USA/France : Le mondialiste en chef Klaus Schwab, qui rêve d’installer des puces dans le cerveau des citoyens, déclare aux membres du Forum économique mondial : « L’avenir se construit par nous ! » [VIDÉO].


Le mondialiste en chef Klaus Schwab, qui rêve d’installer des puces dans le cerveau des citoyens, déclare aux membres du Forum économique mondial : « L’avenir se construit par nous ! » [VIDÉO].

« L’Amérique et La France doit-elle céder ses décisions en matière de santé à un groupe de milliardaires mondialistes ? Et quelqu’un croit-il vraiment que Joe Biden et E. Macron agissent ils dans le meilleur intérêt des Américains et des Français ? »

Publié le 24.5.2022


Dimanche, l’Organisation mondiale de la santé que les États-Unis ont récemment réintégrée sous le régime Biden a lancé sa 75e Assemblée mondiale de la santé à Davos, en Suisse, où elle doit discuter d’un éventuel  »traité mondial sur les pandémies ».

En 2017, Klaus Schwab, du Forum économique mondial, s’est vanté d’avoir « pénétré » les cabinets gouvernementaux et d’autres dangereux projets mondialistes.

Le Forum économique mondial est à l’origine du concept de « parties prenantes » (c’est-à-dire le socialisme) par opposition aux « actionnaires » dans les entreprises. Cela supprime l’objectif de profit d’une entreprise et pousse naturellement l’industrie vers le gouvernement, qui récompense la conformité aux récits de gauche.

Le mouvement des parties prenantes de Klaus Schwab rend les entreprises redevables aux gouvernements et écrase les petites entreprises, qui sont incapables de concurrencer les sociétés qui bénéficient du soutien du contribuable.

Dans une interview de 2016 avec un journaliste suisse, Klaus Schwab a expliqué comment, dans les dix prochaines années, les citoyens se verraient implanter des puces, d’abord dans leurs vêtements, puis dans notre cerveau ou notre peau, qui créeront un chemin direct entre notre cerveau et Internet.

Tendance : Les démocrates tentent de faire passer un nouveau Patriot Act qui ciblera les conservateurs américains… Devinez quel RINO l’a soutenu au Congrès ?

Regardez un court extrait de cette incroyable interview ici :

Vous vous rappelez quand tout le monde flippait à cause des rumeurs qui circulaient sur le fait que le gouvernement voulait installer des puces dans le corps des citoyens pour aider à traquer les patients COVID-positifs ? Nombreux sont ceux qui craignent aujourd’hui que le monde ne soit sur le point de céder notre santé à ceux qui imaginent le genre de futur où les gens auront des puces implantées dans leur cerveau ou leur peau qui pourront suivre chacun de leurs mouvements.

Ce matin, le principal mondialiste et défenseur de l’ordre mondial unique, Klaus Schwab, a déclaré aux participants de son Forum économique mondial de Davos : « L’avenir se construit par nous ! »

Regardez :

Ce traité a été présenté comme un simple plan visant à développer et coordonner des stratégies mondiales pour les futures pandémies. Bien qu’il ait été généralement tenu à l’écart de l’actualité, il commence à susciter l’intérêt du public, car beaucoup commencent à s’interroger sur la véritable nature de l’accord proposé.

Le journaliste d’investigation George Webb fait un travail brillant pour expliquer le dangereux sommet de Davos.

C’est un MUST à voir :

Votre avenir sanitaire est en train d’être déterminé en ce moment même à l’OMS, dans le bâtiment derrière moi, et votre sénateur fait la fête avec Klaus Schwab à 320 km de là.

La semaine dernière, Tucker Carlson a tiré la sonnette d’alarme sur ce traité, avertissant le peuple américain que cela met en danger notre démocratie et nos libertés individuelles et que l’Amérique pourrait céder son pouvoir à l’OMS au sommet de Davos.

Lors de l’émission Tucker Carlson Tonight de jeudi, l’animateur de Fox News le mieux noté a exprimé ses inquiétudes quant au contrôle que l’OMS exerce sur notre système de santé publique.

