Canada : Du 17 au 21 janvier 2022 s’est tenu le Forum économique mondial (FEM) mais en raison, supposément, de la lutte à la COVID-19, il à eu lieu de manière virtuelle.


Du 17 au 21 janvier 2022 s’est tenu le Forum économique mondial (FEM) mais en raison, supposément, de la lutte à la COVID-19, il a eu lieu de manière virtuelle.

Publié le 29.1.2022 par Claude G


Avant toutes choses voici les relations diplomatiques France-Canada, Sympa cette photo non ?

Chers amis canadiens. Préparez-vous de petites réserves alimentaires 2-3 semaines pour la sécurité. On ne sait jamais. N’oubliez pas que cette opération militaire (camionneurs) se déplacera au QUÉBEC par la suite !

BREAKING – Trudeau adopte une approche intransigeante contre la Russie, avertit Poutine de ne pas envahir l’Ukraine à moins que les soldats ne puissent montrer leur passeport de vaccination à la frontière.


Ce que peu de gens savent puisqu’on était occupés sur d’autres fronts de cette guerre d’un nouveau genre, c’est que la vice-première ministre et ministre des Finances du Canada Chrystia Freeland était présente à l’ordre du jour du FEM 2022 à propos du “stakeholder capitalism” ou du “capitalisme des parties prenantes”.

En clair, ce type de capitalisme en est un de priorisation du rendement POUR LES ACTIONNAIRES.

Les “parties prenantes” étant “les actionnaires” dommage que le langage des mondialistes ne soit pas plus clair, mais le but étant de tromper les peuples, on comprend qu’ils font des efforts pour brouiller les termes afin que leur attaque contre nous ne soit pas immédiatement reconnue comme tel.

Comme son cousin germain, la “grande réinitialisation” qui vise curieusement à placer les considérations environnementales sous la responsabilité des banques centrales, le capitalisme des parties prenantes au son inoffensif s’est engagé à détruire les fondements du capitalisme de marché libre anglo-américain par un système où les gouvernements et leurs copains à Davos disent aux entreprises privées ce dont elles doivent se soucier. Lire le National Post

L’ironie ici est que tous ceux qui gravitent autour de Davos, y compris Freeland, y sont arrivés en raison du système de marché libre et du capitalisme actionnarial, qu’ils sont maintenant déterminés à renverser dans une alliance impie de vrais croyants et d’opportunistes.

Quand on parle de guerre contre les peuples et dans ce cas-ci, de guerre subversive contre les Canadiens et les Québécois, on doit prendre en compte l’angle du capitalisme des parties prenantes puisque Chrystia Freeland, une incontournable du FEM, implante cette idéologie toxique dans les politiques canadiennes.

Au détriment des Canadiens qui se font déposséder, au passage mais à l’avantage de ses “partenaires” mondialistes, au FEM.

En fait, la “lutte au COVID” est un exemple patent de priorité absolue de bénéfice obsessif et unilatéral pour “les actionnaires” car ce sont eux et presqu’uniquement eux qui s’enrichissent fabuleusement, en ce moment.

Qui d’autre l’a remarqué ?

Pourquoi parler autant de Chrystia Freeland, au-delà du fait qu’elle est la vice-première ministre du Canada?

Surtout parce que si Justin Trudeau venait à démissionner, elle sera la première en liste pour le remplacer et ainsi, devenir la nouvelle marionnette des mondialistes, à la tête de l’appareil de gouvernance publique du Canada.

Lire le National Oberver

Comme quoi les mondialistes pensent plusieurs coups à l’avance, mais nous devons apprendre à le faire, nous aussi. Nos libertés ne se défendent pas toutes seules.

Source


Justin “j’aime l’Ukraine” Trudeau, en plus de supprimer une longue liste de libertés aux Canadiens, en collaboration avec des provinces covido-obsessives comme le Québec, va un cran plus loin.

Publié le 29.1.2022 par Claude G

Et oui, le mondialiste qui sert les corporato-oligarques étrangers a déclaré qu’il condamne les manifestations de camionneurs. Juste ça ?

Non, il a aussi qualifié les manifestants de “petite minorité de gens”.

Une chance que les Canadiens ne considèrent pas les 338 “élus” canadiens comme “une petite minorité”… ou peut-être qu’on devrait, si on suit la logique arrogante, condescendante et hypocrite du PM “ne dites pas que j’ai peut-être été au Costa Rica, juste avant Noël, sans Sophie” Trudeau.

La cerise sur le gâteau de suffisance vient cependant du chef adjoint de la police d’Ottawa, Steve Bell qui a déclaré que la police de la capitale estime qu’il pourrait y avoir jusqu’à 2,000 manifestants en fin de semaine.

2,000 ?? Ils sont en réalité 1 million maintenant.

S’il perd son emploi à la police d’Ottawa, on s’imagine qu’il pourra immédiatement se qualifier pour être compteur de nombre de manifestants pour n’importe quel “grand média”, à Montréal.

Il a beau ajouter que “ce nombre évolue rapidement”, il va pouvoir apprécier de première-main à quoi ressemble une “minorité” de Canadiens qui viennent livrer un message, à la première personne.

Non, mais… Le convoi de camions de la liberté arrive à Ottawa Première vague.

Trudeau et Bell font une belle paire, c’est juste navrant de devoir les payer aussi grassement pour une incompétence aussi flagrante.

Faites circuler, partout, pour qu’il y ait une “petite minorité de gens” à Ottawa, vendredi le 28 janvier 2022 et pour aussi longtemps que nécessaire pour ce cirque mondialiste cesse.

Même les vaccinés comprennent qu’ils se sont placés dans une position de faiblesse intenable avec leur Code QR qui les trace, partout où ils vont et avec la 4e dose qui se pointe déjà le bout du nez après la 3e que plusieurs d’entre-eux redoutent, déjà.

Enfin bref, si Justin “dites-le pas à Sophie” Trudeau veut voir une petite minorité de proche, il regardera le ratio des camionneurs par rapport à celui des policiers d’Ottawa et là, il verra dans quel camp se trouve la “minorité”.

Ce serait d’ailleurs un excellent moment pour la police d’Ottawa de rejoindre le peuple parce qu’ils seront sacrifiés, eux aussi, par les mondialistes.

N’oubliez jamais le calcul, le Canada a 38 millions d’habitants et la Chine 1,4 milliards. Selon vous, ça prendrait combien de temps à la Chine pour nous “remplacer” — j’invite les policiers d’Ottawa à faire cette réflexion pour comprendre qu’en servant Trudeau, ils servent celui qui travaille activement à ouvrir la voie au communisme, au Canada où tout le monde est égal… via un puissant nivellement vers le bas.

Source