France : Des maires français refusent de mettre les drapeaux en berne pour Elizabeth II.


Des maires français refusent de mettre les drapeaux en berne pour Elizabeth II

Publié le 12.09.2022


Sputnik rapporte qu’après que la Première ministre Élisabeth Borne a demandé de mettre les drapeaux en berne partout en France en hommage à la reine d’Angleterre décédée ce jeudi, Patrick Proisy, maire de Faches-Thumesnil, a refusé d’exécuter.

Elizabeth II - Sputnik Afrique, 1920, 11.09.2022
© AP Photo / John Stillwell

À lire aussi : Grande-Bretagne : Quand Nostradamus avait tout prédit ? et le nouveau « roi », « le prince Charles s’était tourné vers Jimmy Savile pour obtenir des conseils en relations publiques pour la famille royale, selon une correspondance récemment publiée.

Mme Borne a préconisé la mise en berne des drapeaux en France au lendemain de l’annonce de la mort d’Elizabeth II. La mesure avait été initialement proposée par Emmanuel Macron.

La demande n’a pas été bien accueillie par tous les édiles.

Patrick Proisy, maire de Faches-Thumesnil, une commune du Nord, s’est montré réfractaire. Il a expliqué via Twitter son refus d’appliquer « l’ordre de Mme la Première ministre de mettre en berne les drapeaux sur » sa commune.

TF1 INFOMort d’Elizabeth II : des maires refusent de mettre en berne le drapeau français.

L’explication ici : « Le drapeau britannique sera mis en berne aujourd’hui jusqu’à 8 heures du matin, après quoi le drapeau national britannique sera hissé. Charles sera déclaré roi plus tard dans la journée, à 11 heures, lors du Conseil d’adhésion qui se tiendra au Palais Saint-James et auquel participeront les conseillers privés, les lords, le maire de la ville de Londres et les hauts commissaires de certains pays du Commonwealth Conseil d’adhésion, entre autres. »

« Est-ce fait pour tous les chefs d’État qui décèdent ? Notre République fait-elle de la préférence pour une monarque, cheffe d’une Église ? », s’est-il interrogé.

« …mais le fait-on pour tous? Non. Rien pour Gorbatchev, prix Nobel de la paix », a-t-il détaillé dans un autre tweet.

Le maire de Bourges fait de même

Le maire de Bourges, Yann Galut s’est également opposé à la mise en berne des drapeaux.

« Je respecte la douleur de nos amis anglais mais je ne mettrai pas les drapeaux français sur le fronton des bâtiments municipaux de la ville de Bourges demandée par Élisabeth Borne, cette demande me paraît incroyable », a-t-il tweeté.

En signe de recueillement, la présidence a placé un drapeau britannique sur le perron de l’Élysée jeudi soir et mettra, à nouveau, les drapeaux en berne lundi 19, le jour des funérailles de cette « grande amie de la France ».

La dernière fois, l’étendard national avait été mis en berne à l’occasion de la mort de Valéry Giscard d’Estaing.

7sur7.be rapporte que V. Poutine ne prévoit pas d’assister aux funérailles d’Elizabeth II.