Nigeria : plus de 70 élèves enlevés par des hommes armés dans un lycée.


Nigeria : plus de 70 élèves enlevés par des hommes armés dans un lycée.

Publié le 1.9.2021 par FR24


Capture d'écran d'une vidéo d'AFPTV, prise le 31 mai 2021 à Tegina, au Nigeria, montrant une salle de classe où des hommes armés ont enlevé des dizaines d'enfants dans un séminaire islamique dans le centre du pays.
Capture d’écran d’une vidéo d’AFPTV, prise le 31 mai 2021 à Tegina, au Nigeria, montrant une salle de classe où des hommes armés ont enlevé des dizaines d’enfants dans un séminaire islamique dans le centre du pays. © AFP

Des hommes armés ont enlevé, mercredi, plus de 70 lycéens dans le nord-ouest du Nigeria, a déclaré la police, dernier kidnapping en date d’une longue série visant les établissements scolaires.

Plus de 70 lycéens ont été enlevés, mercredi 1er septembre, par des hommes armés dans le nord-ouest du Nigeria, a déclaré la police, dernier kidnapping en date d’une longue série visant les établissements scolaires.

Les assaillants ont envahi dans la matinée le lycée situé dans les environs de Maradun, dans l’État de Zamfara, et ont enlevé 73 élèves, a déclaré le porte-parole de la police de l’État dans un communiqué.

Avec AFP

Source


Toujours sur le Nigeria

Au Nigeria les habitants prenaient de l’Ivermectine pour soigner l’onchocercose, maladie provoquée par de minuscules vers. Mais il n’y a pas que le Nigeria qui en prend en Afrique.

Savez-vous ce qu’est l’onchocercose ? C’est une maladie provoquée par de minuscules vers. Elle est transmise d’une personne à une autre par une petite mouche piqueuse. La mouche se reproduit dans les rivières et les cours d’eau rapides, principalement en Afrique de l’Ouest. La maladie provoque de graves démangeaisons et un épaississement de la peau, et endommage les structures à l’avant et à l’arrière de l’œil. Elle affecte également le nerf qui relie l’œil au cerveau.

Et savez-vous quel médicament miracle permet de prévenir cette maladie ? L’Ivermectine !

Les habitants du Nigeria en prennent régulièrement sans aucun effet secondaire, malgré tout ce que les médecins corrompus essayent de vous faire croire. Le Nigeria est un pays pauvre de 212 millions d’habitants. La France compte 1.743 morts de la Covid par Million d’habitants, le Nigeria, avec des infrastructures sanitaires a des années-lumière de celles de la France, et surtout des conditions d’hygiène et d’accès à l’eau potable dont vous ne pouvez même pas imaginer, enregistre 11 morts par million d’habitants de la Covid. En tout ils ont eu depuis l’année dernière 2.298 morts de la Covid. Très loin derrière bien d’autres maladies.

Avec les mêmes ratios que la France, le Nigéria aurait dû avoir 356.000 morts du Covid…

Ils ne sont pas vaccinés, ils ont l’Ivermectine qui empêche la réplication de la Covid, comme de nombreuses études l’ont prouvé. Mais eux, nul besoin d’étude, ils l’ont juste prouvé !

  • En Orange : les pays africains n’utilisant pas l’Ivermectine.
  • Bleu : ceux qui l’utilisent

Courbe des morts du Covid de mars 2020 à août 2021 comparée.

L’Ivermectine empêche la transmission de la Covid. L’OMS, L’EMA, la France, les NoFakeMed n’en veulent pas !


Le procès de Pfizer s’ouvre au Nigéria

Le géant pharmaceutique américain est accusé par les autorités nigérianes d’avoir testé un médicament sur des enfants, entraînant diverses affections et la mort de certains d’entre eux, sous couvert d’une aide humanitaire.

Publié le 26 juin 2007 par Le Monde avec AFPP

Le procès intenté par le gouvernement nigérian contre le géant pharmaceutique américain Pfizer s’est ouvert, mardi 26 juin, à Abuja. Dans sa plainte déposée le 4 juin auprès de la Cour suprême fédérale, le gouvernement accuse Pfizer d’avoir procédé à des essais cliniques, sous couvert d’aide humanitaire, alors qu’une grave épidémie de méningite et de rougeole sévissait dans le nord du pays, en 1996. Cette expérience qui portait sur 200 enfants aurait provoqué onze décès et entraîné diverses affections (surdité, paralysie, troubles de la parole, lésions cérébrales, cécité). Le gouvernement réclame 7 milliards de dollars à Pfizer.

« Pfizer n’a jamais révélé qu’il avait eu l’intention de faire des expérimentations sur des victimes vulnérables ou de mener de quelconques essais cliniques, sans les approbations nécessaires des agences régulatrices du Nigeria, mais il a prétendu venir apporter une aide humanitaire », selon le texte de la plainte.

Selon l’avocat du géant pharmaceutique américain, Me Afe Babalola, « il n’y a absolument aucune vérité dans les demandes du gouvernement nigérian qui accuse mon client de ne pas avoir obtenu l’autorisation préalable de la direction [nigériane] des médicaments Nafdac (National Food and Drug Administration Council)« , pour… La suite ici..




Autres