Russie : Antonov, les USA s’approchent de la ligne rouge fixée par la Russie


Antonov, les USA s’approchent de la ligne rouge fixée par la Russie

Publié le 29.9.2022


L’ambassadeur de Russie aux États-Unis, Anatoly Antonov, a déclaré le mercredi 28 septembre que les États-Unis s’approchent du danger, lorsqu’ils affirment que les armes occidentales pouvaient être utilisées dans des frappes contre les territoires des républiques populaires de Donetsk et de Lougansk.

Il réagissait à la déclaration du secrétaire d’État US Anthony Blinken selon laquelle les États-Unis ne s’opposent pas à l’utilisation par Kiev d’armes occidentales pour attaquer les régions de Donetsk, Lougansk, Zaporojie et Kherson.

« Les parrains des criminels néonazis se rapprochent de la ligne rouge contre laquelle la Russie a, à plusieurs reprises, mis en garde », a déclaré Antonov.

« Les États-Unis font désormais partie du conflit ukrainien », a ajouté le diplomate russe.

Il convient de rappeler que le dépouillement définitif des votes a été achevé dans les régions de Zaporojie et de Kherson et dans les républiques populaires de Lougansk et de Donetsk. La majorité écrasante des voix dans les quatre régions ont soutenu l’adhésion à la Russie.

Dans ce contexte, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré le vendredi 23 septembre que la Russie « considérera toute tentative de l’Ukraine de reprendre le Donbass et d’autres territoires libérés comme une attaque contre son territoire ».

L’Ukraine a reçu des milliards d’aides financières et militaires des pays occidentaux, dont à leur tête des États-Unis et de la Grande-Bretagne; et ce, depuis le début de l’opération militaire russe en Ukraine le 24 février.