« L’administration Biden est très proche de donner à l’Organisation mondiale de la santé le pouvoir sur chaque aspect, les aspects intimes, de votre vie », a averti Carlson. « Alors, imaginez les violations des libertés civiles que vous avez vécues pendant les enfermements du COVID, mais permanentes et administrées depuis un pays étranger. »

Carlson explique ensuite que ce traité accordera à l’OMS le pouvoir de diriger, de convoquer et de coordonner « les aspects opérationnels des réponses d’urgence à une pandémie », donnant effectivement à l’organisation le pouvoir de définir ce qu’est une pandémie, quand elle est en cours et combien de temps elle dure. Carlson prévient également que, si ce traité est accepté, l’OMS aura « une autorité totale sur les opérations d’urgence aux États-Unis ».

L’OMS aura le pouvoir de déclarer et de définir des « urgences de santé publique » pour le monde entier, ce qui, selon Carlson, représente une quantité dangereuse de pouvoir à exercer par une organisation entièrement dirigée par des « bureaucrates non élus. » Carlson ajoute que grâce à l’implication du régime Biden, « il n’y a aucune limite au pouvoir de l’OMS. »

Il explique que si les membres de l’OMS n’appliquent pas les ordres de l’organisation, ils seront sanctionnés.

Carlson explique ensuite que l’OMS est composée de personnes non élues qui sont dirigées par Tedros Adhanom Ghebreyesus, un ancien membre du parti marxiste-léniniste éthiopien et ancien dirigeant du ministère éthiopien de la santé. Bien qu’il ne soit pas médecin, en raison de son statut politique, Ghebreysus est sur le point de se voir accorder « le contrôle opérationnel du système de santé publique de notre gouvernement. »

Carlson informe ses téléspectateurs que Ghebreyesus était responsable de la dissimulation de trois épidémies de choléra en Éthiopie. Il ajoute également que Ghebreyesus a tenté de nommer Robert Mugabe, « le meurtrier raciste qui a ruiné le Zimbabwe », comme ambassadeur international de bonne volonté pour la santé publique. Le Dr Fauci considère toutefois Ghebreyesus comme un ami proche, le félicitant ouvertement d’être une « personne exceptionnelle ».

Tedros Adhanom Ghebreyesus

Et vous avez notre Sataniste nationnal E. Macron qui lui emboite le pas aussitôt,

Regarder et écouter Macron nous venter qu’il a ouvertement donné la France aux Gourous de Davos et de l’OMS, il appelle à déléguer toute notre souveraineté et notre pouvoir décisionnel en matière de santé à l’OMS. La gouvernance mondiale se met en place. Et elle débutera par la santé. Viendra ensuite la défense, la justice…:

Non seulement ces personnalités politiques non élues se verront accorder le pouvoir de contrôler le système de santé publique des États-Unis, mais elles auront également la possibilité de censurer toute « désinformation » qu’elles détecteront sur les médias sociaux. Ce nouveau traité exige explicitement « des actions coordonnées aux niveaux national et mondial pour lutter contre la désinformation, la mésinformation et la stigmatisation qui sapent la santé publique. »

Le traité donne au Secrétariat de l’OMS le pouvoir de « renforcer les capacités et de déployer des contre-mesures proactives contre la désinformation et les attaques sur les médias sociaux », ce qui leur donne effectivement le droit de censurer, comme l’explique Carlson.

Si tout cela ne suffisait pas, le traité sur la pandémie stipule également que l’OMS « élaborera des normes pour la production d’une version numérique du certificat international de vaccination et de prophylaxie », donnant ainsi à l’OMS une autorité totale sur les passeports de vaccins et les voyages.

« En vertu de ce traité, l’Organisation mondiale de la santé pourra établir des passeports vaccinaux et réglementer les voyages », explique M. Carlson.

En résumé, une personne qui n’a pas été élue par le peuple américain sera chargée des confinements, de la fabrication et de la distribution des vaccins, du discours public sur les questions de santé publique, des autorisations de voyage et de ce qui constitue une « urgence de santé publique ». C’est une quantité choquante d’autorité donnée à un corps d’individus qui n’ont pas été choisis par le peuple américain pour prendre des décisions pour nous.

Regarder :

Qu’en pensez-vous ? L’Amérique et La France doit-elle céder ses décisions en matière de santé à un groupe de milliardaires mondialistes ? Et quelqu’un croit-il vraiment que Joe Biden et E. Macron agissent ils dans le meilleur intérêt des Américains et des Français ?