Ukraine : Un escadron de chars britanniques arrive près de la Russie pour dissuader Poutine.


Un escadron de chars britanniques arrive près de la Russie pour dissuader Poutine

Publié le 20.7.2022 par sandra


Les chars britanniques sont arrivés en Pologne, leur objectif est de dissuader l’agression russe et de remplacer les chars que la Pologne a donnés à l’Ukraine.

14 chars Challenger 2 affectés à l’escadron “A” des Queen’s Royal Hussars sont arrivés en Pologne aujourd’hui.

Les chars britanniques seront intégrés à la 21e brigade polonaise de fusiliers Podhale, 18e division mécanisée pendant six mois dans le cadre de la présence militaire britannique croissante en Europe de l’Est depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

À lire aussi : Covid-19 : Les chercheurs soupçonnent l’existence de nouvelles variantes de maladies dégénératives du cerveau à progression rapide en lien avec les vaccins Covid.

Le tweet ci-dessous, traduit, dit :

« Le transfert de la compagnie britannique de chars Challenger vers le sud-est de la Pologne touche à sa fin. Les derniers chars et véhicules d’accompagnement arriveront d’ici une dizaine d’heures. Les tankistes de s’entraîneront avec des sous-unités de la Division de Fer.“

La Grande-Bretagne a déployé des chars de combat principaux Challenger 2 en Pologne pour permettre à la Pologne de fournir à l’Ukraine des chars T-72.

“Nous examinons davantage ce que nous pouvons faire pour remplacer des pays comme la Pologne, qui pourraient vouloir envoyer des armes plus lourdes pour aider à défendre les Ukrainiens”, a déclaré le Premier ministre Boris Johnson lors d’une conférence de presse en Inde en avril.

“Nous envisageons d’envoyer des chars en Pologne pour les aider alors qu’ils envoient certains de leurs T72 en Ukraine. Nous devons examiner ce que nous pouvons faire de plus militairement, nous devons continuer à intensifier les sanctions économiques – nous voulons nous assurer qu’il y aura vague après vague de pressions croissantes sur Poutine.

Le ministère de la Défense a déclaré le même mois :

“Ceux-ci seraient déployés à court terme et exploités par du personnel britannique pour combler le fossé entre le don de chars par la Pologne à l’Ukraine et l’arrivée des remplaçants.”