Ukraine : Le Donbass est bombardé depuis 2014, c’est une guerre civile qui était mise en place, des chiffres :  » 13 000 morts depuis 2014 « .


Ukraine : Le Donbass est bombardé depuis 2014, c’est une guerre civile qui était mise en place, des chiffres :  » 13 000 morts depuis 2014 « .

Le gouvernement de zelinsky, avait bombardé sa population depuis 2014, et BHL couvre cela.

Publié le 2.3.2022 par Silvano Trotta


Nous vous avons déjà montré des vidéos du Président Comique Ukrainien Zelensky qui jouait du piano avec sa bi…. danser dans des tenues en latex moulants, il a aussi tourné une série où lui simple acteur devenait président en se débarrassant des politiciens pro-russes. Découvrez comment… Et c’est ce malade que le monde occidental adule ? De plus. Vous y croyez-vous ? Hallucinant ! Le comédien dit aux Parlementaires européens que Poutine tue des enfants en Ukraine et l’entrée de son pays est accepté dans l’Union Européenne ! Ils veulent la guerre !!!

Regardez cet autre extrait de l’intervention d’Anne-Laure Bonnel capturé par un internaute face au ridicule BHL. La vérité, ils n’en VEULENT PAS !

Sur CNEWS, Anne-Laure Bonnel reporter de guerre présente sur place au Dombass révèle que c’est l’armée ukrainienne qui bombarde les russophones actuellement et ce depuis 2014 !

Elle dit qu’elle filme tout et que quand elle rentre en France elle a des preuves filmées !

Priez pour la vie de cette femme

Poutine à l’armée ukrainienne : « Ne laissez pas ces nazis vous utiliser comme boucliers humains »

La Pologne et la Bulgarie refusent de fournir des avions de guerre à l’Ukraine …

L’Ukraine a affirmé que trois pays de l’OTAN enverraient des avions à réaction au milieu d’un conflit avec la Russie.

Le président polonais Andrzej Duda a déclaré lundi que la Pologne et l’OTAN ne faisaient pas partie du conflit entre la Russie et l’Ukraine et ne pouvaient donc pas envoyer de jets pour se joindre aux combats. « Nous n’envoyons pas de jets en Ukraine car cela ouvrirait une ingérence militaire dans le conflit ukrainien. Nous ne nous joignons pas à ce conflit. L’OTAN n’est pas partie à ce conflit », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à l’issue de sa rencontre avec le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, ajoutant qu’ils soutenaient les Ukrainiens avec une aide humanitaire.

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a également confirmé que l’OTAN ne devait pas prendre part au conflit, et qu’elle ne devait donc pas envoyer de troupes et d’avions en Ukraine. Il a toutefois confirmé que l’OTAN continuerait à fournir à l’Ukraine un soutien financier et militaire, comme des armes antichars, des systèmes de défense aérienne et d’autres types d’équipements militaires.

Plus tôt dans la journée de mardi, l’armée de l’air ukrainienne a officiellement annoncé sur sa page Facebook que trois pays de l’OTAN – la Pologne, la Slovaquie et la Bulgarie – allaient livrer plus de 70 avions de combat à l’armée ukrainienne. Les jets étaient censés pouvoir opérer à partir des aérodromes polonais.

L’Ukraine déclare que les pays de l’OTAN fourniront des avions de guerre
Le ministère bulgare de la Défense a déclaré mardi aux médias locaux qu’il n’avait pas envisagé de fournir des avions de combat à l’Ukraine.

Le conflit militaire entre la Russie et l’Ukraine a éclaté jeudi après que les autorités russes ont lancé une opération militaire, affirmant qu’il était nécessaire de « démilitariser » et de « dénazifier » l’Ukraine pour protéger les républiques populaires de Donetsk et de Lougansk. La communauté internationale a imposé de lourdes sanctions à la Russie et a fermé l’espace aérien de plus de 30 pays dans le monde en réponse aux hostilités « non provoquées ».

