Désespérées, à bout de souffle, les infirmières quittent leur emploi, les hôpitaux en difficulté.


Désespérées, à bout de souffle, les infirmières quittent leur emploi, les hôpitaux en difficulté

Publié le 26.10.2021 par Christine Modock


Getty Images | John Moore
Getty Images | John Moore

Depuis 2019, les infirmières quittent les hôpitaux publics pour travailler dans le privé ou se reconvertissent dans d’autres secteurs d’activité. Cette vague de démissions s’est particulièrement accentuée avec le Covid-19, maladie causée par le virus du PCC (Parti communiste chinois).

La crise du Covid-19 a mis en exergue les grandes difficultés des institutions hospitalières qui manquent de tout, tant en besoins humains qu’en matériels. Et, les réclamations faites pour mieux agencer le fonctionnement des hôpitaux n’ont pas été suivies d’effet.

Selon le magazine Marianne, « l’hôpital public est un vieux corps usé, abîmé, voire brisé par certains endroits ». Aussi, devant la carence des institutions et le délabrement des conditions de travail, de plus en plus de médecins, d’urgentistes, d’infirmiers quittent l’hôpital public pour le privé. Mais plus encore, certains d’entre eux se reconvertissent dans une autre branche professionnelle.

Pour ceux qui restent, la difficulté est encore plus criante. Le malaise persiste car la charge de travail s’est accrue considérablement. De surcroît, la crise du Covid-19 a mis en avant tous les manquements et défaillances du système hospitalier. Aussi, « le moral est au plus bas à cause de la fatigue accumulée », a déclaré une infirmière à France3. Un infirmier a dit : « Moi, j’étais au bloc opératoire et du jour au lendemain, sans formation, je me suis retrouvé en réanimation. Même si ce métier est une vocation, pas de repos, pas de récupération, moins de congés… »

Dans toute la France, il y a dans les hôpitaux, des chambres vides, des services demi-fermés, des infirmières surchargées, qui n’aspirent qu’à une chose : « Changer de métier pour vivre plus sereinement », nous révèle Marianne.

Source