France : SCOOP, le plus grand HOLD-UP du siècle des caisses de l’État fomenté en Racket global sur les Français, voici la toile d’araignée, McKInsey décortiqué point par point sous forme de tableau en 2 saisons. [Saison 1]


SCOOP, le plus grand HOLD-UP du siècle des caisses de l’État fomenté en Racket global sur les Français, voici la toile d’araignée, McKInsey décortiqué point par point sous forme de tableau en 2 saisons. [Saison 1]

Voici un travail de recherche remarquable faite par Philippe Duval, que nous remercions tant elle nous a apporté un éclaircissement jamais vu auparavant.

Sommaire :

De quoi s’agît-il ?

« Imaginez un Président qui distribuerait des milliards à une société qui pratique la fraude fiscale, afin qu’elle démantèle les services publics et appauvrisse la population, au profit de milliardaires qui pratiquent, eux aussi, la fraude fiscale, mais imaginez ça, protégé par toutes les institutions corrompues qu’il aura mises en place au travers de divers corrompus aussi de privées ou de politiques, et imaginez aussi que cette fraude massive ne soit quasiment pas du tout relayée par les médias eux-mêmes la propriété de milliardaires ».

Nous vous présentons la toile d’araignée McKInsey décortiqué point par point en 2 saisons comme nous le dit Philippe, avec toutes les ramifications des voyous de l’état, élus par eux-mêmes et leurs copains Macroniste, corrompus jusqu’à la tête. Ils ont mis en place pour cela le plus grand HOLD-UP du siècle des caisses de l’État fomenté en Racket global sur les Français sous fond de faux covid Mondialiste. Ce travail est une perle de précision en 36 tableaux et vous serez sous le choc de découvrir les personnages qui nous ont tous roulés dans la farine en détournant, au passage, l’argent au maximum avec cette firme. Si l’armée ne les arrête pas au plus vite dans leurs délires, pour haute trahison, alors nous n’osons pas penser qu’elle soit aussi corrompue au plus haut sommet.

Suite à ce tableau, nous avons acquis la certitude que nous, nous trompons tous maintenant sur le sujet, ce n’est pas Macron qui a commandé McKinsey, mais c’est McKinsey qui a fait appel à Macron en le plaçant à la Présidence. Pourquoi ? Quand nous savons désormais l’influence de ce cabinet dans le Monde et qui a la facture facile sur les gouvernements pour un petit renseignement et qu’en plus nous savons, maintenant, que McKinsey a conseillé gracieusement Macron pour sa campagne de 2017, il est évident que le hold-up ne pouvait pas se faire directement sans un voyou bien choisi à la tête de la France, en effet si McKinsey c’était présenté au présidentiel de 2017 cela aurait fait mauvais genre devant les autres candidats non ? Leur plan est d’autant plus machiavélique qu’il a été prémédité, comme un casse. Regardez vous-mêmes.

La boucle est bouclée, traduction : la France a été et est gérée par un groupe privé américain au plus haut niveau des ministères en ingérence totale d’un pays étranger, vidant les caisses aux passages pour arroser ses petits corrompus qui se sont immiscés dans la combine avec à sa tête la marionnette Macron, chef de file officiellement élu par dominion et qui a trahi le pays et la Présidence au nom du WEF, et du NOM ?. Tout est résumé.

Publié le 3.4.2022


SAISON 1 sur 18 Tableaux

1 – L’intégrale de la saison 1 : « McKinsey, ton univers impitoyable » Je vous présente un nouvel ami Aamir Malik, vice-président de Pfizer et ancien collègue de Victor chez McKinsey. Mais que va décider le conseil constitutionnel..

2 – Le vice-président de Pfizer, anciennement McKinsey. Aujourd’hui mon nouvel ami est Stephen Hoge. Le président de Moderna. Et devinez où il travaillait avant ?

3 – Dans la famille McKinsey, je demande la fille ! Marguerite Cazeneuve, directrice de l’assurance maladie, fille de la dirco du laboratoire Lilly (anticorps monoclonaux) et d’un député LREM, femme d’Aurélien Rousseau, membre du conseil d’état, ex directeur ARS Ile de France.

4 – L’argument ultime contre ceux qui posent des questions : « Non mais la COVID c’est mondial ! » Alors aujourd’hui on voyage.. Direction l’Afrique du Sud, berceau d’Omicron, à la rencontre de Boitumelo Semete-Makokotlela, directrice de l’agence du médicament du pays et ex McKinsey

5 – Intéressons nous à Maël de Calan. Maël, c’est le meilleur copain d’Alain, membre du conseil constitutionnel. Alain a tout fait pour que Maël devienne président des LR, sans succès. Alors Maël a trouvé du boulot chez McKinsey d’où il a pu aider Olivier à organiser la vaccination.