Le premier cycle de négociations entre la Russie et l’Ukraine s’est tenu lundi dans un lieu tenu secret à la frontière biélorusse-ukrainienne. L’objectif principal des négociations était de parvenir à un cessez-le-feu.

Questions, mais qui piloteront ces avions super-modernes au-dessus de l’Ukraine mise à part les seuls capable et formé pour le faire qui sont les forces des pays membres de l’OTAN ce qui aurait pour conséquence une guerre indirecte entre L’OTAN et Russie ?? Mais non ils ne sont pas aussi courageux que cela pour déclarer la guerre à la Russie, vous savez très bien qu’ils sont tordus pour le ne pas le faire comme cela, ils donneront la double nationalité identité avec l’Ukraine en 10 mn aux pilotes d’avions de chasse, pour la leur faire avoir et ainsi mettre leur tant guerre voulue en place sans encore avoir le courage de le montrer directement à la face du monde.


Ces dirigeants Ukrainiens aiment les Russes, aiment la démocratie. Écoutez ce que disait le président Petro Porochenko en 2014 sur les Russes…. Ils n’ont que la HAINE en EUX !

  1. La Garde nationale ukrainienne a déclaré que l’année dernière, l’armée britannique avait accepté de commencer à former ses forces, qui comprennent une unité néonazie de mille hommes. Des photos de la réunion à Kiev l’année dernière – que le personnel britannique pensait être privée – ont été publiées par la Garde nationale ukrainienne (NGU)

2. Quatre mois avant la rencontre avec les commandants britanniques, le même site Web NGU a publié une déclaration pour marquer le septième anniversaire du régiment Azov. Intitulé « Sept ans de victoire », il a jailli d’éloges extravagants pour l’unité néo-nazie.

  1. En 2015, Dmytro Yarosh, (à gauche sur la photo ci-dessous) alors chef du parti d’extrême droite Secteur droit, a été nommé conseiller militaire du colonel général Viktor Muzhenko, alors chef d’état-major ukrainien. Yarosh est le commandant de la branche paramilitaire de Right Sector, l’Armée ukrainienne des volontaires, qui n’est jamais passée sous le contrôle du gouvernement. Mais en 2017, le Kiev Post a rapporté qu' »environ 130 anciens combattants du secteur droit sont désormais des soldats sous contrat dans l’armée ukrainienne proprement dite ». En novembre, Yarosh a annoncé qu’il avait été nommé conseiller de Valery Zaluzhny, commandant en chef des forces armées ukrainiennes. Yarosh se dit disciple de Stepan Bandera, un militant nationaliste ukrainien et collaborateur nazi pendant la Seconde Guerre mondiale.
  1. Lorsque les nazis ont envahi l’URSS en juin 1941, les partisans de Bandera ont assassiné 4 000 Juifs à Lviv, une ville de l’ouest de l’Ukraine, en quelques jours, en utilisant des armes allant des fusils aux poteaux métalliques. On estime que jusqu’à 1,6 million de Juifs ukrainiens ont été tués pendant l’Holocauste.

Un rapport de l’année dernière de l’Institut d’études européennes, russes et eurasiennes de l’Université George Washington a révélé qu’un autre groupe d’extrême droite, Centuria, se vantait que ses membres servaient actuellement comme officiers dans l’armée ukrainienne.

Il a déclaré qu’ils « ont réussi à établir une coopération avec des collègues étrangers de pays tels que la France, le Royaume-Uni, le Canada, les États-Unis, l’Allemagne et la Pologne ».

Le rapport a révélé qu’un membre apparent de Centuria avait reçu 11 mois de formation d’officier dans le centre de formation militaire d’élite britannique de Sandhurst, obtenant son diplôme en 2020.

L’opération britannique Orbital a jusqu’à présent formé 22 000 membres des forces armées ukrainiennes. En 2020, cette formation a été élargie « pour intégrer un renforcement des capacités maritimes et aériennes plus large, opérationnel et axé sur les capacités ».

Source Silvano Trotta