Allemagne : URGENT, la ministre allemande de la Défense, Christine Lambrecht, a annoncé qu’à partir du 1er octobre 2022, l’armée sera dans les rues pour éviter les futures émeutes dues à l’inflation.


URGENT, la ministre allemande de la Défense, Christine Lambrecht, a annoncé qu’à partir du 1er octobre 2022, l’armée sera dans les rues pour éviter les futures émeutes dues à l’inflation.

Publié le 6.9.2022


Allemagne suite à l’article : Allemagne : Depuis le début de la guerre, au moins 26 extrémistes de droite allemands sont partis pour l’Ukraine, et l’Allemagne craint leurs retours – RND, ont-ils réellement peur de ces mercenaires qui risque de frapper avec des armes rapportées d’Ukraine ou alors, utilisent ils encore la stratégie de la peur avec cette excuse de mercenaires pour mieux fermer le pays ?

En effet, la ministre allemande de la Défense, Christine Lambrecht, a annoncé qu’à partir du 1er octobre 2022, l’armée sera dans les rues pour éviter les futures émeutes dues à l’inflation, « organisée » (qui risque de durer des années !) Ce « même programme » est aussi à prévoir en France (entre fin 2022 et le 1er trimestre 2023, selon Attali) !

Voici la déclaration de la ministre de la Défense Christine Lambrecht :

« L’invasion russe de l’Ukraine a souligné la nécessité d’aligner de plus en plus l’organisation de la direction des forces armées sur les exigences de la défense nationale et de l’alliance ».

The Berliner Zeitung rapporte : Ukraine et Corona : le nouveau commandement de la Bundeswehr prend le relais.

La Bundeswehr mettra en place un nouveau commandement le 1er octobre 2022. Le « Territoriale Führungsommando der Bundeswehr » (TerrFüKdoBw) aura son siège à Berlin. Selon les indications de la Bundeswehr, il prend en charge « le commandement opérationnel des forces nationales dans le cadre de la protection du territoire, y compris l’aide administrative et l’aide en cas de catastrophe, ainsi que la coopération civilo-militaire ». Avec ce nouveau commandement, poursuit-on à la Bundeswehr, « des forces seront également mises à disposition pour être rapidement prêtes à colocaliser une cellule de crise nationale au sein du gouvernement fédéral dans des situations particulières ».

Général de division Carsten Breuer.

Selon la ministre de la Défense Christine Lambrecht et l’inspecteur général Eberhard Zorn, « l’invasion russe en Ukraine a souligné la nécessité d’orienter davantage l’organisation de commandement des forces armées vers les exigences de la défense nationale et de la défense de l’alliance ».

Le TerrFüKdoBw assume les tâches de « commandement de déploiement » pour les déploiements nationaux « conformément aux planifications de l’OTAN dans le cadre de la défense nationale et de la défense de l’alliance. Le commandement organise le déploiement de forces alliées à travers l’Allemagne en étroite coordination avec les commandements de l’OTAN », précise la Bundeswehr.

« Paix, crise, guerre »
Le nouveau commandement tient compte des enseignements tirés du travail de la cellule de crise Corona et du soutien apporté lors des inondations catastrophiques de l’année dernière. Le commandement « garantira également dans de tels cas une reprise du travail sans retard et un fonctionnement durable 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ». La lettre ajoute : « Avec la mise en place du commandement au 1er octobre 2022, il sera alors possible de réagir immédiatement ».

Selon les indications de la Bundeswehr, le commandement est directement subordonné au ministère fédéral de la Défense. Le commandant aura notamment sous ses ordres « les commandements des Länder, les forces de protection du territoire et le centre pour la coopération civilo-militaire ».

Il est également précisé que « les facilitateurs regroupés au sein de la base des forces armées (notamment les troupes logistiques mobiles, ABCAtomar, les forces de défense biologique et chimique, les gardes-champêtres) seront renforcés de 1 900 postes au total en rapport avec la contribution allemande au respect des obligations de l’alliance de l’OTAN ». Avec la mise en place du TerrFüKdoBw, on établit à partir d’octobre « la capacité de commandement territoriale nationale sur l’ensemble du spectre ‘paix – crise – guerre ».

Jusqu’à présent, la direction opérationnelle des forces sur le territoire national était répartie sur de nombreux secteurs. Désormais, elle sera regroupée à Berlin et directement subordonnée au ministère de la Défense, a fait savoir la ministre Christine Lambrecht (SPD), citée par la dpa. Le major général Carsten Breuer sera le chef de l’état-major et le premier commandant. Il dirigeait dernièrement la cellule de crise Corona à la chancellerie.