6 – David von der Leyen aime bien jouer sur son mobile, mais ça énerve sa maman Ursula. » Va bosser chez McKinsey! Je les connais bien, je leur ai donné des millions d’argents publics » En 2019 Ursula sera virée de son ministère après le scandale Ophoz/McKinsey et rejoindra la commission Européenne, ça sera plus pratique.

7 – Ian E. L. Davis est le patriarche chez McKinsey, 31 ans ! Il terminera directeur général. Une retraite bien méritée ? Non, il deviendra directeur non exécutif de Johnson & Johnson (vaccin Janssen). Ses collègues chez McKinsey ? Le vice-président de Pfizer et le président de Moderna.

8 – Karim Tadjeddine c’est le directeur le plus généreux. En 2016, Manu, un petit jeune, souhaite devenir Président de la République. Karim et quelques consultants McKinsey se mettront à sa disposition avec les moyens de l’entreprise pour rédiger le programme. Et tout ça bénévolement.

9 – Thierry Lambert, c’est le délégué interministériel qui passe des millions d’€ de commande auprès des cabinets de conseil dont McKinsey. Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir que son fils a fait un stage cet été chez McKinsey puis a été embauché dès le mois de septembre.

10 – Alors Macron et Pécresse, cela n’a rien à voir, mais alors rien à voir ! Manu, pour mener sa campagne, il a choisi Paul Midy, un ex McKinsey, alors que Valoche, elle, elle, a choisi Alexandra Dublanche une ex McKinsey.

11 – Bernard Arnault, 3ème fortune du monde, rejoindra McKinsey comme stagiaire après ses études où il fera la rencontre de Laurent Fabius, stagiaire également. C’est une tradition dans la famille Arnault le passage obligé des enfants chez McKinsey : Alexandre, Delphine, Frédéric.

12 – Mathieu Maucort, avec ses collègues de McKinsey Karim et Paul vont s’investir à fond dans En Marche et la campagne de Macron. Mathieu sera responsable « argumentaire ». Une fois la mission remplie, Manu ne sera pas ingrat. Mathieu deviendra directeur de cabinet de M. Mahjoubi.

13 – Entre 1999 et 2018,scandale de l’OxyContin aux US. 500000 américains sont morts des suites d’un usage abusif. McKinsey conseillait les labos. Il faut exfiltrer le DG Dominique Barton. J. Trudeau lui donne un passeport diplomatique en le nommant ambassadeur du Canada en Chine

14 – La fondation B. Gates, il faut s’imaginer une armée de consultants en costume cravate, lobbyistes dans les lieux de pouvoir. Entre 2006 et 2017 la fondation a dépensé 184 M de $ de consultants McKinsey. Bill sera même témoin de moralité lors du procès de Rajat Gupta ex DG.

15 – É. Labaye, c’est le visiteur du soir du futur président Macron au sein de la commission Attali. 2018, il sera nommé par l’État président de polytechnique, ce qui provoquera la colère de l’école. 1ʳᵉ nomination d’un président n’ayant jamais pratiqué de recherche ou d’ingénierie.

16 – « L’État en mode start-up » : Le livre programme préfacé par E. Macron a été copublié en 2016 par Thomas Cazenave. Le directeur de McKinsey, K. Tadjeddine, participera à l’écriture. Thomas deviendra ensuite en charge des commandes de l’État auprès des cabinets de conseil.

17 – En 2008, Douste-Blazy lance depuis l’ONU avec l’aide de McKinsey un programme humanitaire de micro-contributions, MassiveGood. Objectif, lever 1 milliard de $. Échec, ils récolteront 14000 € ! Malgré cela, McKinsey exige d’être payé. Cout total pour le contribuable 12 M $.

18 – Toutes les semaines, la DREES nous donne les chiffres de la COVID. C’est la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques. Leur boulot, faire des études. Mais pourquoi en 2021 ne pas commander à McKinsey une étude sur leurs études ? Facture 500 000€.

Pour voir la saison 2 clic sur le lien ici

Retour au Menu


Ancien député LREM : « Le problème, c’est qu’entre Emmanuel Macron et les députés, il y a un cabinet noir d’une vingtaine de personnes qui ne sont pas élues, qui sont juste des technocrates qui décident de tout » (France TV, 2020)

Maintenant que le McKinseyGate a commencé à éclater au grand jour, ce serait peut-être le moment pour que la commission d’enquête du Sénat fasse la lumière sur cette affaire…

Si le cabinet partenaire de l’agenda antinational de Davos McKinsey Agenda ou tout autre groupe de pouvoir non élu dicte les votes aux députés de la majorité avec l’aval de Macron, pourrait-on qualifier cela d’un coup d’État mondialiste ? D’un crime de haute trahison contre le peuple ?