Omicron serait-il un message des mondialistes pour un nouveau top départ imminent ?


Omicron, serait-il un message des mondialistes pour un nouveau top départ imminent ? Qu’il soit :

  • L’effondrement économique mondial par la crypto.
  • Une nouvelle étape préparatoire a une pandémie de type « Marbrug »
  • Ou alors communiquent ils entre eux pour mieux s’organiser pour dixit Max Keiser : « Avec les bitcoins que j’ai, je peux acheter n’importe quel sénateur »

Connaissez-vous la crypto monnaie Omicron et Marbrug ?

Publié le 29.11.2021


La crypto monnaie Omicron

L’engouement pour la crypto Omicron fait chuter la valeur d’une pièce obscure de plus de 75 %. Un jeton cryptographique obscur appelé Omicron (OMIC) a connu une hausse de plus de 900 % après l’identification de la nouvelle souche méga-mutante de COVID-19 portant le même nom.

Le jeton a été mis en circulation le 2 novembre sur SushiSwap, et s’échangeait encore à environ 65 dollars le samedi 27 novembre, avant d’atteindre un sommet historique de 689,12 dollars après l’annonce par l’OMS de la variante Omicron du Covid.

Aujourd’hui, le jeton a plongé à 162 $ en 20 minutes selon CoinGecko, avant de rebondir à un peu plus de 374 $.

De nos jours, les mots sont souvent utilisés pour désigner toutes sortes de choses et communiquer avec pour les Globalistes. Par exemple, les tempêtes, mais ces dernières années, le monde a dû faire face à l’actuelle pandémie de Covid. Cela inclut les noms qui ont été donnés aux différentes souches du virus, dont la dernière en date est Omicron. Alors, d’où vient exactement l’origine de ce mot et que veulent ils encore faire passer comme message ?

Deux mots avant toutes choses et réfléchissez sur cette histoire encore inventée de ce variant pourquoi ? : Seuls les vaccinés peuvent voyager. Ce sont donc EUX qui nous ont ramené le variant Omicron, puisque l’origine est l’Afrique du Sud soi-disant, aucun contrôle à Roissy alors que ce variant fait si peur ! Alors encore une nouvelle manipulation ou une énième diversion pour mener a bien leur projet avec cette crypto monnaie ou autre ? ? Et n’oubliez qu’ils ont l’obligation de vous dire ce qu’ils font de part toutes les manières détournées possibles.

Max Keiser déchire les dollars et crie que les politiciens seront achetés avec des bitcoins.

Extrait de l’interview de CNBC Africa où Max Keiser se lance dans l’une de ses célèbres crises de folie, déchire un billet de 10 dollars et vante les mérites du bitcoin. « Avec les bitcoins que j’ai, je peux acheter n’importe quel sénateur ».


Marbrug 

Mais voici une autre énigme à décrypter, écouter :

Alerte à la prochaine plandémie : Marbrug rebaptisé ou Omicron étape préparatoire pour Marbrug ?

De nouvelles réjouissances sont en préparation. Cet Omicron est-il un enfumage préparatoire pour préparer le terrain à Marburg ? Les doses 3 contiennent-elles des microbulles d’oxyde de graphène (ferrofluide), observées pour l’instant chez Janssen, qui éclateront en provoquant des hémorragies, permettant la simulation d’une épidémie de virus hémorragique de type Ebola, actuellement nommé Marbrug ?… Lien de la vidéo ici


Delta + Omicron forment ensemble l’œil qui voit tout. La lettre grecque omikron vient de la lettre phénicienne « ayin », qui signifie « œil ». Marre du symbolisme flagrant. Ils font tout cela sous nos yeux et la plupart des gens ne captent rien. C’est ainsi que le plandémie ne s’arrêtera jamais, parce que les gens continuent à se soumettre à cette absurdité et permettent au chaos de se produire avec leur consentement

Attention : Omicron+5G = omicronde


D’où vient Omicron ?

L’origine du mot Omicron remonte à la Grèce antique. Plus précisément, ce mot est la 15e lettre de l’alphabet grec, ce qui, en anglais, correspond à la voyelle « o ». Le mot omicron lui-même se traduit en grec par « o micron », qui signifie petit par opposition à oméga.

