Q SCOOP – Un responsable de CNN a demandé à un producteur de faire figurer à l’écran le nombre de décès dus au Covid-19 pour faire de l’audience.


Un responsable de CNN a demandé à un producteur de faire figurer à l’écran le nombre de décès dus au Covid-19 pour faire de l’audience, selon un enregistrement des propos du directeur technique

Publié le 16.4.2021 par PETR SVAB


Le directeur technique de CNN, Charlie Chester, enregistré en caméra cachée par Project Veritas. (Projet Veritas)

Le directeur technique de CNN, Charlie Chester, enregistré en caméra cachée par Project Veritas. (Projet Veritas)

Un directeur général de CNN est personnellement intervenu pour ordonner au personnel de la chaîne câblée d’afficher le nombre de personnes décédées du Covid-19 dans les émissions, selon la séquence de caméra cachée montrant un directeur technique en train de faire des commentaires. L’objectif était de faire grimper l’audimat, a déclaré le directeur, expliquant que « la peur fait vraiment grimper les chiffres » et « c’est ce qui fait que vous restez à l’écoute ».

« Covid ? Un succès d’audience, non ? C’est pourquoi nous[CNN] avons constamment le nombre de morts [Covid] sur le côté, ce qui me pose un problème majeur, avec la façon dont nous comptons le nombre de personnes qui meurent chaque jour », a déclaré un directeur technique, Charlie Chester, à un journaliste de Project Veritas, une association de journalisme sous couverture.

Parfois, dit Charlie Chester, son directeur lui demandait de retirer le compte des morts, mais le directeur de la chaîne intervenait.

« Le téléphone rouge spécial sonne et ce producteur le décroche. Vous entendez des [murmures], et de temps en temps, ils le mettent sur haut-parleur et c’est le directeur de la chaîne qui dit : ‘Il n’y a rien que vous fassiez en ce moment qui me donne envie de rester. Remettez les chiffres [du nombre de morts du Covid], parce que c’est la chose la plus attrayante que nous avions. Alors, remettez-les en place », a déclaré M. Chester dans la vidéo publiée le 14 avril.

Il n’a pas mentionné de noms, mais le président de CNN est Jeff Zucker.

CNN n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaires.

Un jour avant, Veritas a publié une autre vidéo où M. Chester affirme que la chaîne a travaillé pendant l’élection présidentielle de 2020 pour aider le président Joe Biden à battre le président Donald Trump.

« Regardez ce que nous avons fait, nous avons fait partir Donald Trump », a déclaré M. Chester. « Je vais le dire à 100 %. Et je le crois à 100 % que si ce n’était pas CNN, je ne sais pas si Trump aurait été évincé. »

Il a qualifié les efforts de la chaîne de « propagande ».

« Notre objectif était de chasser Donald Trump du pouvoir, n’est-ce pas ? Sans le dire, c’est ce que c’était », a-t-il déclaré.

À titre d’exemple, il a déclaré que CNN « avait créé une histoire » qui mettait en doute la santé de l’ancien président.

« Donald Trump était, je ne sais pas, en train de se serrer la main ou quoi que ce soit d’autre… nous avons fait appel à un grand nombre de médecins pour raconter une histoire selon laquelle, tout le monde spéculait sur le fait qu’il avait des problèmes neurologiques, qu’il perdait la boule, qu’il était inapte à, vous savez, quoi que ce soit », a déclaré M. Chester. « Nous avons créé une histoire dont nous ne savions rien. »

Lorsque le journaliste lui a demandé si la chaîne s’inqu1iétait de la santé de Joe Biden pendant la période électorale, M. Chester a répondu que CNN montrait souvent des vidéos de Joe Biden en train de faire du jogging et portant des lunettes de soleil aviateur, pour « le dépeindre comme un vieux jeune » et montrer qu’il est « en bonne santé ».

CNN n’a pas voulu faire une « énorme histoire » de l’incident où Joe Biden a été filmé en train de trébucher en montant des escaliers.

« Vous en parlez brièvement », a confié Charlie Chester.

Veritas a précédemment mené une enquête sous couverture sur CNN en octobre 2019, qui a montré des membres du personnel affirmant que la chaîne était biaisée à gauche et se concentrait incessamment sur Donald Trump au détriment d’autres sujets.

Comme M. Chester, ils ont largement imputé leurs problèmes avec la chaîne à sa direction, en particulier à M. Zucker.


Source