Arabie-saoudite : Des « amish » à la « fin de l’abondance » bien réel en France, l’Arabie Saoudite, elle, a déjà entamé la construction de la ville du futur en plein désert sous la forme d’une ligne, s’étendant sur 170 kilomètres.

Des « amish » à la « fin de l’abondance » bien réel en France, l’Arabie Saoudite, elle, a déjà entamé la construction de la ville du futur en plein désert sous la forme d’une ligne, s’étendant sur 170 kilomètres.

Publié le 22.10.2022


L’Arabie Saoudite a déjà entamé la construction de la ville du futur en plein désert sous la forme d’une ligne, s’étendant sur 170 kilomètres.

L’entreprise de construction a publié une vidéo de la construction à partir d’un drone.

Comment voir ce projet ambitieux et expliquer cette ineptie en comparant les époques :

Nous pourrions commencer par reprendre un vieil adage français de 1976 qui disait : « On n’a pas de pétrole, mais on a des idées », sauf que cette fois-ci en 2022, cette phrase-ci correspondrait mieux à nouveau à la France, « On n’a plus de pétrole et ont n’a plus d’idée » ou alors « il y en a qui n’ont pas de pétrole et d’autres du pétrole et des idées » à vous de choisir.

Voilà où nous en sommes réduits : à contempler, l’extraordinaire inversion des valeurs des « Mondialistes du WEF » sous nos yeux.

Pendant que nous assistons à « la destruction de l’Europe » à grand coup de restriction budgétaire ou autre effondrement au nom de « l’énergétique », pour notre soi-disant bien « écologiste » avec nos « ventilateurs géant » ne brassant que du vent et défigurant le paysage français, sans jamais arriver à couvrir nos besoins énergétiques, cause de centrales à l’arrêt.

Pire nous faisant passer du pays des « Lumières ? », sans jeu de mots, à celui des « délestage électrique », vous avez sous vos yeux de « 1976 à 2022, 46 ans exactement d’effondrement organisé par nos dirigeants corrompus », pendant que les soi-disant « tiers mondiste en babouche sur dromadaire » nous en mettent encore une fois plein les yeux et plein la démesure en réalisant l’irréalisable que nous « Européens » ne pourrions jamais réaliser « TANT LES MILLIARDS » sont jetés, détournés, escroqués, volé dans leurs manipulations guerrières en Ukraine, entraînant le retour du Moyen Âge en Europe.

Admiré l’inversion des valeurs sous vos yeux, souvenez-vous quand un certain « E. Macron » qui, dans le passé, a su se moquer de « l’écologie des amish et de la lampe à huile », puis il y a peu le fameux « Nous vivons la fin de l’abondance », lancé à ses ministres : celle « des liquidités sans coût », des produits, de l’énergie, mais aussi de l’eau.

Voici nos pays de pacotille soi-disant les plus riches de la planète qui se réunissent tous les ans à Davos avec son Gourou pour ? Pour quoi faire au fait ? ah oui pour « Un nouvel Ordre mondial, et savoir « comment dépeupler et décarboner le monde pour leurs profits ».

Oh, non, nous direz-vous, nous ne sommes pas jaloux de leur projet, car nous avons eu nos vraies heures de gloire, à la fois moderne, techniques et idiotes, pourquoi idiotes ?

Rappel de la gloire à la Française.

  • Le France (paquebot)
  • La SM (voiture)
  • Le Concorde
  • Le TGV
  • Le Minitel
  • Le Bi Bop
  • Etc, etc..

Quel point commun entre toutes ces inventions techniques pour l’époque ? Nous avons construit et inventé toutes ces splendeurs que pour nous Français ?? pensant devenir des génies. Bilan, nous ne l’avons jamais exporté, ni vendu à l’étranger. Quoi que ce soit de tous ses fleurons, ils sont restés en France pour les Français, financés par les Français.

Autre rappel : Qu’est-ce que les Américains ont-ils inventé depuis 60 ans et qu’ils vendent comme des damnés dans le monde ?

  • Mc Do
  • Coca Cola
  • Corvette
  • Harley Davidson
  • Chewing Gum (Hollywood)
  • Hollywood
  • Windows
  • Big Pharma
  • Et bien sûr la mort, Les Armes en tout genre
  • Etc, Etc.. La liste est bien trop longue aussi.

Différence : Eux, ils ont tout vendu et exporté dans le monde, et continue à s’enrichir au passage tout en détruisant des vies et la planète, voilà le constat.

Alors Macron « Les amish » ? C’est bien nous et depuis toujours, mais accéléré par ta vision et ton plan, tu as fait le mariol en nous annonçant que tu ne voulais pas que le pays devienne comme eux soient disant ?, mais comme tu es inversé et que tu mens toujours, tu l’as bien fait, « Nous sommes devenus des Amish grâce à toi ».

Dernier rappel :

  • Pendant que nous étions sur notre minitel les Américains avait déjà leur pc et internet.
  • Pendant que nous avions notre Bi Bop utilisable que sur Paris les Américains avait leur gros GSM portable.
  • Pendant que vous étiez dans « le concorde » a voyagé dans le luxe, les Russes le copiaient avec le Tupolev-144.
  • Pendant que nous sommes aujourd’hui dans notre TGV (après la vente des brevets technologique en Corée) et qui peut théoriquement rouler à 500 km/h, mais qui en réalité ne dépasse guère plus les 180 depuis bien longtemps tellement les voies sont endommagées, tout en n’arrivant jamais à l’heure. Les Japonais ont le Shinkansen qui roule à 320 km/h et n’accuse pas une minute de retard tous les jours, bref la liste est trop longue des inepties des gouvernements successifs subies par le peuple, jusque-là nombriliste.
  • En résumé, vous l’avez compris, on crée, on invente, on se saigne pour le financer, mais nous sommes incapables de commercer pour le vendre. Et c’est sans compter la fuite de nos cerveaux aujourd’hui remplacer par les « Einstein » du grand remplacement voulu par les mondialistes qui courent à leur perte globale maintenant.

Oui « pas étonnant que l’on ait gagné la guerre », car Rien n’a changé, on vous la fait croire, ou plutôt tout a changé, « vous allez le constater maintenant et vous pourrez le croire », parce qu’il faut le voir pour le croire !! vous êtes dans pays de fou.

Ce simple constat sur ce changement tant voulu des « Nouveaux Mondialistes » qui nous laisse voir le décalage de leurs effondrements avec que de temps, et d’humains à jamais perdus par la faute de ces « Diablos », pendant que d’autre pays connaissent toujours « l’abondance » et continue de vivre comme si de rien n’était, mais toujours sans nous.