USA : La Russie se moque du faible Joe Biden pour sa « fatigue » et ses « oublis » en réponse à Biden qui a traité Poutine de « criminel de guerre ».


La Russie se moque du faible Joe Biden pour sa « fatigue » et ses « oublis » en réponse à Biden qui a traité Poutine de « criminel de guerre ».

La famille Biden a tout perdu et tout sera exposé au grand jour, quand les médias main stream vous expliquent toujours l’inverse, à savoir que V. Poutine est affaibli, mais c’est Biden qui demande l’aide des Chinois, pensez-vous réellement que V. Poutine a perdu ? Non et c’est bien le contraire…

Publié le 19.3.2022


« Joe l’irascible » et « Vlad le criminel de guerre » !!.

Joe Biden s’en est pris à Poutine jeudi, le qualifiant notamment de criminel de guerre, de meurtrier et de voyou. Que l’on soit d’accord ou non avec cette évaluation du président russe, il ne s’agit pas d’une démarche diplomatique ou pacifique comme les démocrates aiment à le présenter.

Biden et Poutine lors de leur sommet de 2021

Le Kremlin n’a pas tardé à réagir, connaissant apparemment Biden aussi bien que nous, puisque la description qu’il en a faite a fait mouche.

The Hill rapporte :

Dans un discours prononcé jeudi à l’occasion de la Saint-Patrick, M. Biden a déclaré que les pays « se dressent ensemble contre un dictateur meurtrier, un pur voyou qui mène une guerre immorale contre le peuple ukrainien ».

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a répondu aux « insultes personnelles » vendredi lors d’une conférence téléphonique : « Compte tenu de l’irritabilité de M. Biden, de sa fatigue et parfois de ses oublis (…) qui finissent par conduire à des déclarations agressives, nous ne donnerons probablement pas d’appréciations tranchantes afin de ne pas provoquer davantage d’agressions », a déclaré M. Peskov.

Lorsque la Russie est capable de prendre la voie royale juste après avoir envahi une autre nation souveraine, vous savez que vous auriez dû vous taire, Joe.

À lire aussi : La réponse de Trump à l’histoire de l’ordinateur portable de Hunter confirmée par le NYT est de l’OR PUR ! [VIDÉO]

Quoi qu’il en soit, en qualifiant Poutine de criminel de guerre pour ses actions en Ukraine, Biden semble essayer d’ouvrir un dossier pour juger Poutine devant un tribunal international en cas de changement de régime.

Quant au changement de régime proprement dit, compte tenu de la durée du mandat de Poutine en Russie, il s’agit d’une éventualité très lointaine même si, par le passé, qualifier des dirigeants étrangers de « criminels de guerre » signifiait généralement que les États-Unis avaient l’intention d’agir dans ce sens, comme dans le cas de Saddam Hussein en Irak.

Les États-Unis ont dépensé plus d’un milliard de dollars en aide et en armement pour l’Ukraine et la rhétorique incendiaire de Biden ne fait que contrarier davantage Poutine.