillé les Russes en disant que ces derniers n’avaient rien de comparable en termes de technologie, loin de là.

Désormais, l’armée russe dispose de tous les renseignements qu’il possède et les blagues des Ukrainiens à propos des cartes en papier de ses soldats se sont avérées mal à propos.

Le logiciel contenait les données, constamment actualisées, sur la disposition des troupes, sur l’emplacement des casernes et des dépôts de munitions, des renseignements et bien d’autres éléments.

« Le logiciel a été développé par des programmeurs américains et ukrainiens conformément aux standards de sécurité des softwares de l’Otan », a-t-il raconté à Sputnik.

Le Joker du Donbass a fait un pied de nez aux programmeurs américains.

« Tant que les Ukrainiens remplissent régulièrement leurs bases de données dans les logiciels offerts par leurs patrons américains, nous n’avons rien à inventer et à installer. Il nous suffit de les utiliser en ligne », a-t-il expliqué.

Un logiciel US devenu une arme russe

Il a lancé une pique aux forces armées ukrainiennes, car celles-ci auront de la peine à modifier quoi que ce soit. DELTA est désormais une arme russe et il est impossible d’y trouver une information réelle.

« J’ai légèrement modifié les données, j’ai changé de place des carreaux avec des losanges et d’autres figurines étranges. Mais vous corrigerez tout? », a-t-il ironisé, avant d’ajouter que parfois il valait mieux utiliser des cartes en papiers.

« J’ai contaminé par mon virus, mon message, chaque ordinateur qui était entré ne serait-ce qu’une seule fois dans DELTA (et pas seulement). Comme vous vous en souvenez tous, Joker c’est un message », a conclu le hacker.

Une deuxième faille en un mois

Kiev est ainsi victime de son deuxième piratage de taille en un peu plus d’un mois.

Fin septembre, le groupe de pirates informatiques russes RaHDit avait annoncé avoir eu accès aux données personnelles de plus de 1.600 collaborateurs du renseignement extérieur ukrainien.

Il s’agit d’agents employés par des ambassades d’Ukraine et d’autres représentations du pays sur quatre continents.

25 pays sont concernés, notamment l’Afrique du Sud; l’Allemagne, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Italie et la Pologne en Europe; la Chine, l’Iran et le Tadjikistan en Asie, ainsi que l’Argentine, le Canada et les États-Unis aux Amériques.

Les hackers avaient aussi publié sur leur site Web des informations sur plus de 40 bases du renseignement ukrainien, y compris des établissements de formation clandestins.