Q INFOS – Le 14 juillet 2021 d’E. Macron,


La bonne nouvelle dans tout ça : #Macron
1) ils ont abattu leurs cartes : le plan est clair
2) douche froide si vous pensiez que le vaccin ne serait jamais obligatoire
3) les complotistes avaient raison, vous pouvez nous rejoindre.
4) Les soignants ont refusé en masse le #vaccin en UK, en Suisse, au Danemark, la bataille n’est pas terminée. Soyons unis
.

L’arme la plus puissante que nous ayons toujours eue contre ce système, c’est le boycott ! Nous n’en parlons quasiment jamais et l’utilisons encore moins. N’oublions pourtant pas que notre consommation est de très loin bien plus puissante qu’un bulletin de vote ! Nous sommes le carburant de ce système qui vient à ce jour de nous déclarer la guerre… Une voiture sans essence n’avance plus ! Sans nous ils ne sont plus rien !!! Nous sommes les 99% ils sont le 1% restant.

Meilleur 14 juillet celui-ci

Balancez le hashtag #JeBoycottLaDictature partout autour de vous !

Publié le 14.7.2021


Paris ce matin :

Aujourd’hui, en France. Des points de contrôle des passeports (PassSanitaire) ont été mis en place pour rendre l’entrée des manifestants plus difficile.

👉Une forte Présence militaire a été utilisé.

👉 Les manifestants qui ont atteint les Checkpoints cherchent d’autres moyens d’y entrer. Aujourd’hui, la situation pourrait dégénérer, car Macron menace de faire des vaccinations partout, y compris dans les supermarchés le 1er août.

👉Macron a déclaré la guerre aux français en menaçant de leur priver de nourriture et de liberté s’ils ne se font pas vacciner.


Mauvais présage encore !

Les animaux n’aiment pas le tyran !



Macron sous les huées pendant le défilé du 14 juillet 2021 sur les Champs-Elysées



Des personnes scandent « Liberté » à Paris alors qu’elles protestent contre la vaccination obligatoire du personnel de santé et les passeports de vaccination, le jour de la Bastille, fête nationale française.


Paris : la police tire des GAZ LARMES lors d’un rassemblement contre les restrictions non VACCINÉES (Regardez !)

De violents affrontements ont éclaté à Paris alors que les gens envahissaient les rues pour protester contre le « passeport santé » récemment annoncé.

Le président Macron a annoncé lundi la vaccination obligatoire des travailleurs de la santé ainsi que le « passeport santé », sans lequel les citoyens ne sont pas autorisés à entrer dans les bars, les restaurants, les théâtres et les services ferroviaires.

On peut voir les forces de sécurité utiliser des gaz lacrymogènes sur les manifestants. Des affrontements ont éclaté dans tout le pays le jour de la fête nationale.