Ancient Greek ruin and inscription
An ancient Greek temple ruin in Greece

Dans le système des chiffres grecs, l’omicron a une valeur de 70 et est également dérivé de la lettre phonétique « ayin ».

Le système d’alphabet grec a été développé à l’origine en Grèce vers 1000 avant J.-C..

C’est l’ancêtre direct ou indirect de tous les alphabets européens modernes, lui-même dérivé de l’alphabet sémitique du Nord via celui des Phéniciens. Au fur et à mesure de sa formation, l’alphabet grec a été légèrement modifié par l’ajout et la suppression de plusieurs lettres.

Image of the Greek alphabet

Au cours de la semaine écoulée, Omicron a attiré l’attention du monde entier en tant que nom de la dernière variante de Covid.

La souche, initialement appelée B.1.1.529 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a été signalée pour la première fois par l’Afrique du Sud mercredi. Cet après-midi, le Royaume-Uni a confirmé avoir identifié ses deux premiers cas, tous deux liés à des voyages en Afrique du Sud.

À ce jour, la variante Omicron a été officiellement identifiée dans quatre autres pays : le Botswana, la Belgique, Israël et Hong Kong. Plus tôt dans la journée, l’Allemagne et la République tchèque ont également signalé des cas suspects de la nouvelle souche.

A map showing cases of Omicron around the world

Les premières preuves d’infection par cette variante suggèrent qu’elle contient de nombreuses mutations et qu’il existe un risque plus élevé de réinfection. L’émergence de la nouvelle souche a conduit de nombreux pays à imposer des interdictions ou des restrictions de voyage aux personnes en provenance des pays d’Afrique australe. Par exemple, le Royaume-Uni a annoncé jeudi que les personnes en provenance d’Afrique du Sud, de Namibie, du Zimbabwe, du Botswana, du Lesotho et d’Eswatini ne pourraient entrer dans le pays que si elles sont des ressortissants britanniques ou irlandais, ou des résidents britanniques. À partir de 4 heures du matin dimanche, le Malawi, le Mozambique, la Zambie et l’Angola seront également ajoutés à cette liste.

D’autres pays, dont les États-Unis, l’Australie, l’Inde et la France, ont déjà annoncé des restrictions similaires.

L’OMS a déclaré que le nombre de cas de la variante Omicron semblait augmenter dans toutes les provinces d’Afrique du Sud. Dans un communiqué, l’organisme de santé publique des Nations unies a déclaré : « Cette variante présente un grand nombre de mutations, dont certaines sont préoccupantes ». Les responsables de l’OMS affirment qu’il faudra plusieurs semaines avant qu’ils puissent comprendre dans quelle mesure la nouvelle variante est transmissible.

Variant Omicron : Aucun contrôle à Roissy alors que ce variant fait si peur !

Ou alors Omicron pourrait-il être une BONNE nouvelle ?

La variante « pourrait accélérer la fin de la pandémie si elle provoque une maladie bénigne », car l’Afrique du Sud n’enregistre AUCUNE admission à l’hôpital ou décès par super souche – mais les scientifiques ne le sauront pas avant au moins deux semaines

Il faudra deux semaines pour déterminer l’impact d’Omicron sur les hospitalisations et les décès, ont averti aujourd’hui des experts. Mais des scientifiques en Afrique du Sud ont déclaré que les patients infectés par la variante sont jeunes et présentent des symptômes bénins.

Les médecins disent que les symptômes comprennent la fatigue, une douleur à la tête et aux muscles et les patients se rétablissent en quelques jours. Un expert allemand de la santé a déclaré que ce serait un « cadeau de Noël précoce » si la nouvelle souche provoque une maladie bénigne.

Source Dailly Mail

DICTATURE – PETIT COURS D’HISTOIRE EN COMPARANT UNE SITUATION DU PASSÉ (PRISE AU HASARD) ET LA SITUATION ACTUELLE

Et que tous ceux qui trouvent cette comparaison excessive lèvent le doigt.