Q SCOOP – Armie Hammer cannibale ? Des restes humains trouvés près d’un endroit qu’il fréquente.


Armie Hammer cannibale ? Des restes humains trouvés près d’un endroit qu’il fréquente
À cause de ses fantasmes sexuels mariant simulation de viols et désirs cannibales, Armie Hammer se retrouve mêlé à une affaire sordide.

Armie Hammer cannibale ? Des restes humains trouvés près d’un endroit qu’il fréquente. son ex-femme Elizabeth Chambers sort du silence

Publié le 10 Février 2021 – 06h49


À cause de ses fantasmes sexuels mariant simulation de viols et désirs cannibales, Armie Hammer se retrouve mêlé à une affaire sordide. Trois femmes ont disparu près d’un chantier sur lequel il travaillait l’été dernier. Des ossements humains ont été retrouvés dans le désert.

Viols, esclavage sexuel, cannibalisme : les fantasmes d’Armie Hammer, révélés par la publication de messages privés, choquent la toile ! L’acteur s’est défendu en se plaçant en victime d' »attaques vicieuses et fallacieuses« . Son nom a pourtant été évoqué dans une affaire traitant des meurtres de trois femmes…

Le 28 août dernier, un peu plus d’un mois après avoir officialisé son divorce d’Elizabeth Chambers, Armie Hammer a révélé à ses abonnés Instagram qu’il vivait et travaillait depuis deux mois avec un de ses meilleurs amis, un certain Ashton Ramsey. Les deux hommes bossaient sur le chantier d’un hôtel dans la ville de Twentynine Palms, près du Joshua Tree National Park, en Californie.

Des restes humains ont été découverts par des coureurs près de ce chantier, ce dimanche 31 janvier 2021. Les témoins ont alerté la police. Ces ossements appartiendraient à une ou plusieurs femmes que les autorités devront identifier. Les internautes soupçonnent qu’il pourrait s’agir d’Erika Lloyd, une mère de famille californienne qui a justement disparu dans le parc, en juin 2020.

En faisant le lien avec la présence à proximité du Joshua Tree National Park à la même période, et ses désirs sexuels et meurtriers exprimés par ce dernier dans des messages envoyés à d’anciennes partenaires, les internautes pensent que le héros du film Call Me By Your Name pourrait être impliqué.

À en croire la police, Armie Hammer est pour l’instant hors de cause. L’acteur n’est pas un suspect et les autorités n’ont pas l’intention d’enquêter sur lui.

Si la justice ne se penche pas sur Armie Hammer, l’industrie du cinéma l’écarte progressivement. Le comédien de 34 ans a perdu plusieurs rôles, et notamment refusé un film qu’il devait tourner avec Jennifer Lopez en République Dominicaine. Son agence, la très influente Endeavor, anciennement connue sous le nom WME, a annoncé qu’elle cesserait de le représenter.

Dans le même temps, les témoignages d’ex-maîtresses continuent d’affluer, et leurs conversations intimes avec Armie Hammer d’être relayées. L’acteur y confesse ses désirs sexuels mêlant simulation de viols et envies cannibales.

Sson ex-femme Elizabeth Chambers sort du silence

Armie Hammer accusé de cannibalisme : son ex-femme Elizabeth Chambers sort du silence

Trois semaines après le début de la polémique visant l’acteur de 34 ans, son ex-femme s’est exprimée personnellement pour la première fois. « Choquée » et « dévastée », la journaliste et animatrice souhaite avant tout protéger leurs deux enfants.

Il y a quelques semaines, des messages dérangeants partagés sur les réseaux sociaux mettaient en cause Armie Hammer, pointé du doigt pour ses tendances cannibales, violentes et manipulatrices. Si l’acteur de « Call Me By Your Name » a nié en bloc les accusations à son encontre, plusieurs jeunes femmes l’ayant fréquenté ont livré des témoignages glaçants. Dernier en date, celui de Page Lorenze, mannequin de 22 ans, qui affirme avoir été scarifiée par le comédien. 

Face aux révélations sur le comportement dangereux de son ex-mari, Elizabeth Chambers n’a pas souhaité réagir dans un premier temps. Son silence a pris fin le 1er février, quand l’entrepreneuse a posté un long message sur Instagram. Sous le cliché d’un paysage paradisiaque, probablement sur l’île des Caïmans où elle vit avec ses deux enfants, Elizabeth Chambers a partagé un texte lourd de sens. « Depuis des semaines, j’essaie de comprendre tout ce qui s’est passé. Je suis choquée, navrée et dévastée », commence l’ex-femme de l’acteur, qui a apporté son soutien aux présumées victimes d’agression. « J’écoute et je continuerai d’écouter et de m’informer sur ces questions délicates. Je ne savais pas à quel point j’en savais peu. Je soutiens toute victime d’agression ou de maltraitance et j’exhorte toute personne ayant subi cette douleur à demander l’aide dont elle a besoin pour guérir. »

Elizabeth Chambers a tout de même tenu à prendre ses distances avec la polémique qui affecte aussi sa vie et celle de ses jeunes enfants, Harper et Ford. « Pour le moment, je ne ferai pas d’autre commentaire. Mon seul objectif reste de veiller sur nos enfants, sur mon travail et sur la guérison pendant cette période extrêmement difficile. Merci pour tout votre amour et votre soutien, et merci d’avance pour votre gentillesse, votre respect et votre considération pour nos enfants et moi-même alors que nous cherchons le moyen de passer à autre chose », a-t-elle conclu, soucieuse de préserver ses enfants.  

Cette déclaration survient moins d’une semaine après qu’elle a laissé un commentaire remarqué sur Instagram, en réaction au scandale concernant son ex-conjoint. La nouvelle d’un film sur le cannibalisme rassemblant Timothée Chalamet et le réalisateur Luca Guadagnino avait en effet laissé Elizabeth Chambers sans voix. Cette dernière avait simplement commenté : « No words ». 


Source 1

Source 2