Plus de la moitié des partisans de Trump veulent que les États rouges se séparent des États bleus… 41 % des partisans de Biden sont d’accord.


Plus de la moitié des partisans de Trump veulent que les États rouges se séparent des États bleus… 41 % des partisans de Biden sont d’accord.

Publié le 1.1.2021


Joe Biden n’est en fonction que depuis 9 mois et les partisans de Trump sont prêts à se séparer des gens qui ont voté pour lui.

Depuis la guerre civile, l’Amérique n’a jamais été aussi divisée. Un nouveau sondage qui fait l’effet d’une bombe révèle que plus de la moitié des partisans de Trump sont prêts à séparer les États rouges des États bleus et à laisser les libéraux sombrer dans leurs politiques téméraires, socialistes et anti-américaines.

Le Daily Mail rapporte – Un nouveau sondage a révélé que les divisions politiques sont si profondes aux États-Unis que plus de la moitié des électeurs de Trump veulent que les États rouges fassent sécession de l’union, et 41 % des électeurs de Biden veulent que les États bleus se séparent.

Tendance : L’ancien animateur de CNN Marc Lamont Hill, 42 ans, entièrement vacciné, est hospitalisé après avoir été victime d’une crise cardiaque et d’une embolie pulmonaire : « Des caillots sanguins ont presque complètement bloqué mes poumons, empêchant le flux sanguin vers mon cœur ».

Selon l’University of Center for Politics, 52 % des électeurs de Trump sont au moins plutôt d’accord avec l’affirmation suivante :  » La situation est telle que je serais favorable à ce que les États [bleus/rouges] fassent sécession de l’union pour former leur propre pays séparé. Vingt-cinq pour cent des électeurs de Trump sont tout à fait d’accord.

84 % des électeurs de Trump sont au moins quelque peu d’accord avec le fait que les électeurs de Biden représentent un danger pour la démocratie, 54 % sont tout à fait d’accord. 80% des électeurs de Biden sont au moins quelque peu d’accord avec le fait que les électeurs de Trump sont un danger pour la démocratie, tandis que 51% sont tout à fait d’accord.

Le sondage, publié le 30 septembre, a été réalisé du 22 juillet au 4 août et a recueilli les réponses en ligne de 1 001 électeurs de Trump et de 1 011 électeurs de Biden.

En juin, un sondage a révélé que les deux tiers des républicains du Sud étaient favorables à la sécession, tandis que près de la moitié des démocrates de la région Pacifique et 40 % de ceux du Nord-Est étaient du même avis.

Le soutien à la sécession est également considérable chez les indépendants du Midwest et de la région des Grands Lacs, où 43 % se disent favorables à la séparation et à la création de leur propre pays.

La moitié des indépendants du Sud sont également favorables à la sécession, tandis que 43 % des républicains des États des Rocheuses sont du même avis.

Cette enquête, réalisée par Bright Line Watch, a interrogé 2 750 personnes.