Sri Lanka : Des Sri Lankais mettent le feu à la flotte de voitures de luxe du fils du premier ministre du pays.


Des Sri Lankais mettent le feu à la flotte de voitures de luxe du fils du premier ministre du pays.

Publié le 12.5.2022


Le Sri Lanka en a assez du gouvernement corrompu. La voiture d’un ancien ministre a été jetée à l’eau par des manifestants à Colombo…. Les résidences, les propriétés et les véhicules des membres du parti au pouvoir sont pris pour cible à travers l’île.

Sri Lanka : La police publie les chiffres des morts et des dégâts : 8 morts, 47 véhicules et 38 maisons ont été incendiés tandis que 41 véhicules et 65 maisons ont été endommagés.

• Les forces armées ont reçu l’ordre d’ouvrir le feu sur les pillards et ceux qui causent des lésions corporelles : Colombo (Nouvelles 1ère) ; Les forces armées ont reçu l’ordre d’ouvrir le feu sur toute personne pillant des biens publics ou causant des dommages à autrui, a annoncé le ministère de la Défense du #srilanka

• L’économie sri-lankaise « s’effondrera irrémédiablement » à moins qu’un nouveau gouvernement ne soit nommé dans les deux jours pour rétablir la stabilité politique, a déclaré mercredi le chef de la banque centrale

• Le président est prêt à abolir la présidence exécutive après avoir discuté avec le nouveau gouvernement qui sera formé – Président

Sri Lanka : il a été dit que 103 maisons et 88 véhicules de ministres, députés et hommes politiques ont été incendiés

Sécurité renforcée

Du personnel de l’armée lourdement armé et des véhicules de l’armée ont été vus déployés dans de nombreuses parties du couy alors que le couvre-feu à l’échelle de l’île se poursuit pour le deuxième jour au Sri Lanka, au milieu de la situation de crise.

« Ordres de tir donnés aux commissariats de police pour mettre fin à la violence » QG de la police, la police sollicite également le soutien du public pour identifier les attaquants.

L’armée est déployée dans les rues du Sri Lanka pour réprimer les émeutes et manifestations. Un couvre-feu est en vigueur dans tout le pays ainsi que l’état d’urgence. Les troupes qui patrouillent dans les rues désertes ont reçu l’ordre de « tirer à vue ».